Le Vilain Petit Canard

Le Vilain Petit Canard

À partir de 4 ans

Le Vilain Petit Canard (The Ugly Duckling) est un court-métrage Disney de 1931 en noir et blanc. Si on peut voir souvent les mêmes répétitions d’images se succéder, la qualité est bien présente pour l’époque.

MESSAGES

Famille

Avoir besoin d’une famille pour bien se sentir. Le vilain petit canard est éjecté de sa famille de poule. Mais il finira par être accepté, car il se montre gentil et aidant. Adoption. Pour être reconnu dans une famille, il faut être de leur sang, ou servir à quelque chose. Naissance. On voit des poussins sortir des oeufs (plutôt mignons), puis un caneton (plutôt moche).

Estime de soi

Importance d’être accepté, sinon on se sent mal. Il faut pouvoir avoir une bonne estime de soi, se regarder dans un miroir et s’apprécier. En faisant de grandes choses, en aidant les autres, on peut être mieux perçu.

Tolérance

Accepter celui qui est différent. Prendre dans sa famille une personne, même si ce n’est pas quelqu’un de sa lignée (et pour cela, il faut montrer qu’on le mérite).

Courage

C’est important d’être vaillant et courageux, d’oser affronter les éléments, cela nous permet d’être acceptés, d’être reconnus. Intégration

Oiseau

Les animaux sont principalement des oiseaux, il y a une poule, ses poussins et le bébé canard.

Aider les autres

On nous montre l’exemple d’un canard rejeté qui va quand même aider ceux qui ne voulaient pas de lui. Et c’est ce qu’il fait qui lui permettra d’être accepté.

Littérature

Basé sur le conte de Hans Christian Andersen, que l’on modifie pour que l’origine ne soit plus importante. Conte.

Le Vilain Petit Canard

Le Vilain Petit Canard

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une tornade passe et démolit tout sur son passage, c’est le canard qui averti la poule, mais elle le laisse dehors la maison, puis celle-ci est emportée avec les poussins, la poule a peur pour eux, le poulailler est emporté dans un torrent, on craint qu’il finisse en bas de la chute, une branche retient les animaux, le petit canard est emporté dans le torrent, des troncs d’arbres foncent sur le poulailler, on craint pour leur vie.

Malaise

On voit que la maman poule est surtout protectrice pour les poussins, elle part avec eux laissant le petit canard, lui envoyant de la terre dessus en ne se rendant même pas compte. Le petit canard tente de prendre un vers pour se nourrir, mais il n’y arrive pas, ses frères mangent le vers qu’il avait trouvé.

Tristesse

Le petit canard reçoit une baffe de sa « maman » poule qui croit injustement qu’il a été méchant avec les poussins, on le voit pleurer. Le canard tente de se rapprocher des autres animaux, gentiment, mais il se fait à chaque fois chasser, il est triste, et n’aime pas son reflet, il pleure.

VOCABULAIRE

Il n’y a pas de paroles. Une musique rythme l’histoire.

Un conte qui est plutôt dur, avec un petit canard qui se fait rejeter d’une famille de poule. Le conte est ici détourné, pour que ce soit les actions que l’on crée qui deviennent motrices d’intégration, et non plus une histoire d’origine. Les plus jeunes pourront être touchés par les différents rejets que va vivre le petit canard juste après sa naissance (et quelques petites mises en danger font bien comprendre que ce film n’était pas pensé pour les plus jeunes, même si aujourd’hui on peut avoir l’idée du contraire).

Les différentes productions qui reprennent ce conte (le Disney de 1931, le Disney de 1939, le film de Bardine, Le Vilain Petit Canard et moi).

La série des Silly Symphonies est composée de différents courts-métrages, : L’atelier du père-Nöel, Le Petit Indien, Les Bébés de l’Océan, Les Petits Lapins joyeux, les trois petits cochons, le grand méchant loup, les trois petits loups, le cochon pratique, Le vilain petit canard

Partager cette page :

Lost Password