Avengers: Infinity War est un film de 2018 avec beaucoup d’images de synthèse incrustées (ou plutôt des acteurs incrustés dans des scènes en images de synthèse). Dès le générique, on entend un appel à l’aide d’un vaisseau, c’est la suite de Thor : Ragnarok (mais ce film est aussi la suite de Captain America : Civil Wars ou Spider-Man Homecoming ou autres Black Panther, mieux vaut donc avoir vu les différentes longs-métrages et pas seulement les films Avengers). Les images sont impressionnantes, les effets nous plongent dans l’action, avec des rythmes rapides et des effets de caméra qui nous immergent dans l’action. Effet d’ellipses. Structure narrative plutôt complexe, avec de nombreuses actions qui se déroulent en même temps (on suit beaucoup de personnages différents qui ont chacun leurs combats).

MESSAGES

Coopération

Face à l’adversité, mieux vaut oublier ses rancunes et bosser ensemble pour parvenir à ses fins.

Force

Plus on est fort, plus on parvient à ses fins. La quête des Pierres d’Infinité est la quête du pouvoir, en les obtenant toutes, Thanos peut faire ce qu’il veut. Gag autour des gros muscles (on se moque un peu de Quill qui a grossi et on apprécie les vrais muscles de Thor). Leader. Différents héros tentent de montrer que ce sont eux les dirigeants, on joue sur la grosse voix, sur le leadership ou les plans à suivre. Arme. Pour être plus fort, il faut des armes, si le grand méchant a son gant, Thor va faire forger un nouveau marteau (qui est une hache). On montre des personnes plutôt contentes d’augmenter ainsi leur pouvoir.

Combattre

Il ne faut pas se laisser faire, monter une armée pour se défendre avec force, même en tuant. Art-marial. Certains moments nous dévoilent des figures esthétiques dans les combats, c’est presque beau à regarder (et nous donne une image motivante d’un combat). Manichéisme. Le film ne nous sert pas un grand méchant égoïste qui oeuvre pour lui-même, c’est intéressant de comprendre les causes, car tout n’est pas si noir ou blanc dans les combats. Sens du devoir. Thanos se sent investi d’une mission, il se donne les moyens pour y arriver et va jusqu’au bout. Tous les héros ont aussi leur propre motivation.

Sens du sacrifice

Pour remporter la victoire, il faut peut-être accepter de mourir (c’est ce que vont tenter Vision ou Gamora). Cela amène des situations tristes, surtout quand en plus le conjoint est sollicité. Thanos a osé aller jusqu’au bout de ses convictions, on nous montre que cela a été aussi dur pour lui et qu’il est passé par des sacrifices.

Couple

Si les superhéros ont de la force pour se battre, ils sont moins compétents pour leur relationnel. On voit bien leur problème d’égo (Strange et Stark ou Thor et Quill) quand ils ont besoin de se mettre en avant et de montrer qu’ils sont le meilleur leader, ils ont des problèmes en amour, on nous montre Banner avec son besoin de psychanalyse, Stark et Captain América n’ont jamais réussi à reprendre contact. On voit que Stark s’est marié, il parle d’enfant avec sa femme. Travail monopolisant. On voit qu’il est toujours pris par son métier de héros, il s’en va dans un vaisseau qui l’emmène on ne sait où même si Pepper lui demande de ne pas partir (et il va y avoir les restaurants à annuler…). Amour. Beaucoup des personnages sont amoureux dans ce film, mais cela ne leur réussit pas, tous ces couples finissent mal, parce que ce qui est le plus important c’est la cause (le combat), pour cela on peut se sacrifier (l’amour, ce n’est pas pour les vrais mecs, ou peut-être seulement en temps de paix).

Protection

Un apprenti héros comme Spiderman mérite d’être protégé, Stark voulait le renvoyer chez lui, mais ce jeune n’en fait qu’à sa tête et part dans l’aventure. On nous montre la cape de Strange toujours prête à le protéger. Différents sens du sacrifice (perdre sa vie pour sauver les autres).

Adolescence

Avec Groot, on se moque de l’ado râleur toujours dans ses jeux vidéos.

Écologie

Il y a une critique de l’exploitation des planètes, avec le danger que les espèces vivantes convoitent trop les ressources, les matières premières et rendent tout désert. Importance de l’équilibre. Thanos veut réguler l’expansion des habitants des planètes en les réduisant en leur bon nombre pour que tout le monde puisse avoir à manger et bien vivre, c’est plutôt drastique comme solution (tout le monde lutte contre cela, mais lui considère qu’il fait le bien). Activisme. On nous montre ici ce qui se passe lorsque l’on se montre trop extrémiste dans une cause (Thanos va jusqu’au génocide). Surpopulation. Si les humains n’hésitent pas trop à chasser lorsqu’ils considèrent qu’une espèce devient envahissante, ils acceptent moins la chose quand cela les concerne.

Se méfier des apparences

Plusieurs moments nous font croire une réalité qui n’existe pas. Thanos, comme Strange, sait user de la pierre de la Réalité. On approfondit encore les personnages, qui sont finalement ceux que l’on continue encore à découvrir (c’est finalement l’être vivant qui ne cesse d’être redécouvert).

Relation au père

Entre Thanos et Gamora, une relation père fille conflictuelle où l’imposition, le respect et l’amour filial s’entremêle (bon, ils vont vouloir se tuer parmi, mais en arrivant à exprimer leur souffrance de le faire). Finalement s’affranchir de cette relation permet surtout d’affirmer sa propre identité, de valider son chemin.

Avengers: Infinity War

Avengers: Infinity War

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Un appel à l’aide, puis on découvre les restes d’une bataille dans un vaisseau spatial, plein de personnes mortes ou agonisantes au sol, on va réaliser que c’est le peuple d’Asgard qui avait réussi à échapper à la destruction de leur monde qui se retrouve ici décimé. Si Loki est vivant, Thor est bien amoché à terre, Thanos prend sa tête entre sa main et le menace de le tuer, on voit la souffrance du héros et les effets sur sa boite crânienne qui devient translucide veinée. Hulk tente de l’arrêter, mais il se fait vite battre. Désolation dans les rues de la ville, deux sbires de Thanos, Maw et Obsidian combattent en découlant facilement de la pierre, Banner n’arrive plus a se transformer, beaucoup de coups, Strange finit par être maintenu par des liens, étranglé. Spiderman n’a pas la combinaison pour suivre en haute atmosphère, il tombe du vaisseau. Vision et Wanda se font agresser par Midnight et Glaive, coup violent contre vision, tentative de s’échapper, Wanda se retrouve seule à combattre on craint pour sa vie. Strange est inconscient entouré de pics, Maw va le torturer en introduisant ces pics sous sa peau, le faisant souffrir, sa peau se colorant étrangement. Nebula est torturée par Thanos, démembrée (c’est une androïde), il  augmente l’écartement et on la voit souffrir, Gamora doit avouer ce qu’elle sait, sinon sa soeur sera tuée. Les héros ne parviennent pas à arrimer leur vaisseau et ils se crachent sur Titan. Thor doit ouvrir un orifice et se mettre devant un faisceau qui le brule, il tien le coup, mais finit par être expulsé dans l’espace. Au Wakanda, de grosses pyramides tombent autour du dôme, des monstres sortent par millier, on ne les distingue pas tout de suite, ils sont grouillants, puis on le voit affreux, ces outsiders ont plusieurs bras et de grosses dents. Combat avec ces bestioles, d’abord petit à petit, puis en grande masse contre l’armée des héros. Les héros parviennent à immobiliser Thanos et veulent lui enlever son gant, ils allaient presque y arriver, mais Quill qui a appris qu’il a tué Gamora se met en colère et va trop stimuler Thanos, il parvient à se libérer, tout est à refaire, il réduit une lune en morceaux qu’il envoie sur les héros.L’armée de Thanos commence à submerger les héros qui se trouvent dépassés. Tony Stark se bat de toutes ses forces, son armure est détruite petit à petit et il finit par se faire transperce de part en part, on le voit cracher du sang, Strange promet à Thanos de lui donner la pierre s’il lui laisse la vie sauve. 

Malaise

Le vaisseau des Asgardien explose avec Thor encore vivant à l’intérieur. Des personnes fuient quelque chose, on ne voit pas ce que c’est, risque d’être écrasé par un véhicule, on ressent bien le mouvement de foule et la panique. Plusieurs tentatives d’échapper à l’ennemi échoue, Strange se fait embarquer dans le vaisseau alien. L’équipe des gardiens de la galaxie répond au signal de détresse, mais quand ils arrivent les débris du vaisseau et les morts sont éparpillés dans l’espace. Cris et pleur d’une enfant, elle est éloignée de sa mère, est perdue, se fait recueillir par Thanos qui lui parle pendant qu’il fait tuer la moitié de la population de sa planète. Quill et son amoureuse qui s’embrassaient étaient matés par Drax. Thanos marche sur le collectionneur, Drax veut aller se venger de lui, on doit l’endormir pour pas qu’il attire des problèmes, mais il fait du bruit en tombant. Gamora souffre d’avoir tué son père d’un coup de couteau dans le cou (et finalement ce qui est plus problématique, c’est que ce n’était qu’une illusion, Thanos est bien vivant, il découpe Drax en rondelle, Mantis en serpentin et menace de tuer Gamora (Quill qui n’arrive pas à la tuer s’y résout finalement, mais ce ne sont que des bulles de savon qui sortent de son arme). On voit un moment où Thor est pathétique, on réalise qu’il ne lui reste plus rien, que sa famille, son peuple, sont morts, on le voit pleurer. Thor réalise que Nidavellir n’est plus fonctionnel, tout le monde a été tué, et celui qui devait lui forger sa nouvelle arme a les mains détruites. Strange a été voir le futur et il n’a trouvé qu’un futur où les héros pouvaient gagner. On comprend que Thanos doit sacrifier quelqu’un qu’il aime pour obtenir une des pierres (Gamora le comprend, elle veut se suicider avec une arme, mais cela devient des bulles de savon), il a une larme à l’oeil, mais jette quand même Gamora dans le vide, on la voit morte disloquée au sol (et comme elle a du sang vert, avec du sang vert autour de la tête). La soeur de T’Challa doit se dépêcher d’enlver la pierre à Vision, mais n’y parvient pas avant que deux sbires de Thanos interviennent. Banner doit se débrouiller seul sans Hulk qui ne veut plus intervenir. Strange se fait arracher sa pierre (en fait c’est une illusion). En parallèle des combats, on tente d’enlever la pierre à Vision, sans succès, c’est son amoureuse qui doit finalement la faire exploser, mais en tuant son amoureux, ce qui est forcément triste, et quand elle y parvient, c’est annulé par Thanos qui après s’être défait de nombreux adversaires héros remonte dans le temps et tue de ses mains vision en lui extrayant la pierre. Thor parvient a donner un coup violent à Thanos, mais il aurait dû viser la tête, car il n’est pas mort sur le coup et parvient à enclencher son arme.

Visuel effrayant

La synthèse est bluffante et certains personnages aliens sont affreux (certains sbires de Thanos, spectre avec une tête rouge ou les bestioles à grosses dents qu’il envoie contre la cité du Wankanda).

Sursaut

Vision discute avec son amoureuse, tente de régler leur situation quand il se fait soudainement transperce par une arme à travers le thorax par derrière.

Mort

Il y en a beaucoup dans le film. Heimdal va se faire transpercer d’une lance, lui qui agonisait sur le sol et qui s’est fait remarquer en envoyant Banner sur la terre. Loki qui fait semblant de prêter allégeance, mais qui attaque Thanos avec un couteau se retrouve la gorge serrée, les yeux révulsé et véritablement mort sur le sol. Une fin difficilement acceptable, avec la mort de beaucoup de héros Barnes, T’Challa, Groot, Wilson, Mantis, Drax, Maxime, Quille, Strange et le jeune Parker que l’on voit souffrir de devoir disparaître (on tire ici sur la corde sensible). En post-générique, Maria Hill et Nick Fury y passent aussi.

Humour adulte

Les personnages vont parler de leur famille en expliquant comme ils ont vécu des choses compliquées (devoir tuer son père ou sa soeur ou le frère … un moment plutôt comique, mais qui parle de situations qui dans les faits sont plutôt dures).

Tristesse

Souffrance de Gamora qui fait promettre à Quill qu’il la tue si elle devait se faire reprendre par Thanos, car elle a une information qu’elle ne veut pas lui transmettre, on amoureux hésite, mais finit par jurer sur la tête de sa mère.

Moquerie

On rigole toujours autant de certaines situations ou personnages (Drax, toujours bien décalé, croit qu’il peut être invisible en bougeant peu). Quill tente de donner des ordres que personne ne suit.

Fin traumatisante

La fin est réussie vu que pour une fois les héros perdent, on ne s’y attend pas, et ce qui est horrible c’est ce qui leur arrive, la moitié des leurs disparait. Suite. On ne peut qu’attendre la suite.

VOCABULAIRE

Classique (quelques termes limites vulgaires, comme gonzesse, bouffe).

Un film avec beaucoup d’action, de mort et de moments durs, mais aussi avec de l’humour. Pour les adolescents et les adultes qui connaissent la série de films qui amènent à celui-ci (il ne faut pas oublier que c’est l’aboutissement de 10 ans de films, mieux vaut les avoir vus pour comprendre les relations entre les personnages). Une longue production, un peu trop remplie de combat, mais vu le nombre de choses à nous faire découvrir, les amateurs du genre vont être comblés. Il faut accepter d’attendre la suite, c’est ce qui est le plus compliqué.

Partager cette page :

Lost Password