Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith

Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith

À partir de 14 ans

« Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith » est un film de 2005 qui comporte de nombreux effets spéciaux (des images de synthèse très bien réalisées et impressionnantes). Plusieurs intrigues en parallèle, plusieurs combats en parallèle, beaucoup d’informations. Rythme soutenu.

MESSAGES

Besoin de puissance

Quand on se sent trop faible, que l’on a vécu un traumatisme lié à sa faiblesse, on peut vouloir devenir plus fort. On ne peut pas se protéger de tout. S’affirmer.

Basculer dans le mal

Le camp du mal qui dit qu’avec la puissance on peut tout obtenir, y compris se battre contre la mort. Anakin va choisir le camp du mal, par amour, parce qu’il ne veut pas souffrir. La crainte peut nous emmener dans le côté obscur (le jeune homme rêve de son épouse qui meurt en enfantant, il va tout faire pour éviter cela).

Manipulation

Critique des méchants couards qui se cachent dans l’ombre. L’empereur va réussir à manipuler Anakin. Mensonge. Une force des méchants.

Estime de soi

Utilisation de la flatterie (faire croire à l’autre qu’il est bien, montrer qu’on le comprend, c’est faire en sorte d’avoir cette personne de son côté).

Amour

Craindre la mort de l’être aimé. Garder secret un amour. Se projeter dans le monde des parents en étant enceinte. Danger de l’amour. Critique d’un amour devenu une obsession. Jalousie, convoitise, c’est juste bon à nous amener au côté obscur. Chagrin d’amour. La souffrance peut nous faire faire n’importe quoi.

Trahison

Le temps et les souffrances existentielles peuvent modifier les liens. Voir l’autre s’éloigner de notre monde, voir un ami devenir un ennemi. Des alliers utilisés pour détruire les Jedi.

Critique de l’agressivité

On nous montre un jeune impétueux. On voit que la souffrance peut générer de l’agressivité.

Deuil

La mort est naturelle, que le meilleur moyen d’y faire face c’est de travailler à se distancer. Danger de lutter contre les choses naturelles.

Géopolitique

La république devient un empire, on voit comment on peut devenir un état totalitaire, dans une motivation de diriger pour qu’il n’y ait plus de guerre. Envoi d’espion, de contre-espion.

Critique de la guerre

Critique des conflits, se questionner sur sa position dans le conflit, se demander si l’on fait partie des gentils. Armes. Elles peuvent être dangereuses si elles sont mal utilisées.

Créer une famille

Moment fondamental qui peut tourner mal et faire partir un homme dans la violence et presque la folie.

Combattre

Lutter pour ses valeurs. Prendre les armes et combattre.

Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith

Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Beaucoup de batailles de toutes sortes (dans l’espace, dans un environnement de lave, au sabre laser, avec pistolet). Beaucoup de destructions, d’explosions. Beaucoup de morts, y compris chez les gentils. Des morts difficiles à voir. Mace Windu un maître jedi, Anakin est responsable de sa mort. Des jeunes Padawan, à terre, tués par Anakin. Padmé qui se laisse mourir à la naissance de ses jumeaux, ne désirant plus vivre après ce qu’est devenu Anakin. On va croire à la mort de Yoda. Le revirement des clones et la tuerie de ces alliés qui vont abattre dans le dos, sans qu’ils puissent réagir, tous les Jedis. On verra même un jeune se faire abattre.

Visuel effrayant

En dehors de nombreuses créatures impressionnantes, une scène est particulièrement horrible. Corps maltraité. Anakin va changer, on le voit devenir agressif, se battre contre son mentor. Il finira les jambes coupées, un bras en moins, se faisant brûler par une rivière de lave, hurlant, échappant à la mort parce qu’on lui crée une armure de survie.

Méchant

Dark Sidious est le véritable méchant de l’histoire, un seigneur Sith qui verra sa tête se transformer et devenir immonde. Rictus machiavélique souvent à l’écran.

VOCABULAIRE

Langage classique, avec des termes de science-fiction propres à la saga.

Cette première saga se clôt majestueusement, peut-être quelques combats trop longs, mais cela reste impressionnant jusqu’à la fin. Une fin tragique, avec la nécessité de voir la suite pour ne pas rester trop en déprime. Même si Star Wars semble plaire aux enfants, celui-ci n’est pas du tout adapté pour eux, certainement le pire de cette deuxième trilogie.

Ce que disent les autres. Pour FilmAges, l’âge suggéré est 12 ans « Le film est indiscutablement beaucoup plus sombre que les épisodes de la saga “Star Wars” qui l’ont précédé. Mais si les combats succèdent aux combats, si nous sommes dans un univers de bruit et de feu et si quelques scènes sont relativement impressionnantes, l’oeuvre s’adresse avant tout à son public d’amateurs : les adultes qui ont grandi avec la série et les adolescents« .

Une saga de plusieurs films. Épisode 1, la Menace fantômeÉpisode 2, l’Attaque des clonesÉpisode 3, la Revanche des SithÉpisode 4, un nouvel espoirÉpisode 5, l’Empire contre-attaqueÉpisode 6, le Retour du JediÉpisode 7, le Réveil de la force. Une série de films dérivés, comme Rogue One. Des séries, comme Star Wars Rebels ou Clone Wars. Spin-off Ewoks, La caravane du courage, La Bataille pour Endor.

Lego proposent des films pour promouvoir leurs ventes dans cette franchise, comme la menace Padawan et l’empire en vrac, des petites séries, comme Les chroniques de Yoda et Les contes des Droïdes. Un humour plus adulte, avec pouces.

Partager cette page :

Lost Password