Spider-Man: No Way Home est un film avec beaucoup d’introduction d’images de synthèse sorti en 2021. Il faut avoir vu d’autres films Marvel pour apprécier l’histoire (et même d’anciens films Spiderman). Il peut se passer différentes choses en même temps. Rythme qui peut être très rapide. Deux scènes post-générique.

MESSAGES

Superhéros

Responsabilité. Une personne avec des pouvoirs doit penser aux autres avant lui-même (avec la phrase classique renvoyée à Peter, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités). Identité secrète. Difficile de perdre son identité secrète, on voit tous les problèmes que cela engendre.

Réparation

Lorsque l’on crée un problème, on se retrouve à devoir ensuite réparer tout cela.

Aider les autres

En plus de vouloir aider des personnes en danger, le héros doit même aller aider les super vilains, et leur permettre de redevenir gentils (on comprend qu’à la base, c’était des personnes gentilles qui se sont fait pervertir par leur pouvoir). Sacrifice. Peter va jusqu’à accepter d’être oublié par tous, pour sauver le monde, il va perdre son amoureuse.

Romance

Le héros vit enfin une sympathique relation amoureuse, mais cela va mal se terminer. On a aussi des infos sur les autres Peter et leurs histoires d’amour. Chagrin d’amour. Pour sauver le monde, Peter doit se faire oublier de tout le monde, y compris son amoureuse. Et pour la protéger de son identité secrète qui risque de la mettre parfois en danger, il semble décider de la laisser tranquille. On apprend que dans une autre réalité, le Peter qui a vu mourir son amoureuse sans avoir réussi à la sauver n’a pas réussi à retrouver l’amour.

Mort

On peut souffrir de la mort d’une personne aimée. Importance de continuer à vivre et de traverser les étapes du deuil sans exagération (la colère risque ici de mener Peter Parker vers le côté obscur, il faut savoir se maitriser). La mort est une destinée (et si Strange ne veut pas forcément éviter la mort de certaines personnes, Peter va lutter pour offrir aux super vilains une autre vie). Perte. Les trois Peter ont vécu un deuil, on voit que c’est important de parler et de travailler sur le deuil. Vengeance. On critique l’idée de la vengeance. On peut craindre que Peter cède au besoin de vengeance, on le voit frapper très violemment Osborn, mais il va finalement le sauver en lui injectant un sérum qui va supprimer sa mauvaise identité.

Culpabilité

Face à des choses émotionnellement difficiles, on peut s’en vouloir et penser que l’on aurait pu changer les choses.

Spider-Man: No Way Home

Spider-Man: No Way Home

Amitié

En dehors de la relation amoureuse, Peter est dans un autre lien fort, avec son ami Ned Leeds. Un ami est présent pour aider, on peut compter sur lui, on peut s’amuser avec lui.

Presse

On critique ici la presse paparazzi qui court derrière le scoop et les célébrités (ici l’identité secrète de Peter Parker est découverte), on le voit devoir se cacher, être protégé des journalistes. On critique un patron de presse, J. Jonah Jameson, qui a en tête de critiquer Spidermand dans son journal. Nouvelles technologies. On voit comme le portable peut être présent à l’école de Peter quand il entre dans l’école et que tout le monde le filme. Les réseaux sociaux polarisent, on voit comme des gens encensent Peter quand d’autres le détestent.

Force

Mieux vaut être fort et capable de protéger ceux que l’on aime.

Science-fiction

En plus d’un film de personnes avec des supers pouvoirs qui utilisent de la technologie complexe, on va entrer dans du multivers. Monde parallèle. On fait intervenir des personnages d’univers parallèles (qui proviennent ici d’anciens films de Spiderman, ceux réalisés par Sam Raimi, avec Tobey Maguire et ceux réalisés par Marc Wegg, avec Andrew Garfield).

Science

Si la science peut parfois être dangereuse (c’est à cause d’elle que des supersvilans ont eu leurs pouvoirs), elle peut aussi aider à les rendre gentils. On nous montre les Peter Parker intelligents et capables de générer des choses complexes.

Injustice

On voit comme c’est compliqué pour Peter de faire face à la justice qui veut savoir s’il est responsable de la mort de Mysterio. Il est avec sa famille et ses amis interrogé par la Damage Control, on les voit être maltraités (on accuse Ned de l’avoir aidé, on accuse la tante de l’avoir laissé faire). Importance d’avoir un bon avocat pour s’en sortir (c’est ici Matt Murdock).

École

On voit comme en Amérique ce n’est pas facile d’être accepté dans une école après sa scolarité obligatoire, les héros ne sont pas acceptés par des comités qui peuvent influencer les choix. Les amis se rencontrent dans les écoles.

Maladie psychique

Osborn a une double personnalité, il entend une voix de méchant (et parfois c’est le méchant qui prend le dessus). On peut nous faire croire que l’on peut soigner cela avec une injection.

Spider-Man: No Way Home

Spider-Man: No Way Home

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une brique traverse subitement la fenêtre de la famille de Peter, les gens lui en veulent de la mort de Mystério. Strange et d’accord d’utiliser un sort puissant pour aider Peter, mais le garçon en demandant des modifications va générer un problème difficilement gérable, le sort s’amplifie, et tout semble partir en dehors de tout contrôle. Combat entre Docteur Octopus et Spideman, une famille risque de finir à l’eau avec leur véhicule, ils sont sauvés de justesse, le véhicule d’une responsable de la MIT risque de tomber du pont. Le bouffon vert arrive avec son véhicule volant. Peter cherche son prochain ennemi, il est dans le noir, il n’y a pas de bruit, on craint un problème (puis on voit derrière lui un homme plein d’électricité), il ne parvient pas à l’envoyer dans sa cage, car l’effet magique projeté passe en travers, l’homme attaque et Spiderman reçoit une décharge qui le grille bien. La bande des super-vilains s’en prend à Peter, avec une scène assez dure où notre héros finit bien amoché et allait mourir étranglé par le Bouffon Vert. La tante de Peter est heurtée violemment par l’engin volant du Bouffon, qui en profite pour faire exploser une bombe, Peter se met devant pour protéger sa tante (elle va se relever et parler a son neveu, le rassurer, mais elle est grièvement blessée, il y a du sang, elle finit par mourir à côté de Peter qui a de la peine à réaliser qu’elle est morte). Happy lui crie de partir, des soldats arrivent et tirent sur Spiderman, il est touché. Combat sur la statue de la Liberté, avec crainte de ne pas pouvoir faire face aux méchants, en plus le docteur Octopus arrive et s’en prend à deux Spideman. Le Lézard parvient à entrer dans l’ouverture dimensionnelle et poursuit Ned et M.J. Peter ne parvient pas à rattraper M.J. qui risque de s’écraser comme la Gwen Stacy de l’autre monde, et c’est le Peter qui n’avait pas réussi à l’époque à sauver son amoureuse qui parvient de récupérer M.J. Peter et le Bouffon se combattent, le héros a le dessus et le frappent fortement, il va finir par le transpercer avec son engin volant, mais le vieux Peter lui explique qu’il ne faut pas se laisser prendre par l’agressivité (il va se faire transpercer par derrière par le Bouffon, on le craint agonisant) (l’autre Spiderman va lancer un objet à Peter qu’il va utiliser contre Osborn, mais ce n’est pas une arme, mais le remède qu’il injecte dans son corps).

Malaise

Peter stresse parce que son identité a été dévoilée, il va chercher M.J. qui est prise à parti par plein de personnes qui la compressent, il l’embarque dans le ciel, on la voit tendue, il la dépose en hauteur sur un rail étroit. On découvre la tante de Peter qui rompt avec Happy, et ils entendent du bruit dans la chambre de Peter, et quand ils entrent ils ont l’impression qu’ils se déshabillent (moment de gêne). Beaucoup de journalistes sont autour de la maison, Peter veut expliquer la situation, mais l’appartement est filmé en direct et ils comprennent tous que son identité a été dévoilée. Il est avec sa famille et ses amis interrogé par la Damage Control, on les voit être maltraités (on accuse Ned de l’avoir aidé, on accuse la tante de l’avoir laissé faire, et que en tant que tutrice elle l’a mis en danger). Peter et M.J. se parlent en amoureux chacun dans leur lit avec leur portable (ils comprennent à la fin que Happy n’était pas endormi et avait tout entendu). Quand Peter recommence les cours, on voit qu’il y a plein de barrières qui empêchent les journalistes d’entrer, c’est bizarre, et à l’intérieur les enseignants ne sont plus naturels, et les élèves le filment avec leur portable, quand il passe dans les couloirs. Flash utilise ce qui se passe pour en profiter pour écrire un livre sur son « amitié » avec Peter. Peter et M.J. allaient s’embrasser sur le toit quand Ned arrive. Les jeunes qui veulent être ensemble à dans une MIT se réunissent pour ouvrir ensemble leurs réponses, mais elles sont toutes négatives parce que les gens ont peur des controverses autour de Spiderman. M.J. travaille comme serveuse et semble bien exploitée par son patron. Peter et Strange descendent dans une sombre cave. Peter ne veut pas être oublié par tous, il demande à la suite à Strange de faire en sorte que des personnes se souviennent de lui. Strange renvoie à Peter que c’est lui le problème et en plus il est fâché de voir que le jeune homme n’a même pas tenté de contacter la MIT pour défendre sa position. Flash l’aide, mais seulement en échange de sa fausse amitié. Peter, au beau milieu d’un bouchon sur l’autoroute, tente d’amadouer une responsable de la MIT pour que ses amis soient quand même admis, mais ils voient des gens fuir, des voitures se cassent devant eux. Les tentacules d’Octopus volent la nano technologie du costume de Peter. L’homme ne semble pas reconnaître Peter, c’est étrange, il connaissait pourtant son identité. Peter se retrouve étrangement projeté dans une salle sombre, effet en sursaut parce qu’une espèce de chose est derrière. Peter doit récupérer de nombreux supervilains d’autres multivers qui ont réussi à entrer dans son monde. Tante May appelle Peter pour dire qu’il y a une personne d’un autre monde qui le recherche (c’est Osborn, Peter craint un problème, mais c’est la gentille version de ce personnage) (on le sent bien perdu dans ce nouveau monde qu’il ne connait pas) (déjà qu’il est à la base bien perdu dans sa tête). May explique à Peter qu’il doit aider ces personnes d’un autre monde (son neveu aurait juste envie de les renvoyer dans leur monde). On comprend que dans leurs univers parallèles, ils sont morts (et on comprend que ces hommes n’ont pas vraiment d’être renvoyés chez eux pour y mourir). Peter veut empêcher Strange de renvoyer tout le monde, les condamnant forcément à la mort, il s’empare d’un objet et on voit les deux héros se combattre dans la dimension miroir, c’est plutôt impressionnant. On doit modifier derrière la nuque d’Octopus une puce qui va s’intégrer dans sa peau. Peter sent qu’il y a un problème, on ne sait pas d’où cela vient, puis on comprend que c’est Osborn qui a son côté obscur qui reprend le dessus, il se fait arrêter de justesse, mais ses paroles parlent à Electro qui attaque ainsi que l’Homme-Sable. J. Jonah Jameson renvoie que Spiderman est le chaos sur l’antenne. Les amis de Peter ne savent pas quoi faire, ils veulent le retrouver et Ned ouvre une porte dimensionnelle, un Spiderman arrive, mais ce n’est pas le Peter de cette dimension, c’est étrange. Les autres Spiderman avouent avoir montré de la violence après la perte de l’être aimé (quitte à tuer le responsable de la mort de l’autre, une vengeance qui ne satisfait pas forcément). Ned est mal à l’aise, parce qu’il a compris qu’un ami proche d’un autre Peter l’a trahi et a voulu le tuer. Gros combat qui va se dérouler sur la nouvelle statue de liberté, les supervilains arrivent, Ned qui avait ouvert un portail n’arrive plus à le refermer, les Spideman n’ont pas l’habitude de fonctionner en équipe, ce n’est pas gagné d’avance. Crainte de ne pas pouvoir soigner les vilains (l’Homme Sable ensevelit un Spiderman). Le Bouffon Vert récupère la Machina di Kadavus et va la faire exploser. Strange doit réussir à maintenir la barrière, le ciel se fissure. Peter retrouve M.J. qui est serveuse, et qui sourit (mais c’est parce qu’elle voit Ned, elle ne reconnait pas du tout Peter). Il voulait lui parler, mais il voit qu’elle a été blessée, et va finalement repartir sans rien dire. Peter se recueille sur la tombe de sa tante et voit Happy qui ne se souvient pas de lui non plus. Peter a une chambre pourrie, et on voit qu’il veut travailler ses examens pour le MIT. Spiderman n’a plus son costume technologique, il s’est fabriqué un costume classique.

Tristesse

Mort de May Parker dans les bras de Peter qui comme un petit enfant ne semble pas réaliser qu’elle est morte (Happy voit cela de loin, réalise aussi que son amoureuse est morte). On voit une larme couler des yeux de la tante morte. Ned et M.J. retrouvent Peter sur un toit, il pleure et ils le consolent, il dit que sa tante est morte à cause de lui. Moment triste où Peter doit annoncer à Ned et M.J. qu’ils vont l’oublier (on voit la souffrance des deux amoureux).

Santé

Dans une scène post générique, un personnage dit avoir bu de l’alcool.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film qui joue la carte de l’humour et de l’aventure en même temps. Beaucoup d’action, la nécessité d’avoir vu d’autres films avant, et des moments durs, font que ce film est plutôt pensé dès 13 ans (même si Disney a tenté de ne pas mettre trop de sang, la mort d’un personnage principal a quand même demandé un peu de liquide sombre pour que l’on comprenne).

Marvel a une série de films qui font partie d’un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d’autres reprennent des personnages et d’anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l’ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man 1. L’incroyable HulkIron Man 2ThorCaptain America : First AvengerAvengersIron Man 3Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l’hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L’Ère d’UltronAnt-ManCaptain America : Civil War. Doctor Strange. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Spider-Man : Homecoming. Thor : Ragnarok. Black Panther. Avengers : Infinity War. Ant-Man et la Guêpe. Captain Marvel. Avengers : Endgame. Spider-Man : Far From Home. Black Widow. Spider-Man: No Way Home. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux. Les Éternels. Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Thor : Love and Thunder. Ant-Man et la Guêpe : Quantumania. Wakanda Forever. Les Gardiens de la Galaxie Vol.3. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, comme Agents of S.H.I.E.L.D.  Hawkeye, WandaVision, Loki,  Agent Carter, She-Hulk : AvocateMiss Marvel ou Secret Invasion. Il existe aussi des téléfilms comme Werewolf by Night ou Les Gardiens de la Galaxie : Joyeuses Fêtes, et des petites séries comme Je s’appelle Groot.

En dehors de ces films, il existe de nombreuses séries animées centrées sur ces héros Marvel. Avengers, l’équipe de super hérosIron ManIron Man: Armored AdventuresThe Super Hero Squad Show. On peut aussi trouver des longs-métrages d’animation. Avengers confidentialHulk vs ThorHulk vs WolverineIron Man, l’attaque des TechnovoresNext AvengersPlanet HulkThor et Loki, frères de sang, Les Gardiens de la Galaxie (et bien d’autres).

Dans la série des Spider-Man, nous avons Spider-Man réalisé par Sam Raimi en 2002, puis le reboot sorti en 2012 : The Amazing Spider-Man et sa suite : The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d’un héros.

Ce que disent les autres : Pour Filmages, ce film est âge légal 12 ans et conseillé 14 ans en Suisse « Cette réalisation offre des effets spéciaux spectaculaires à la chaine et s’adresse aux amateurs de l’univers de Marvel et de Spider-Man. Le film est long, bruyant sur un rythme effréné. La violence est omniprésente avec des combats multiples, des tueries et des destructions.« 

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !