Spider-Man: Homecoming est un film de 2017 avec incrustation d’images de synthèse. Si le film peut se voir sans connaitre les autres productions Marvel, de nombreuses allusions et séquences tournent autour de cette franchise (c’est un plus de l’avoir vu, mais pas indispensable). Une ellipse de 8 ans au début du film. Puis de 7 mois. Il y a quelques scènes filmées par Peter, dans un style « je montre ce que je vis » (cela reprend des scènes de Civil Wars. On nous montre des endroits différents, en notant les lieux (Berlin, Washington …). Effet de caméra sur épaule, gros plan pour créer un effet immersif dans certains combats. Rythme qui peut être rapide. Deux scènes post-générique.

MESSAGES

Science-fiction

La technologie est bien avancée sur ce monde, surtout grâce à la récupération de débris extra-terrestre. Le costume de Spiderman est bourré de gadget (merci, M. Stark) et est relié à une intelligence artificielle.

Superhéros

Intéressant de nous montrer le quotidien d’un nouveau super héros (qui tente de trouver des méchants à arrêter, car ils ne se trouvent pas à chaque coin de rue. Héros est un vrai métier qu’il faut apprendre). On se moque un peu du copain Geek qui veut aider le héros. S’affirmer. On a encore affaire à un jeune, Spiderman va devoir appendre à s’affirmer. Importance de la vie. Peter va sauver une vie plutôt que d’attraper des voleurs. Force. Il faut d’abord compter sur sa propre force avant de compter sur son costume.

École

Peter doit réaliser qu’il a encore des choses à vivre à l’école avant de devenir un héros, c’est important de finir sa scolarité. Il faut garder les pieds sur terre et apprendre. On se moque un peu des heures d’arrêt et des leçons de morale. Harcèlement. Ce n’est pas facile avec les camarades, on peut voir comme Flash se moque de Peter.

Multiculturalité

On fait en sorte de montrer plein de couleurs différentes chez les camarades de Peter (c’est fini le temps où il n’y avait que des blancs, et ici Flash est typé Indien). Couple mixte. Que cela soit avec Peter ou avec le Vautour, les couples sont mixtes.

Nouvelles technologies

Utilisation de portable et création de vidéos.

Amitié

Avoir un bon copain avec qui on passe de bons moments (et si ici on commence à quitter l’âge de l’enfance pour participer à des fêtes chez des copines, on continue à prendre son pied en construisant une énorme maquette Lego). On voit comme l’autre peut être aidant.

Responsabilité

On voit qu’avec des responsabilités, on a moins le temps pour ses amis ou pour courir les filles. Peter met son sens du devoir avant tout. Lorsque l’on est le mentor, on doit s’assurer que le jeune ne risque rien, ici Stark n’a plus assez confiance et veut récupérer son matériel, Peter se mettait trop en danger (importance de savoir maîtriser les risques).

Travail

Importance de donner du boulot aux gens (ici le méchant a commencé à monter son entreprise de vente d’arme lorsqu’il a perdu son job). Il pense à son équipe (un méchant avec une certaine fibre libérale). Lutte des classes. Avec le personnage du Vautour, on a un exemple de personnage qui n’acceptait pas la domination des riches, qui ne voulait plus se contenter des miettes et qui ose sortir de sa condition pour devenir à son tour riche.

Armes

Critique du méchant fabricant d’armes (puissantes et destructrices) qui alimente un marché noir et augmente l’insécurité dans les villes (même un petit malfrat trouve qu’il vaut mieux rester à des armes conventionnelles).

Secret

Peter ne veut pas que les autres connaissent son identité, surtout pour ne pas angoisser sa tante. Il fait cela pour la protéger.

Cupidité

Critique de celui qui veut se faire de l’argent à travers une entreprise malhonnête (même si c’est pour offrir une jolie villa à sa famille, c’est pas bien).

Autonomie

Peter n’apprécie pas vraiment être chaperonné par Happy Hogan, on le verra enlever le traceur qui se trouve dans son costume, faire les choses à sa manière (on nous montre qu’il n’est pas encore tout à fait capable de se débrouiller en solo, et Iron Man devra encore lui sauver la mise deux fois). Il veut pouvoir utiliser tous les potentiels de son costume et brule les étapes.

Sexualisation de personnage

La femme est bonne à mater (ce que font les deux amis lorsqu’ils regardent une camarade à l’école. Remarque sexiste de l’épicier quand il parle de la tante bombasse de Peter. Ned qui se fait prendre devant un ordinateur présent qu’il regarde du Porno.

Publicité

Les Lego Star Wars c’est tellement cool (et pour les plus grands des marques de voiture).

Spider-Man: Homecoming

Spider-Man: Homecoming

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Tension dans la bande du malfrat où un employé ne supporte pas d’avoir un patron, il va le menacer de le dénoncer et Adrian Toomes va lui tirer dessus avec une arme alien qui le calcine. Le natel de Peter sonne lorsqu’il est en train d’observer une vente d’arme, les bandits veulent s’en prendre à l’acheteur, l’Araignée s’interpose, il est braqué par des armes, il reçoit un coup de poing qui l’envoie gicler. Il s’accroche à un véhicule qui le traine par terre, tirs électriques. Il se fait happer soudainement par un engin volant, effet de caméra sur l’épaule, ça bouge dans tous les sens. Spiderman va tomber de haut, son parachute s’enclenche, il va être conté à l’intérieur lorsqu’il coule dans un lac, on vit bien la sensation d’étouffement, il risque de mourir. Les sbires du méchant sont à l’école, ils trouvent des traces de la chose rapportée par Peter (celui-ci fait bouger une chaise, on craint qu’il soit repéré, il doit se cacher sous une table). Spiderman parvient à récupérer un sac que le vautour voulait voler, et ça le met en colère, se retrouve enfermé dans un camion, puis est amené dans un entrepôt super sécurisé d’où il va mettre toute la nuit pour pouvoir sortir. Peter réalise que l’objet que Ned a récupéré est une bombe, il craint qu’elle n’explose, il s’ensuit une course contre la montre pour arriver à temps vers ses camarades. L’ascenseur où sont Ned et ses amis est endommagé, il risque de tomber à n’importe quel moment. Spiderman doit montrer un haut monument pour les sauver, c’est vertigineux, il doit oser casser un hublot pour entrer et c’est tellement haut que c’est stressant pour lui, il est en plus mis en joue pas la police qui veut l’arrêter et en parallèle ses amis doivent être extrait de l’ascenseur, Flash crée un poids qui va faire rompre un câble et la cage s’effondre, Spiderman parvient à temps à l’arrêter, mais c’est lourd et on assistera à une succession de retombée, pour que finalement il doive secourir Liz qui chute de haut. Combat contre un des sbires du Vautour qui donne des coups puissants et envoie un car scolaire contre Spiderman (quand il ne le fait pas transpercer), le jeune homme se tord de douleur. Danger de conduire une voiture sans vraiment de permis. Spiderman se retrouve seul dans un entrepôt qui semble désert, il y retrouve le Vautour qui est étrangement calme, il envoie son engin l’attaquer, et si Spiderman parvient à tout éviter, on réalise que c’était en fait pour détruire les soutiens du plafond et que tout s’écoule sur le héros que l’on croit mort. Spiderman est suspendu à un fil derrière l’engin du Vautour, c’est vertigineux, il tentera d’arrêter le méchant qui veut voler un avion et qui est bien fâché de voir Spiderman, longue séquence de nuit en hauteur. Risquer de finir dans le réacteur de l’avion. L’engin risque de s’écraser sur la ville, il finit par se cracher vers une plage, Peter est sonné et reçoit le Vautour en pleine face. Il est à terre et se fait frapper, se fait maintenir par les griffes. Finalement Peter veut stopper le vautour surtout parce qu’il a vu que ses ailes vont exploser, ce qu’elles font, il tente de le secourir, on peut penser qu’Adrian Toomes est mort. Une scène post générique nous montre qu’il y a un prisonnier (défiguré à l’oeil) qui semble s’intéresser à tuer Spiderman, ça pourrait être son nouvel ennemi, le Scorpion.

Malaise

On découvre un Peter Spiderman encore débutant, il fait presque pathétique lorsqu’il tente d’être un héros et qu’il se retrouve à indiquer une direction à une vieille dame. Son camarade Ned va découvrir le secret de Peter, il sait qu’il est Spiderman. Peter se rend à une vente d’arme, c’est plein de mecs louches, échange de tir, le FBI était dans la course, il semble avoir tout fait capoter, Spiderman tente d’intervenir, finit par arracher l’arme du vautour, mais celle-ci continue à fonctionner au sol et coupe le ferry en deux, les passagers ont peur, il tente de recoller le bateau avec son fil, mais au dernier moment ils s’arrachent tous et le bateau se remet à prendre l’eau, scène de catastrophe, il doit maintenir le bateau à main nue, on craint qu’il soit disloqué. Peter se fait gronder, et surtout Stark va récupérer le costume. On réalise que Peter ne va pas pouvoir être de retour pour le concours de son équipe scolaire. Traumatisme de Peter qui réalise que le père de Liz est le faucon. Liz parle de Peter à son père en disant qu’il connait Spiderman, et à force on réalise que le Vautour comprend que Peter est Spiderman. Il s’ensuit une discussion entre hommes ou le Vautour menace Peter et toutes les personnes qu’il peut aimer s’il devait continuer de s’occuper de ses affaires. Peter est sonné par les paroles du Vautour, mais il ose quitter le bal, car le sens du devoir l’appelle. Happy Hogan ne s’intéresse pas vraiment à Peter quand celui-ci l’appelait pour le mettre en garde. Liz va déménager, Peter va s’excuser de son absence au bal. Stark aurait voulu présenter Spiderman comme Avengers, mais Peter a cru que c’était un test (face à ce désistement, Stark en gentleman se demande s’il ne va pas remplacer cette information par ses fiançailles). À la fin du film, Tante May découvre que Peter est Spiderman, elle jure.

Dénigrement

Un humour qui égratigne, que ce soit Stark qui dévoile une histoire intime de Happy. Peter qui croyait pouvoir faire une accolade à Stark, Ned qui a un peu le rôle du petit gros comique de service, un enseignant qui a perdu un élève il y a longtemps. De nombreux petits gags se moquent (gentiment) des personnages.

Maltraitance

Peter sous les décombres n’arrive pas à sortir, il est compressé, son visage plein de poussière, il crie à l’aide et personne ne vient à son secours.

VOCABULAIRE

Quelques mots vulgaires (salopard …)

On tente d’attirer des spectateurs jeunes, mais cela reste un film pour grand, ceux qui s’intéressent à l’autre sexe et qui veulent s’autonomiser. Une nouvelle version des aventures de l’homme-araignée qui s’inscrit dans la suite des films Marvels. On ne s’intéresse pas vraiment à comment Peter s’est fait piquer par l’araignée, mais ce qu’il va faire de ses pouvoirs. On a l’impression de se retrouver dans la vraie vie, c’est assez bien pensé.

Dans la série des Spider-Man, le destin d’un héros est la suite de The Amazing Spider-Man. Ici le Spider-Man réalisé par Sam Raimi en 2002. Puis le reboot sorti en 2012 : The Amazing Spider-Man. Vous pouvez trouver du dessin animé ici. Et comme l’homme araignée fait maintenant partie des films Marvels, avec Spiderman : Homecoming, en voici un petit panel (une série de films qui font partie d’un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d’autres reprennent des personnages et d’anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l’ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man. L’incroyable Hulk. Iron Man 2. Thor. Captain America : First Avenger. Avengers. Iron Man 3. Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l’hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L’Ère d’Ultron. Ant-Man. Captain America : Civil War. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, c’est Agents of S.H.I.E.L.D. et Agent Carter. En dehors de ces films, il existe de nombreuses séries animées qui sont centrées sur ces héros Marvel. Avengers, l’équipe de super héros. Iron Man. Iron Man: Armored Adventures. The Super Hero Squad Show. On peut aussi trouver des films d’animation. Avengers confidential. Hulk vs Thor. Hulk vs Wolverine. Iron Man, l’attaque des Technovores. Next Avengers. Planet Hulk. Thor et Loki, frères de sang).

Partager cette page :

Lost Password