Dragon Ball Z : Cent mille guerriers de métal

Dragon Ball Z : Cent mille guerriers de métal

À partir de 9 ans

Dragon Ball Z : Cent mille guerriers de métal est un film d’animation de 1992. Une qualité proche de la série originale, et mieux vaut la connaître, on n’explique pas spécialement les personnages. Combats en parallèle. Flash-back.

MESSAGES

Force

On attend que les héros gagnent. Ils vont être dominés à plusieurs moments. Compter sur l’autre. Être plusieurs pour aller combattre l’ennemi. Stratégie. Concentrer son point sur un coup. Donner son énergie. Les Saiyans sont tellement remplis d’énergie qu’ils vont faire surchauffer le système qui tente de les vider. Se dépasser.

Héroïsme

Secourir ses amis. Critique de la couardise. Il ne faut pas sous-estimer son ennemi. Équipe.

Racisme

On voit Cooler souvent traiter les Saiyans de singes, les dénigrant.

Danger de l’informatique

Les ordinateurs et les puces informatiques cela peut être dangereux. Danger de la science.

Espoir

Quand il n’y en a plus, il y en a encore. On croit avoir battu un ennemi, il y en a 99.999 autres qui arrivent. On peut se croire perdu, mais il faut toujours espérer et persévérer.

SCÈNES DIFFICILES

Mise en danger

Nombreux combats, Goku va recevoir de grands coups en corps à corps, une énorme boule d’énergie lui fonce dessus. On le voit se faire tenir à la gorge, c’est plutôt impressionnant. Un petit robot entraine Yajirobé qui s’était trop approché, personne ne parvient à la faire lâcher prise, ils risquent d’être vidé de son énergie vitale. Scie circulaire qui s’approche lentement de Yajirobé et risque de lui couper la tête. Goku semble avoir explosé, on craint qu’il soit mort.

Malaise

Le premier plan est une destruction d’environnement, avec la nouvelle planète Namek qui se fait attaquer, on ne sait pas pourquoi. Les héros sont souvent en mauvaises postures, Son Gohan et Krilin sont montrés comme plutôt faibles, des robots capturent Oolong, Kamé Sennin et Yajirobé, puis Gohan et Krilin sont aussi entravés et emmenés par les androïdes. On voit un Namek courir, pris dans un filet, trainé par un robot, ses congénères sont entravés il y en a un qui tombe épuisé. Au moment où enfin ils ont réussi à terrasser leur ennemi et qu’ils sont complètement épuisés, 99.999 nouveaux guerriers de métal identiques apparaissent.

Maltraitance

On voit Goku et Vegeta maintenu par des fils, sortes d’électrodes posées sur leur corps, le méchant leur enlève leur énergie et on les voit hurler comme s’ils recevaient des décharges électriques, ils ont l’air absent.

Visuel effrayant

Les combats violents peuvent générer du sang.

VOCABULAIRE

Classique.

Les héros n’ont pas souvent le dessus, ils se font capturer les uns après les autres, il n’y a plus aucun espoir et c’est l’énergie contenue dans Goku et Vegeta mourants qui fait tout exploser. Il ne faut pas attendre grand-chose du scénario. On retrouve une nouvelle fois la famille de Freezer. Les puristes vont découvrir différentes incohérences qui ne permettent pas de poser directement ce film dans la continuité de la série.

En dehors des trois séries (Dragon BallDragon Ball ZDragon Ball GT), les différents films : dérivés de Dragon Ball, La Légende de ShenronLe Château du démonL’Aventure mystiqueL’armée du Ruban Rouge. Dérivés de Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlicle robot des glacesLe combat fratricideLa menace de NamekLa revanche de CoolerCent mille guerriers de métalL’offensive des CyborgsBroly le super guerrierBaddack contre FreezerL’épisode de BardockL’attaque du DragonEnfin ! Son Goku et ses amis sont de retourLe plan d’anéantissement des Super SaiyensBataille des DieuxL’histoire de Trunks. Avec des acteurs réels, Dragon Ball Evolution et avec d’autres personnages Dream 9 Toriko & One Piece & Dragon Ball Z

Partager cette page :

Lost Password