Thor: Love and Thunder est un film avec de nombreux effets de synthèse sorti en 2022. On va principalement suivre Thor, mais autour de lui, on va retrouver différents personnages connus (les gardiens de la galaxie, une valkyrie et surtout son ancienne amoureuse Jane Foster et Korg qui va souvent faire le narrateur dans l’histoire). Grand contraste entre le ton humoristique et les moments horrifiques. Le rythme peut être rapide, et il peut se passer différentes choses en même temps. Épilogue raconté par le narrateur. Deux scènes dans le générique de fin.

MESSAGES

Amour

Thor va retrouver la femme qu’il a aimée dans le premier film (retrouver son ex cela permet de renouer avec l’amour). C’est l’amour de Thor qui va permettre à Jane de se sauver en réussissant à prendre Mjolnir. On verra ces deux adultes vivre un nouveau premier baiser après leur rupture. Chagrin d’amour. On a compris que Thor avait beaucoup souffert de recevoir une lettre de rupture de Jane Foster. On nous explique comment deux personnes qui s’aiment peuvent pourtant s’éloigner (par crainte de la perte ou de s’engager). Homosexualité. De nombreux moments nous font comprendre que la Valkyrie Brunehilde aime les femmes (elle embrasse élégamment la main d’une Déesse. On apprend qu’elle a perdu sa copine durant la guerre).

Maladie

Cancers. Jane Foster a le cancer et a de la difficulté d’assumer la chose. On la voit tenter d’échapper à la mort en utilisant de la magie viking, mais cela lui fait finalement plus de mal (contrairement aux apparences). Mort. Lorsque l’on a cette maladie, c’est compliqué d’échapper à la mort. On nous parle de la souffrance de Thor qui a souvent été confronté à la mort (de ses parents, de ses amis…). C’est le méchant de l’histoire qui fait comprendre la chose la plus intéressante du film (mais en traumatisant des enfants), ceux-ci étaient en train d’apprécier d’entendre que Thor avait coupé la tête à Thanos, et Gorr leur montre un exemple de bête qui se fait couper la tête, histoire de faire comprendre que la mort ce n’est pas sympathique.

Amour parental

Le début du film nous montre une personne qui perd son enfant et qui va devenir le méchant de l’histoire. L’interaction avec son enfant peut nous remplir d’amour. À la fin du film, Thor va réussi à surmonter la mort de Jane en s’occupant d’une petite fille. Protection parentale. Les enfants méritent d’être protégés. Adoption. On verra sur la fin Thor adopter un enfant, on voit comme cette relation peut soigner ses blessures.

Combattre

Face à un méchant qui attaque, il faut se défendre et prendre les armes et donner des coups puissants. Tout le monde doit combattre, y compris les enfants. Armes. Et utiliser des armes puissantes (on voit Thor avec une relation presque intime avec son Stormbreaker, et d’ailleurs quand il retrouve son ancienne arme, le Mjolnir, on sent une certaine jalousie). Zeus a un éclair. Gorr a une épée (la Nécrolame) qui peut tuer les Dieux. On peut faire un gag avec une grenade qui est en fait une enceinte musicale. Entrainement. On n’hésite pas à faire combattre des enfants (et les entrainer à la fin). Importance de garder la forme (on voit que Thor qui s’est laissé aller et est devenu obèse, va devoir faire des exercices pour retrouver son corps d’athlète). Beauté du combat. Quelques combats sont mis en avant, comme si c’était la classe de se battre, d’être en guerre. Courage. Les héros sont courageux (et les stupides Dieux sont des couards).

Thor: Love and Thunder

Thor: Love and Thunder

Religion

Un film qui met en avant les Dieux. Mais on nous renvoie que certains d’entre eux ne pensent qu’à eux et se moquent de ceux qui espèrent de leur largesse. On nous montre spécifiquement Thor de la mythologie viking, mais on va par exemple croiser Zeus (et Hercule semble être un protagoniste pour le prochain film). Vie après la mort. À la fin du film, Jane Foster se retrouve dans le Valhalla, elle est morte en héros pour la religion viking et peut arriver dans leur paradis.

Superhéros

Aider les autres. Des personnes qui ont l’objectif d’aider ceux qui sont dans le besoin, de s’allier aux gentils et de combattre les méchants (c’est une action noble). Femme performante. Thor était le grand héros des précédents films, il est ici accompagné d’un nouveau Thor féminin, Jane Foster, et aussi d’une Valkyrie (et on croise de nouveau Sif), on nous montre que les femmes sont aussi très badasse (Jane Foster joue un peu cette virilité masculine en plaisantant). Il faut quand même relever que Thor reste le personnage principal, reléguant les autres au second plan et qu’elles sont moins fortes que lui. Vantardise. On peut avoir l’impression que Thor se considère comme surpuissant et est content de montrer cela aux autres.

Protection

Importance d’aller secourir des enfants kidnappés.

Vengeance

On critique l’idée de vouloir se venger, ce qui est une fausse direction, parce que ceux qui veulent se venger ont surtout besoin d’amour.

Sexualisation de personnage

Thor a un corps de rêve, on va nous le montrer nu de dos (et on voit comme des femmes apprécient cette vision) (et n’apprécient pas qu’on le rhabille).

Thor: Love and Thunder

Thor: Love and Thunder

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Combats violents. De nuit, sur la Terre, arrive Gorr, ambiance tendue et personnage inquiétant avec yeux luminescents, il crée des monstres de l’obscurité et crée une scène de guerre dans la nouvelle Asgard. Gorr est prêt à enfoncer une longue épée dans la gorge de Thor, il est arrêté et face à de trop forts ennemis fait kidnapper les enfants du village par des monstres qui les tire du lit et les emmène dans une grande cage. Gros combat au royaume des ombres, avec des monstres en rab, les héros sont emprisonnés par des lianes qui les enserre, on craint la mort des deux femmes parce que Gorr menace de les tuer si Thor ne rappelle pas son arme. Gros combat et même à trois ils ne peuvent rien contre Gorr qui finit par transperce la Valkirie dans le dos, on la craint morte, et si les héros parviennent à repartir, Gorr va voler la précieuse Stormbreaker. Gorr va vouloir entrer dans une porte qui va le mener à Éternité, derrière lui les enfants se font écraser par un débris de statue qui leur tombe dessus (on verra ensuite que Thor les a sauvé de justesse). Thor mobilise les enfants à se battre, ils vont devoir prendre des armes et Thor leur offre de son pouvoir, on les verra tous se diriger contre les monstres qui foncent sur eux (on va découvrir un combat plutôt spectaculaire et plutôt jouissif quand les petits utilisent par exemple un nounours pour dégommer les sombres créatures).

Malaise

Gorr se retrouve dans une oasis juste après avoir perdu sa fille, il se retrouve en face d’une personne qui est en fait son Dieu (et cet être se moque de sa détresse et le traite de chien en lui renvoyant qu’il est normal pour un être inférieur de souffrir). Puis ce Dieu va soulever Gorr par le cou et va vouloir le tuer comme une sorte de sacrifice, mais une épée apparaît proche de la main de Gorr qui va ainsi pouvoir transpercer son agresseur à la gorge (on voit le sang doré couler). Gorr fait ensuite le serment de tuer tous les Dieux. On nous raconte l’histoire de Thor (avec sa famille et ses amis qui se font tuer). Thor parvient à éliminer les ennemis d’un peuple qui s’était fait voler son temple sacré (sauf qu’il détruit le temple durant la bataille). Il reçoit en cadeau deux animaux aux cris insupportables. On découvre que la nouvelle Asgard est devenue très touristique, avec publicité et parc d’attractions, il y a même un show risible qui reprend une histoire de Thor. Les animaux sont insupportables dans le vaisseau, on craint qu’ils soient tués. Thor entend Sif l’appeler à l’aide, il la retrouve sur une planète où un gentil Dieu a été tué, on voit la femme avec un bras en moins, elle est mal en point. Thor voit passer son précieux marteau, il est surpris de découvrir que c’est une femme lui ressemblant qui le possède, et encore plus surpris de voir que c’est son ex, Jane Foster. On voit comme Thor et Jane se sont séparés presque parce qu’ils avaient finalement peur de perdre l’autre. On sent que Thor est un peu jaloux que Jane soit en possession de son ancien marteau (et on sent que sa nouvelle arme n’est pas contente qu’il s’intéresse à son ancien marteau). Les mères pleurent la disparition de leurs enfants. Thor réalise que les enfants avancent dans l’espace vers une sombre planète (il tente de les rassurer que s’ils meurent, ils iront au Walhalla). On voit que Jane n’est pas guérie de son cancer, et quand elle n’a pas le marteau on la voit bien malade. Gorr montre aux enfants que ce n’est pas bien les personnes qui meurent (en tordant le cou à une petite créature devant eux). Les Dieux ne semblent pas vraiment s’intéresser aux mortels, ils parlent de sacrifiés, en plus Zeus ne semble pas s’intéresser au problème de Thor, il ne veut pas l’aider. Zeus déshabille Thor qui se retrouve nu devant tout le monde (les femmes autour de Zeus ont l’air bien intéressées) (on peut se moquer de son tatoo risible dans le dos). Zeus va dire discrètement à Thor qu’il faut qu’il arrête avec cette histoire de Gorr et de sa lame qui peut tuer les Dieux, il vaut mieux rester tranquille dans le monde caché. On comprend qu’il pourrait y avoir un problème si Gorr atteint une entité (Éternité) parce qu’il va lui exaucer un vœu et cela pourrait être l’annihilation des Dieux. Combat de nos héros contre les Dieux (on craint la mort de Korg un instant). Thor avoue son amour à Jane qui lui renvoie qu’elle est mourante d’un cancer. Thor, Jane, Korg et la Valkirie se retrouvent au royaume des ombres, tout est en noir et blanc, Gorr les attend, le kidnapping n’était qu’une ruse pour s’emparer de Stormbreaker (pour atteindre Éternité). Gorr crée de la souffrance chez les héros, fait pleurer Valkirie en lui rappelant que ses Dieux ont laissé tué son amoureuse, il renvoie à Jane qu’elle est mourante et que le marteau n’a pas changé son destin et en se collant contre Thor, il lui renvoie que l’amour est souffrance. Arrivée sur Terre, Jane est encore plus malade, on comprend que le marteau accélère sa maladie, Thor lui demande de ne pas partir avec lui combattre, elle accepte de se soigner (et la Valkyrie bien mal en point ne peut plus combattre, elle a perdu un rein). Lors du combat final, Thor se fait battre, il est à terre et Jane le ressent et va finalement l’aider même si elle avait promis de se soigner (heureusement parce que Gorr faisait descendre son arme gentiment de plus en plus près du corps de notre héros cloué au sol qui tentait de la retenir avec ses mains). La porte de l’Éternité va finir par céder, Gorr parvient à la passer et il est devant l’être qui va pouvoir lui réaliser son voeu, il risque de tuer tous les Dieux, mais il a encore le choix de faire ressusciter sa fille, et il hérite, car il va mourir et ne veut pas laisser sa fille seule. On le verra mort sur le sol, sa fille à côté de lui. On croit que la petite fille dont s’occupe Thor doit se préparer pour aller à l’école, en fait elle se prépare pour aller combattre au côté du héros. Dans une scène post-générique, on comprend que les Dieux qui sont toujours restés planqués Omnipotence n’apprécient pas avoir été relégués, Zeus prépare Hercule au combat.

Tristesse

On retrouve Jane Foster à l’hôpital, elle fait un scanner, se retrouve avec du goute à goute et on comprend qu’elle fait une chimio pour un stade avancé de cancer. On nous dit que cette chimio ne fait pas d’effet. Triste flash-back de Jane Foster qui a perdu sa mère morte aussi d’un cancer. Les héros combattent les Dieux et Korg se fait atteindre par la foudre de Zeus et semble mourir en s’écroulant en morceaux et Thor en colère va lui renvoyer l’éclair en pleine poitrine (Zeus tombe de son trône, on le croit mort). Jane Foster a préféré aller combattre pour sauver son amoureux que de tenter de lutter contre le cancer, on la retrouve mourant dans les bras de Thor et finir par mourir et se désintégrer.

Maltraitance

Le début du film nous montre un homme en plein désert avec sa petite fille, on les voit pauvres et à moitié brulés par le soleil, la petite va mourir dans ses bras, on verra Gorr couché à moitié mort contre la tombe qu’il vient de faire.

Moquerie

Beaucoup de situations où on peut rire de certains personnages (comme le tatouage pour Loki que Thor a fait sur son corps, ou sa manière de voler sur son arme comme si c’était un balai ou son espèce d’amour étrange pour ses armes). On peut se moquer des Dieux (il y en a un qui est sur le fauteuil de Game of Throne mais qui a des ciseaux à la place des épées, Zeus est bedonnant, mais avec un effet de pectoraux sur son armure) (il y a même Bao le Dieu des raviolis).

Visuel effrayant

Le méchant de l’histoire, Gorr a un visage bien inquiétant avec ses dents noires et des cicatrices sur tout le corps. Il crée des montres à l’allure d’araignées géantes.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film qui se permet beaucoup d’humour plutôt réussi, si on aime le loufoque et que l’on est pas frustré de voir un superhéros devenir parfois risible. Il ne faut pas s’attendre à des thèmes traités en profondeurs, mais on pourra comprendre que la souffrance de la perte d’un enfant et le besoin de vengeance peut emmener un père à devenir le méchant du film. Mieux vaut attendre 13 ans avant de découvrir cette production où les monstres embarquent les enfants dans leurs lits et où on va tuer un personnage important.

Marvel a une série de films qui font partie d’un même univers. Certains sont un peu en parallèle des autres et peuvent se voir indépendamment, mais d’autres reprennent des personnages et d’anciennes intrigues. Ils sont disposés ici dans l’ordre de leur sortie au cinéma. Iron Man 1. L’incroyable HulkIron Man 2ThorCaptain America : First AvengerAvengersIron Man 3Thor : Le monde des ténèbres. Captain America : Le Soldat de l’hiver. Les Gardiens de la Galaxie. Avengers : L’Ère d’UltronAnt-ManCaptain America : Civil War. Doctor Strange. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2. Spider-Man : Homecoming. Thor : Ragnarok. Black Panther. Avengers : Infinity War. Ant-Man et la Guêpe. Captain Marvel. Avengers : Endgame. Spider-Man : Far From Home. Black Widow. Spider-Man: No Way Home. Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux. Les Éternels. Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Thor : Love and Thunder. Des séries ont été déclinées à partir de ces films, c’est Agents of S.H.I.E.L.D.  Hawkeye. WandaVision. Agent Carter.

Ce que disent les autres : Si en Suisse l’âge légal pour voir ce film est 12 ans, Filmages le suggère pour les 14 ans « Ce nouvel épisode des aventures galactiques de Thor et des personnages de l’univers Marvel Comics propose des scènes d’action et de combats entre dieux, liés au genre, mais sans images choquantes. L’humour donne le ton dans les dialogues. La bande-son est comme d’habitude très présente et musclée. Un divertissement pour amateur du genre« . Ici une critique négative du film.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !