Dragon Ball Z : L’Offensive des cyborgs est un film de 1992. Une qualité proche de la série originale, et mieux vaut la connaître, on n’explique pas spécialement les personnages.

MESSAGES

Force

On attend que les héros gagnent. Ils vont être dominés durant la plus grande partie du film. Compter sur l’autre. Petit à petit, les héros vont se faire aider dans leurs combats. Si Son Goku gagne à la fin, c’est qu’il utilise le Genki Dama qui est une force qui lui est offerte par tous, y compris la nature ou les animaux. Agressivité. La force peut être puisée dans l’agressivité, on voit bien le visage haineux du héros quand il donne son dernier coup. Se dépasser.

Héroïsme

Sauver les clients d’un restaurant qui vient d’exploser. Faire en sorte d’aller se batte où des humains risquent de ne pas se faire blesser. Sacrifice. Les différents héros se mettent en danger durant les combats, et pour donner du temps à Son Gohan ils donnent leurs dernières forces, se font briser les os, écraser le visage. Équipe.

Stéréotypes autour de la femme

On se moque toujours de Chichi, qui veut toujours que son fils fasse des leçons durant les vacances, on la voit se battre pour faire les soldes, s’inquiéter outre mesure pour son enfant, vouloir que son mari porte de beaux habits.

Danger de la science

Un savant qui crée des robots que l’on ne maîtrise pas, c’est dangereux.

Obsédé sexuel

On voit Tortue Géniale, Krilin et Oolong intéressés par une élection de la plus belle fille du monde, ils veulent aller les voir se changer dans leurs vestiaires. On critique l’intérêt pour les demoiselles.

SCÈNES DIFFICILES

Mise en danger

Explosions, foule qui crie, accidents. On voit des cyborgs qui traversent tout ce qui peut leur barrer le passage, immeubles, véhicules, ils font tout exploser. Un restaurant explose. Une grande partie du film est constitué de combat, on voit les héros se faire beaucoup frapper, ils ont le dessous presque tout le temps, avec deux cyborgs qui s’en prennent à une personne. On voit du sang couler sur le front de Trunks.

Malaise

On sent la menace se diriger vers Son Goku qui ne s’en rend pas compte. Un troisième cyborg est réveillé, on ne voit que sa silhouette. Se sentir très démuni face a un ennemi trop fort. Éléments électroniques qui rentrent dans la peau du dernier cyborg pour le rendre plus fort. Force impressionnante de l’ennemi qui ne réagit même pas aux coups. Visage haineux du héros quand il effectue son dernier coup. L’ordinateur responsable de la création des méchants n’est pas détruit, il se met en veille à la fin du film (et c’est normal, parce qu’il n’a pas encore créé Cell).

Mort

Mort du Dr Gero au début du film (C-17 transperce le corps de son créateur de la main) on voit son sang gicler et couler dans un trou.

Tristesse

Les héros reçoivent de nombreux coups violents. Tous les héros sont battus.

Visuel effrayant

Le dernier cyborg se transforme en monstre bleu.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film qui est principalement constitué de combat, avec nos héros qui tardent à se transformer en Super Saiyan pour permettre de durer plus longtemps.

En dehors des trois séries (Dragon BallDragon Ball ZDragon Ball GT), les différents films : dérivés de Dragon Ball, La Légende de ShenronLe Château du démonL’Aventure mystiqueL’armée du Ruban Rouge. Dérivés de Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlicle robot des glacesLe combat fratricideLa menace de NamekLa revanche de CoolerL’offensive des CyborgsBaddack contre FreezerL’épisode de BardockL’attaque du DragonEnfin ! Son Goku et ses amis sont de retourLe plan d’anéantissement des Super SaiyensBataille des DieuxL’histoire de Trunks. Avec des acteurs réels, Dragon Ball Evolution.

Partager cette page :

Lost Password