Black Panther est un film avec incrustations d’images de synthèse très réalistes réalisé en 2018. L’introduction nous explique la genèse d’un pays (le Wakunka), puis on se retrouve en 1992, dans une scène qui sera  (au milieu du film) complétée pour un retournement de situation intéressant dans le scénario. Le rythme peut être rapide, il peut se passer trois choses en même temps, la caméra peut bouger beaucoup. Les personnages sont à 90 pour cent noirs, pour une fois les blancs ont une place minoritaire dans un film de superhéros (après on repère qu’ils ont aussi choisi des métis, pour un peuple qui est toujours resté en Afrique c’est bizarre). Flash-back où on retrouve des scènes d’un ancien film de cette franchise, Civil War avec la mort du père de T’Chaka. Une des scènes post-génériques nous montrera d’ailleurs un personnage que l’on croyait disparu.

MESSAGES

Transmission

Le rôle de protection de Black Panther est une transmission. On voit bien l’importance des plantes qui vont être détruites et le refus d’être remplacé du méchant. Un rôle ne peut pas perdurer, un roi ou un héros doit à un moment laisser sa place. On doit préparer nos enfants à reprendre nos rôles (c’est un travail parental).

Politique

On s’interroge sur la gestion du pouvoir, sur quel chemin choisir. Si le message se veut aider les autres (ne pas laisser les minorités souffrir), on reste dans une monarchie qui a tous les pouvoirs, avec le grand méchant qui usurpe le trône on réalise bien les problèmes d’un tel régime (mais on le garde).

Force

Un roi va pouvoir régner s’il se montre capable de puissance. Un rituel nous montre comment il peut être défié, destitué s’il n’est pas assez fort. Leader. Pour suivre une personne, il faut qu’il mérite notre respect. En dehors de la force, on voit bien que le roi doit être bon, celui qui est fort avec de mauvais idéaux risque de se faire renverser. Système hiérarchique. Avec une force militaire qui est gradée et rigide.

Combattre

C’est nécessaire de ne pas se laisser faire. Importance de la force. On critique quand même ceux qui prônent la lutte armée pour revendiquer une égalité de traitement (ce sont les méchants qui jouent sur le besoin de dominer les autres).  Coopération. Les ennemis d’hier peuvent devenir les alliés de demain lorsque l’on est confronté à une grande menace. On voit comme Killmonger veut faire alliance en livrant son ancien compagnon.

Arme

On critique l’utilisation des armes pour la violence. Les héros vont devoir détruire des convois remplis d’armes qui pourront servir à créer des guerres. L’ancien roi du Wakanda a tué son propre frère qui avait envie de mener une guerre (on doit faire des sacrifices pour être non-violent).

Totalitarisme

Un homme veut devenir monarque pour donner le pouvoir aux noirs par la force, renverser une position qu’il ne supporte plus. On revalorise ici le gentil roi, mais on nous montre bien les dérives d’un méchant roi.

Femme performante

La force est bien mise en avant, et les femmes nous sont montrées comme capable de tenir tête aux hommes. Un groupe de guerrières Dora Milaje est particulièrement mis en avant, surtout à travers la générale qui se montre déterminée et capable.

Trahison

On met en avant le sens de l’honneur et on questionne à qui va sa fidélité lorsque celui que l’on sert n’a plus les mêmes valeurs qu’avant. Avec homme sous couverture qui trahit celui qui le croyait son ami. Un cousin qui devient ennemi (W’Kabi). On fait jouer ici un monde ou les valeurs de droiture, d’intégrité sont bien présentes. Secret. Difficile d’entendre des secrets de famille (T’Chaka comprend que son père, après avoir tué son propre frère, a abandonné son neveu (il a fait ce qu’il imaginait être son devoir, mais c’est contre les valeurs du héros). Il y a des dangers à créer du secret, parce qu’à un moment cela finit par se savoir et le problème peut être plus difficile à gérer. Critique de ceux qui cachent des choses pour se les approprier.

Romance

Un couple se reforme, si la femme s’était éloignée pour divergence avec l’homme, lorsqu’elle réalise que celui-ci est trop important pour elle, en même temps l’homme réalise que la femme avait raison, et alors on se remet ensemble et on se fait des bisous (mais il a fallu tout le film pour cela).  Un film qui nous montre que c’est plutôt la femme qui a la culotte (surtout dans le couple de W’Kabi).

Tolérance

Il ne faut pas tourner le dos au reste du monde, un pays riche doit partager. Et en on profite pour faire un film qu’avec ceux qui sont en minorité dans les productions américaines, les noirs (mais on oublie toutes les autres couleurs, et on ne brasse finalement pas vraiment tout le monde) (on est loin du multiculturel ou du couple mixte).

Tradition

On critique ici l’aspect figé de la tradition, il faut oser changer (c’est bien mis en valeur par la sœur du roi qui se permet des familiarités, qui gère la technologie). Après on voit aussi qu’il faut garder les valeurs et trop détruire les traditions ce n’est pas bien (comme le fait le méchant vers la fin du film). À voir, le plateau labial a encore un potentiel.

Science-fiction

Un pays avec des connaissances avancées. On nous montre un monde futuriste avec une énergie qui permet des prouesses au niveau de la médecine, du transport, de l’armement.

Afrique

Des beaux paysages africains, nature de montagne ou de savane. Des couchers de soleil qui font africain avec une musique parfois à la roi Lion qui fait Afrique (et les habits, les scarifications et autres rituels donnent une impression d’Afrique.

Colonialisme

On nous montre un personnage qui en veut aux blancs d’avoir volé leurs masques et mis dans un musée, il souffre du colonialisme blanc qu’il continue à vivre et voudrait renverser cela en usant de la force.

Aider l’autre

Un gros débat autour de comment aider les autres peuples. Si dans un premier temps le héros est tout d’abord soucieux de préserver son peuple, il réalisera qu’il peut aussi user de son argent, de sa technologie pour aider tout le monde (partage). On nous montre la peur des réfugiés qui pourraient envahir (autant aller aider dans les pays). Critique d’aller faire la guerre chez les autres pour changer cela.

Magie

Un des rituels africains permet de rencontrer nos ancêtres. Après avoir bu un breuvage, les hommes vont retrouver leurs pères (eh oui, c’est surtout le papa qui est important dans ces histoires de transmission). Vie après la mort. Quand on meurt, on existe ailleurs, peut-être sous forme de félins dans la savane ou dans son canapé (ou peut-être que ce ne sont que des projections de drogues qui nous font voir nos parents).

Écologie

Intéressant de découvrir un pays montré comme plus avancé que nous, leur ville est très nature, même si elle a de gros bâtiments, le véhicule ne sont pas visibles, sauf pour des transports en commun.

Relation au père

Difficile de suivre la voie de son père. Devoir accepter le deuil, avec un fils qui n’est pas encore prêt à régner sans son père à ses côtés. Réaliser être différent, oser un autre chemin.

Apparence

Sous couvert de naturel et de panoplies ethno, les apparences sont importantes, les costumes sont beaux, mis en avant et on n’oublie pas la mise en évidence de basket (on reste dans le besoin du design).

Black Panther

Black Panther

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Hommes armés, les visages dissimulés, de nuit, dans des véhicules qui transportent des femmes voilées captives,  Black Panther les attaques, coups de mitraillette, effet de lampe torche dans la nuit, combat à main nue, une otage est menacée d’être tuée.  Combat contre un homme de grande taille, corps à corps violent, coup de lance, os qui craquent, coup de boule, le gentil est en mauvaise posture, un coup de lance le transperce, on craint qu’il perde. Infiltration dans un casino de Corée où les trois héros sont tombés dans un piège et où Ulysses Klaue, va arriver avec des armes, échange de tir, coup avec lance (que l’on voit tuer), le méchant est montré comme complètement barge et prêt à tout. Course poursuite en voiture avec accidents, le véhicule passe sur une personne, costume du héros qui accumule l’énergie pour faire gicler une voiture. Le véhicule de deux héroïnes est entièrement détruit (elles sont vivantes). Le prince est prêt à tuer son ennemi, mais il se retient. Ross se met devant Nakia pour la sauver et reçoit une balle, il risque de mourir. Le combat entre T’Challa et Killmonger est violent, gros coups, on voit que le gentil a le dessous, se fait blesser, transpercer, le prêtre qui s’interposait se fait froidement tuer, le roi déchu est envoyé en bas de la falaise. Combat fratricide dans le peuple des Wakandans (il y a trois combats différents en parallèle), des rhinocéros sont utilisés comme monture pour foncer contre les gentilles alliées. En même temps, Ross doit faire face à un risque d’être touché dans son simulateur de vol. T’Challa est projeté contre des rochers, sa soeur est mise au tapis. Chute vertigineuse. Tous semble perdu pour les soutiens du héros qui ont le dessous. T’Challa et Killmonger se combattent sur une voie de train futuriste, risque de se faire écraser. Si on craint que T’Challa perde le combat, il finit par donner un coup de couteau décisif à son cousin.

Malaise

Une scène nous montre un personnage qui semble organiser un braquage, on sonne à la porte et ils craignent la police, l’ambiance est tendue. Le roi allait pouvoir être accepté par tous, mais il y a un peuple de grands balaises qui s’opposent et il doit combattre, ils ont des masques plutôt effrayants. Dans un rituel, une boisson fait ressortir les veines, comme si elles se coloraient de noir. Cris du prisonnier qui fait sursauter celui qui l’interroge (et nous). On réalise que les sbires du méchant vont vouloir le délivrer, lors de la fusillade. Killmonger veut récupérer le trône, il va défier le gentil roi et vu son entrainement militaire, il risque de gagner (on voit sur son corps toutes les marques de scarification qui représentent des hommes tués). T’Challa a été retrouvé, mais il doit être maintenu dans de la glace, si on le bouge, on le tue. Killmonger semble redevenir une bonne personne et T’Challa lui propose de le sauver, mais il refuse, préférant mourir, se sentant comme ses ancêtres qui en traversant l’Océan préféraient mourir se jetant à l’eau plutôt que de finir esclave.

Maltraitance

Dans un musée, un homme semble intéressé par des objets Africains, il dit à une femme qu’il va s’en emparer, on voit qu’il l’a empoisonné pour faire diversion, elle tombe au sol, la sécurité va la secourir et le brancardier qui arrivent sont en fait des voleurs qui abattent les gardiens (pour faire un gag, un des tueurs fait croire qu’il laisse la vie sauve à l’un d’eux et l’abat dans le dos), c’est plutôt violent. Killmonger n’hésite par à tuer celle qui semblait être son amoureuse pour parvenir à ses fins, puis il tue à bout portant aussi celui que l’on considérait être le méchant de l’histoire. Souvenir d’enfance où un petit se retrouve avec son père mort qu’il prend dans ses bras.

Mauvais exemple

Une sœur faire un fuck à son frère avec le doigt, c’est montré pour faire rire et quand elle s’excuse à sa maman elle ne doit pas vraiment y croire.

VOCABULAIRE

Il y a parfois du parler en Wakandan, c’est sous-titré. Lorsque l’on nous montre des endroits, c’est écrit en Wakundan, que l’on ne comprend pas, heureusement cela se transforme en français.

Intéressants messages autour de la lutte armée, où finalement ceux qui sont exploités ont juste besoin d’être soutenus dans leurs pays. La force est bien mise en avant, mais il ne faut pas l’utiliser pour faire le mal. Une dimension politique dans ce film qui peine finalement à être claire vu tout ce qu’ils nous balancent (finalement, ce que l’on retient, c’est qu’une bonne monarchie c’est sympa lorsqu’il y a partage des richesses et connaissance). Un film qui doit revaloriser la place des noirs (mais vu que l’on ne voit pratiquement qu’eux, on se demande s’il y a vraiment une possibilité de se mélanger). Pour les amateurs de superhéros, de combat et d’images qui en mettent plein la vue.

Marvel a une série de films qui font partie d’un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d’autres reprennent des personnages et d’anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l’ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man. L’incroyable Hulk. Iron Man 2. Thor. Captain America : First Avenger. Avengers. Iron Man 3. Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l’hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L’Ère d’Ultron. Ant-Man. Captain America : Civil War. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, c’est Agents of S.H.I.E.L.D. et Agent Carter.

En dehors de ces films, il existe de nombreuses séries animées qui sont centrées sur ces héros Marvel. Avengers, l’équipe de super héros. Iron Man. Iron Man: Armored Adventures. The Super Hero Squad Show. On peut aussi trouver des films d’animation. Avengers confidential. Hulk vs Thor. Hulk vs Wolverine. Iron Man, l’attaque des Technovores. Next Avengers. Planet Hulk. Thor et Loki, frères de sang.

Et il existe aussi des films sur Spiderman et les X-Mens, mais qui ne sont pas directement liés au même univers (on découvre un nouveau Spiderman dans Civil War, il va pouvoir maintenant faire partie de la franchise).

Partager cette page :

Lost Password