Le Chat qui détestait les gens

Le Chat qui détestait les gens

À partir de 7 ans

Le Chat qui détestait les gens (The Cat that Hated People) est un court-métrage de Tex Avery sorti en 1948. Rythme qui peut être rapide. Nombreux gags à la minute. On suit uniquement un chat qui subit différents problèmes.

MESSAGES

Critique de la société

Il faudrait accepter sa condition, même si on n’est pas bien, parce qu’ailleurs cela risque d’être pire (surtout si on est un Américain).

Maltraitance

Un chat se plaint de comment on peut le maltraiter (reçoit des coups de plein de personnes, par le bébé, par sa maitresse qui n’aime pas qu’il fasse ses griffes sur le sofa, par des gamins qui lui mettent des draps sur les pattes, par le nouveau chien de la maison…). Injustice.

Chat

On nous parle de la vie d’un chat (et cela ne semble pas toujours facile). Le Chat qui détestait les gens. Les chiens n’aiment pas les chats.

Toons

Les personnages peuvent tomber de haut ou se mouvoir très rapidement. Le chat serait déjà mort plein de fois si ce que l’on voyait pouvait être réel. Quatrième mur. Le chat parle directement au spectateur.

Espace

Le chat décide de quitter la terre, il prend une fusée et se retrouve sur la lune (il ne faut pas espérer une vision réaliste de cet astre, il est rempli de Toons étranges).

Tranquillité

Un chat qui en avait assez de se faire embêter sur la Terre décide de partir sur la lune, mais là-bas il découvre des Toons encore plus bruyants et maltraitants que ce qu’il y avait sur terre. Il décide donc de revenir, on est jamais aussi bien que chez soi.

Le Chat qui détestait les gens

Le Chat qui détestait les gens

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Sous forme de gag, le chat se fait tirer dans la bouche, se fait raser les poils par une hache…

Malaise

C’est le chat qui se fait gronder, parce que le chien fait croire qu’il l’a frappé. Pathétique chat qui retrouve sa patrie après avoir fait un voyage traumatisant et qui dit aimer les gens quand on voit qu’il se fait marcher dessus.

Banalisation de la violence

Le chat se fait frapper par beaucoup de personnes pour créer des effets de gags.

VOCABULAIRE

Classique

Ces animés étaient pensés pour oser montrer autre chose que les gentils Disney, ici on va nous montrer une succession de situation où un chat ne cesse de se faire maltraiter (le pire c’est qu’en voulant échapper à cela il quitte la Terre pour être encore plus traumatisé, il reviendra sur notre planète pour se faire marcher dessus et apprécier cela). Une bonne critique de notre société, mais au premier degré ce n’est pas spécialement pensé pour les plus jeunes.

Tex Avery était spécialisé dans les courts-métrages bien déjantés, il en existe beaucoup, j’en ai référencé quelques-uns (Les Deux Chaperons rouges, Droopy fin limier, Casse-noisette fait le fou, Le meurtre de Dan McGoo, Le Chat qui détestait les gens, Cendrillon fait les trois huit, Le coucou, La maison du futur).

Ce que nous disent les autres : ici, on nous montre que ce n’est pas que pour les enfants. Ici, une présentation de Tex Avery.

Partager cette page :

Lost Password