Le coucou

Le coucou

À partir de 6 ans

Le coucou (The Cuckoo Clock) est un court-métrage de Tex Avery sorti en 1950. Un début qui parodie un film d’horreur, puis une tentative de tuer un oiseau durant tout l’épisode, dans une succession de gag.

MESSAGES

Parodie de film d’horreur

Ou vu l’époque, d’un film fantastique. Le chat se retrouve dans une vieille maison durant la nuit et semble angoissé.

Angoisse

On nous montre un chat qui se sent mal, on décrit bien comme peuvent être présent les sensations de malaise.

Toon

Situations déjantées, où les personnages peuvent recevoir des coups, tomber de haut, être déformés, et ne jamais avoir mal.

Persévérance

Durant tout l’animé, le chat va vouloir tuer l’oiseau.

Force du faible

Le petit oiseau parvient à déjouer les attaques du chat (grâce souvent à son intelligence).

Mort

Si on pouvait craindre la mort de l’oiseau durant tout l’épisode, la fin sous-entend que c’est le chat qui n’aura pas survécu.

Le coucou

Le coucou

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Certains moments sont plus violents que d’autres, le chat tente tout le temps de tuer l’oiseau (mais un moment l’oiseau pose le révolver contre le front du chat tire et le tue, on voit le trou dans le crane).

Malaise

On ressent bien le malaise du chat. Il dit vouloir commettre un meurtre et décide dès ce moment de tuer le coucou, sauf qu’il n’y parvient jamais.

Banalisation de la violence

Les personnages se font du mal, mais c’est pensé pour nous faire rire (le chat se retrouve brulé sur son échelle, il se tape sur sa main et l’aplatit, il se tire sur son doigt et le troue, il se retrouve dénudé…).

VOCABULAIRE

Classique.

L’humour se base sur des coups pensés pour faire rire. On met en scène le désir de tuer et le meurtrier se fait à chaque fois frapper à la place (et il finira par exploser).

Tex Avery était spécialisé dans les courts-métrages bien déjantés, il en existe beaucoup, j’en ai référencé quelques-uns (Les Deux Chaperons rouges, Droopy fin limier, Casse-noisette fait le fou, Le meurtre de Dan McGoo, Le Chat qui détestait les gens, Cendrillon fait les trois huit, Le coucou, La maison du futur, Symphonie Argotique).

Ce que nous disent les autres : ici, on nous montre que ce n’est pas que pour les enfants. Ici, une présentation de Tex Avery.

Partager cette page :

Lost Password