Spider-Man: New Generation est un film en images de synthèse sorti en 2018. Le générique du film nous fait un petit résumé de l’histoire de Spider-Man que tout le monde devrait connaître. L’animation est soignée, avec un style particulier qui joue parfois la carte Comics (effet d’écran qui parfois se découpe comme une bande dessinée, ou des écrits qui apparaissent lorsqu’il y a des pensées). Lorsque l’on croise les autres Spider-Man, il y a un petit récit sur leur vie (Peter B. Parker – Gwen Stacy – Spider-Man Noir – … ). Ces différents héros peuvent amener de leur style dans l’animé (oui, même un peu d’animation japonaise). Même si on peut voir cette production sans connaître spécifiquement l’homme araignée, c’est quand même mieux d’avoir une petite vision de ce qu’est son univers pour apprécier les différents décalages. Rythme qui peut être rapide. Une scène post-générique qui introduit un prochain film.

MESSAGES

Superhéros

On nous montre le personnage de Spider-Man et d’autres héros qui ont aussi été piqués par une araignée. Ils vont avoir différents pouvoirs et une capacité à ressentir le danger. Responsabilité. Avec un Peter Parker qui était un humain comme les autres, on nous renvoie qu’on peut tous être un héros (ce que fera Miles, un jeune garçon qui va tenter de le remplacer). On nous montre qu’on doit assurer. Égoïsme. Avec Peter B. Parker, on nous montre un exemple de personne avec une tendance égoïste, il va apprendre à changer. Maladresse. On joue beaucoup sur l’incapacité de Miles, il n’est pas encore formé et rate beaucoup de ses actions. Équipe. Les différents Spider-Man vont coopérer pour réussir leur mission.

Force

Importance d’avoir ce qu’il faut pour combattre le crime (chaque Spider-Man a développé ses capacités, Miles va devoir faire ses preuves). Transmission. L’adulte doit pouvoir se montrer protecteur ou en tout cas doit pouvoir transmettre aux jeunes leur savoir. Avoir un mentor est important et le nouveau Spider-Man doit pouvoir compter sur des personnes qui peuvent lui apprendre des choses. Apprentissage. On ne peut pas se lancer dans l’aventure sans être au clair avec ses potentiels. Courage. Besoin de montrer que l’on peut surmonter ses peurs.

Voyage initiatique

Le jeune garçon doit apprendre à devenir ce qu’il veut être. Il a sa quête et les personnes qu’il va rencontrer petit à petit, vont lui permettre d’évoluer. Quête identitaire. Importance de réaliser ce que l’on peut être capable de faire. Tracer son chemin en comprenant d’où on vient.

Mort

Chaque personnage semble avoir connu un deuil. La mort est bien présente (Miles qui a vu Spider-Man et son oncle se faire tuer, Gwen Stacy qui a vu mourir son Peter Parker, Peter B. Parker qui a vu mourir son oncle, le Caïd qui a perdu sa femme et son enfant, …). Deuil. On réagit tous de manière différente (tenter de se montrer performant, focaliser sur une chose, dépression, vengeance). On ne peut pas empêcher la mort des autres, ne pas se sentir responsable.

Famille

Un garçon avec des parents très orientés loi et qui veulent que tout soit bien fait (Miles se rapproche de son oncle qui comprend par exemple son intérêt pour les graffiti et l’emmène de nuit en faire). Importance d’avoir de la famille avec qui parler des choses qui nous pose problème. Peter B. Parker qui a divorcé va tenter en s’améliorant de récupérer son ex. Foyer. On a tous un chez-soi, importance de pouvoir y être (c’est la quête des différents Spider-Man du multivers). Fugue. On voit les parents s’inquiéter lorsque leur fils disparaît pour faire le superhéros. C’est important d’avoir quelqu’un pour parler de ce qu’on vit. Relation au père. Importance de se parler (et même de se faire un câlin). Adolescence. Spider-Man est le héros adolescent par excellence. Ici, il sera plus pris dans sa relation au père que dans ses histoires de cœur. Besoin de s’affirmer et d’être une personne capable de montrer ce qu’il vaut.

École

Un jeune garçon qui va pouvoir entrer dans une école pour étudiant intelligent. On nous montre que les cours sont complexes et qu’il doit s’adapter et ne pas arriver en retard. Il a l’impression de subir des pressions de ses parents. Il doit réfléchir sur quel type de personne il a envie de devenir.

Spider-Man: New Generation

Spider-Man: New Generation

Bande dessinée

Les Comics sont clairement mis en évidence, on nous montre ceux qui ont inspiré les différents personnages. On donne une allure bande dessinée dans l’animation. On joue avec l’idée d’être un héros de bd. On reconnaît des dessinateurs classiques dans certains visuels (Bill Sienkiewicz). Présence de répliques cultes, du multivers. Le geek sera content. Toons. Un Spider-Man est une version cochon style Toon. Manga. Une Spider-Man version japon avec robot et petite mignonne.

Multiculturalité

Si Peter Parker est blanc, un nouveau Spider-Man noir, Miles Morales va faire son apparition (et il a un père afro-américain et une mère latino). On voit qu’il est plutôt attiré par Gwen.

Méchanceté

Si les vilains ne regrettent pas vraiment leurs actes, on nous montre bien que leur famille souffre de les voir être des méchants.

Représentation de la femme

Femme performante. Avec Gwen Stacy, on a la plus forte du groupe (n’empêche que le film est plutôt orienté garçon, elle reste là pour faire saliver Miles) (Spider-Man doit toujours avoir une jolie fille proche de lui, pour montrer qu’il est plutôt gauche et qu’il ne sait pas s’y prendre, mais la belle est ici plutôt réceptive).

Danger de la science

Dans de mauvaises mains, la science peut être utilisée pour générer des choses complexes à maitriser.

Malbouffe

On nous montre comme on peut choper un gros bidon en mangeant de la mauvaise pizza. Exemple de fast-food où Peter B. Parker aime se sustenter.

Science-fiction

Une histoire de mondes parallèle.

Spider-Man: New Generation

Spider-Man: New Generation

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Combat de Spider-Man contre un énorme monstre vert à corne et grosses dents (la version Ultimate du Bouffon Vert), Miles tente de se cacher, mais va finir par tomber de haut et être sauvé par Peter. Spider-Man tente d’arrêter une machine, mais le Rôdeur, un être avec un costume noir et des griffes lui donne des coups, en plus le monstre vert le retrouve et le maintient au sol de ses griffes et on réalise que c’est le Caïd qui est derrière tout cela. L’appareil va tirer, cela crée une sorte de nouvelle dimension, le monde change, le monstre et Spider-Man se retrouvent dans le faisceau et tout s’éteint dans une sorte d’explosion. Le monstre vert semble mort et Spider-Man est au sol, il demande au garçon d’arrêter le Caïd. Peter est toujours au sol quand son ennemi l’approche, le Caïd lui enlève son masque, découvrant son identité secrète, il lui donne un énorme coup sur le thorax et le tue. Miles est poursuivi par le Rôdeur, on craint les grosses griffes. La scientifique enlève ses habits et on voit son costume de super vilaine (Docteur Octopus), un de ses tentacules le prend à la gorge, combat ou ils tentent finalement par sortir, mais tous les savants ont des armes, et ils se font tirer dessus. On craint que la scientifique parvienne à rattraper Miles. Le rodeur arrive dans la pièce où se trouve Miles, il a peur, il fait noir, il découvre que c’est son oncle. Miles devient invisible, mais le super vilain le poursuit (risque de se faire écraser). Miles a été suivi, tous les super vilains arrivent dans la maison de tante May, combat avec le scorpion, Octopus, le Rodeur et Tombstone, ils détruisent bien la maison. On voit Miles tenter d’échapper au Rôdeur qui va le tenir au cou, il va se faire tuer, mais enlève son masque et montre à son oncle que c’est lui, l’homme décide de le laisser partir, mais se fait abattre d’un coup de pistolet dans le dos par le Caïd qui va ensuite vouloir tirer sur Miles (le garçon extrait son oncle de la zone de combat, mais celui-ci va quand même mourir devant lui). Les Spider-Man entrent dans le complexe du Caïd et lorsque Peter B. Parker allait introduire la clé dans le système, Octopus l’en empêche. Combat général dans un environnement qui est devenu étrange, lumineux et coloré. Miles doit faire face au Caïd, il lui tirer dessus, tente de lui donner de gros coup, il l’atteint, le tien au cou et va le frapper, un combat qui dure et où Miles a le dessous, il est à sa merci, va être frappé mortellement. Miles se fracasse contre le mur, la dimension étrange va se contracter, Miles risque d’être emporté, il y a ensuite une grosse explosion où on voit gicler son père.

Malaise

Miles Morales va suivre son oncle dans le métro la nuit là où c’est interdit d’aller, et commencer à taguer un mur. On voit la dangereuse araignée expérimentale s’approcher du garçon, elle monte sur lui, on espère qu’elle parte ailleurs, mais fini par le piquer. Situation embarrassante où les doigts de Miles s’accrochent aux cheveux d’une fille, il ne parvient pas à se détacher. Il a l’impression que tout le monde le regarde, il court dans les couloirs, tentant d’échapper à la sécurité de l’école, puis se retrouve sans t-shirt marchant sur les murs du bâtiment, il finit par réaliser qu’il a les pouvoirs de Spider-Man. Miles redescend dans le métro et retrouve l’araignée qui l’a piqué, tout semble devenir bizarre autour de lui, il y a comme des décharges. Le monde apprend la mort de Spider-Man, on voit comme cela touche les gens. En tombant de haut, Miles a cassé la clé que Peter lui avait donnée, on le voit aller sur sa tombe en lui disant qu’il ne va pas pouvoir tenir sa promesse. Misérable existence d’un Spider-Man plutôt dépressif qui se retrouve avec un gros bidon. Miles veut fuir la police, avec l’homme qui est attaché à lui, ils seront tirés par un métro et risquent de se cogner partout. Peter B. Parker ne veut pas aider, on le voit  démotivé. Le Caïd entre dans le bâtiment où vient d’aller le vieux Peter, il va le prévenir. On apprend que si Peter B. Parker reste trop longtemps dans ce monde, il va être désintégré. Les deux héros se font rattraper et reprendre l’ordinateur. Histoire de Gwen Stacy qui est triste quand on voit qu’elle n’a pas pu sauver le Peter Parker de son univers. Les trois héros vont chez la tante May pour lui parler, on voit sa tristesse d’avoir perdu son Peter Parker. Moment de découragement où Miles ne se sent pas capable d’aider les autres. Le père de Miles arrive dans la ruelle où son frère est mort, son fils disparaît avant d’être découvert, mais l’homme se retrouve face à son frère mort. Le colocataire de Miles entre dans la pièce et on craint qu’il voie les Spider-Man. Pathétique Peter B. Parker quand il se retrouve face à celle qu’il a aimé. Le robot de la Spider-Man asiatique se fissure et s’arrête, on la voit triste. Peter B. Parker préfère aider Miles que repartir dans son monde, il doit le forcer.

Maltraitance

Spider-Man blessé au sol qui va se faire tuer par le Caïd qui lui donne un énorme coup (on voit la scène de loin, en voyant surtout le dos du Caïd et ses bras qui retombent en direction du héros) (donc on ne voit rien, mais c’est affreux).

Tristesse

Le père de Miles veut l’informer de la mort de son oncle, mais Miles attaché et bâillonné ne peut pas lui répondre, le père croit qu’il fait exprès de ne pas lui ouvrir. Moment plutôt triste où les différents Spider-Man se quittent.

VOCABULAIRE

Classique. Un bruitage inquiétant est lié à la présence du Rôdeur.

Une revalorisation de l’activisme, on ne doit pas rester dans son coin lorsqu’il y a un problème, il faut agir. Importance du lien avec sa famille. Un film qui joue la carte de l’humour, dans un monde où un héros peut mourir (Miles va voir Spider-Man se faire tuer) (puis son oncle, le seul qui le comprenait, se révèle être un super-vilain qui se fera abattre devant lui). Un film impressionnant, dynamique et plein de trouvailles visuelles. Plutôt pensé pour les plus de 10 ans, il devrait plaire aux amateurs du genre, mais mieux vaut connaître ces personnages pour apprécier le film.

Dans la série des Spider-Man, nous avons Spider-Man réalisé par Sam Raimi en 2002, puis le reboot sorti en 2012 : The Amazing Spider-Man et sa suite : The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d’un héros. Vous pouvez trouver du dessin animé avec Spectacular Spider-Man ici, et avec Spider-Man: New Generation.

Et comme l’homme araignée fait maintenant partie des films Marvels, avec Spiderman : Homecoming, en voici un petit panel (une série de films qui font partie d’un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d’autres reprennent des personnages et d’anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l’ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man. L’incroyable Hulk. Iron Man 2. Thor. Captain America : First Avenger. Avengers. Iron Man 3. Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l’hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L’Ère d’Ultron. Ant-Man. Captain America : Civil War. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, c’est Agents of S.H.I.E.L.D. et Agent Carter. En dehors de ces films, il existe de nombreuses séries animées qui sont centrées sur ces héros Marvel. Avengers, l’équipe de super héros. Iron Man. Iron Man: Armored Adventures. The Super Hero Squad Show. On peut aussi trouver des films d’animation. Avengers confidential. Hulk vs Thor. Hulk vs Wolverine. Iron Man, l’attaque des Technovores. Next Avengers. Planet Hulk. Thor et Loki, frères de sang).

Partager cette page :

Lost Password