Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

Océans

OCEANS

Sans dégâts dès : 8 ans - Âge conseillé : 9 ans

DUREE
103 minutes
MONTAGE

Documentaire de 2010. Une longue immersion dans les mondes de l'Océan. Une succession de plans de poissons et autres animaux (90 espèces différentes) en lien avec l'océan. Des caméras font des prouesses pour nous montrer des images rapprochées, qui accompagnent ces animaux de façon impressionnante. Une bande-son propose des bruitages, qui le plus souvent nous donnent l'impression qu'ils proviennent vraiment des animaux. Le rythme sait faire succéder les moments qui montent en crescendo, des apothéoses puis des moments de calme.

MESSAGE

Beauté de notre planète. De magnifiques images des océans et des animaux qui y vivent.

Découverte de l'océan. Tenter de raconter l'Océan, surtout avec de belles images. Être subjugué par la beauté des choses qui vivent dans l'Océan. Beaucoup d'animaux marins. On les découvre dans leur élément naturel, en gros plan, avec de belles couleurs, un véritable sens esthétique.

Importance des animaux. Un voyage dans le temps, l'Océan contient encore des animaux préhistoriques, on en verra de plus communs, mais souvent filmés en groupe, de façon impressionnante. On nous montre que l'homme peut être à côté d'un requin, que l'on doit repenser notre relation à cet animal. Évolution.

Message écologique. L'homme a commencé à avoir une influence sur cette nature préservée, on veut ouvrir les voies de navigation possible dans les pôles, le risque est grand de voir disparaître ces zones préservées. On n'a pas de planète de rechange.

Cupidité. Grande critique de la pêche, avec de grands filets, qui ne s'intéresse qu'au profit.

Se décentrer. Il n'y a pas que l'humain qui est important sur cette planète, il faut la préserver.

Danger de la disparition d'espèces. Indifférence complice face à l'extinction des animaux. On découvre dans un musée des espèces disparues, la question est posée de savoir si on veut pouvoir découvrir ces merveilles dans un milieu naturel ou si on ne pourra plus que les voir dans des aquariums. Les humains ont la volonté de les préserver.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Nous découvrons un monde animal impressionnant. Et parfois cela peut susciter de la frayeur. Des moments, plutôt liés à l'attaque d'animaux, où on peut sursauter (une orque qui surgit de l'eau pour attaquer un phoque, des poissons qui soudain en mangent un plus petit, un crachat d'encre). Des animaux qui peuvent dégoûter, une quantité incommensurable de crabes les uns sur les autres, des poissons qui ressemblent à des serpents, glissant dans l'eau (pas bon pour ceux qui ont la phobie de ces bêtes), des bestioles qui sont plutôt beurk.

Morts. À un moment dans le film où on veut critiquer la pèche, on voit des filets qui emprisonnent de grands poissons, on voit des animaux morts dans les filets. Une séance de pêche ou l'eau devient rouge.

Maltraitance. Une scène insoutenable, où un requin est remis à l'eau juste après lui avoir coupé sa nageoire dorsale, il descend dans les profondeurs, encore vivant, mais sans pouvoir se diriger. On le reverra ensuite agonisant au fond de l'eau. On voit aussi un harponnage de baleine.

Tristesse. L'impact de la pollution, où on voit une mer dégoûtante, noire, proche d'une terre pleine d'usines. Des plans où on voit des bébés tortues se faire happer par des oiseaux.

VOCABULAIRE

Le narrateur est peu présent en première partie, où nous sommes portés par les images. Il parlera plus quand il s'agira de faire comprendre que les espèces sont en danger. Un fond musical accompagne les images, souvent du classique, mais aussi des chants.

Commentaires. Une découverte de l'océan. Ce n'est pas un film pédagogique, il ne faudra pas espérer apprendre le nom d'un animal, c'est une célébration, une immersion. Vous n'aurez pas d'informations sur ce que vous voyez, avec le risque de ne même pas réaliser que l'on voit un accouplement de dauphin. Plutôt long, pour les plus jeunes, autant attendre le DVD. Pour ceux qui ne prennent pas le temps de lire les informations après la dernière image du film, aucun animal n'a souffert à cause de ce tournage. "Les scènes insupportables ont été réalisées avec des reproductions d'animaux" a dit Jacques Perrin.

Thèmes. Documentaire. Mer. Animaux. Écologie. Cupidité. Se décentrer. Évolution. Poisson.

Ce que disent les autres. "Pour tenter de raconter l'histoire des océans, nous avons cherché à ouvrir d'autres portes que celles des statistiques : celles d'un conte fantastique et magique, des merveilles du petit monde du récif corallien, de l'héroïsme des dauphins en pleine charge, des danses gracieuses des baleines à bosse et des seiches géantes, de l'horreur des agressions faites aux océans et à leurs créatures, de l'incroyable spectacle de la mer déchaînée dans une tempête titanesque, du silence d'un muséum des espèces disparues..." dira le réalisateur Jacques Cluzaud

Différents matériels scolaires pour accompagner le contenu de film, sur le site officiel, vous y trouverez aussi de très intéressants making of.