A Christmas Carol est une série en trois épisodes sortie en 2019. Le film a une atmosphère bien réalise, on se croirait en 1843. Il peut se passer différentes choses en même temps.

MESSAGES

Historique

On nous montre un environnement de 1843, c’est très réaliste, on s’y croirait. Littérature. Une adaptation du conte de Charles Dickens, Un chant de Noël.

Noël

La série est marquée par des moments, on parle de la veille du réveillon de Noël, et on nous montre même les heures qui passent. On voit bien que c’est l’hiver, neige et il fait froid. Parfois des chants de Noël. La perception que l’on peut avoir de Noël peut changer en fonction des difficultés de l’existence (Ebenezer enfant imaginait plein de choses merveilleuses, en grandissant et en ayant des difficultés, cela s’est arrêté).

Égoïsme

Scrooge ne pense qu’à lui, il a un coeur sec. C’est en faisant peur et en culpabilisant que l’on peut faire changer quelqu’un, il doit ressentir le mal qu’il peut provoquer. Solitude. Quand on ne pense qu’à soi, on se retrouve seul. Cupidité. Un homme qui met son énergie pour payer au minimum les choses (par exemple il chauffe peu, utilisant un minimum de charbon). Argent.

Pauvreté

La pauvreté existe beaucoup en cette période. Soucis financiers. Une femme peut être prête à tout quand elle a besoin d’argent pour sauver sa famille. On voit des personnes qui mobilisent les autres pour qu’ils fassent la charité. Différence de classe. Certaines personnes sont riches et d’autres sont pauvres, c’est un état de fait, on ne le critique pas vraiment.

Religion

On nous montre une famille pieuse qui va à l’église, même les enfants parlent de Dieu. La femme qui s’imagine devoir tromper son mari demande à Jésus de détourner son regard. Vie après la mort. On nous montre ce lieu qui reçoit les personnes après leur mort. Il y a possibilité de pénitence. Mort. Scrooge voit l’accident mortel du petit Tim, il voit les moments de douleur de la mère. Puis il va comprendre qu’il va mourir bientôt. Il sait qu’il va mourir, il espère modifier des choses par un changement d’attitude, mourir plus tard.

Famille

On montre la famille de Bob Cratchit, des parents aimants qui apprécient de fêter ensemble Noël. On renvoie à Scrooge qu’il n’a jamais eu de famille, il n’a pas su saisir la chance d’avoir des enfants. Couple mixte. Le papa est blanc et la maman est d’origine africaine. Protection parentale. Importance d’avoir des adultes qui protègent les enfants des malheurs qui peuvent leur arriver. Adultère. Quand on n’a plus d’argent, une femme peut être réduite à vendre son corps pour sauver celle qu’elle aime (et cela peut être un secret dur à porter, même si elle n’a pas été jusqu’au bout).

A Christmas Carol

A Christmas Carol

Travail

Les affaires et le profit doivent être éthiques. Un homme qui ne pense qu’à ses affaires en se moquant des autres, faire de bonnes affaires sur le dos des autres, ce n’est pas bien, les ateliers de Scrooge et Morley ont tué de nombreuses personnes au travail, on nous parle de jugement pour une explosion de gaz où ils ont payé le juge pour ne pas avoir de problème et renvoyé les fautes sur les employés. Il se cache derrière la sous-traitance, dévaliser le monde pour obtenir des richesses. Travail monopolisant. Ce n’est pas facile de bosser pour un tyran, il ne laisse même pas partir son employé plus vite le soir de Noël. Industrialisation. Travail harassant au fond des mines, atelier où des personnes travaillent tard dans la nuit pour du pur profit. Prêteur sur gages. Il y a du travail qui mérite moins de respect que d’autres, Scrooge et son associé se font de l’argent sur le malheur des autres.

Surnaturel

Les personnes mortes peuvent revivre. La femme de Cratchit en colère dit pouvoir invoquer les esprits. Fantôme. On nous montre un fantôme (qui a plus l’air d’un mort vivant qu’un fantôme) et des esprits. Rêve ou réalité. Scrooge ne croit pas à ce qu’il a vécu avec le collège de son fantôme, il pense qu’il a tout imaginé. Il croit en la raison et ne veut pas se faire influencer. Magie. On nous fait comprendre que c’est la femme de Cratchit qui a envoyé les esprits à Scrooge.

Éducation

On voit comme l’influence du père peut changer un enfant. Traumatisme. Il est des moments qui influencent l’enfant, ici ce sont quasiment des traumatismes. Importance de travailler sur ses difficultés, les affronter, sinon on risque d’avoir des cauchemars.

Responsabilité

Ebenezer veut trouver des excuses pour expliquer ses actes. Il renvoie que s’il est devenu ce qu’il est, c’est parce qu’il a vécu des choses compliquées. Nous avons le libre arbitre.

Handicap

On voit bien que le petit Tim a un handicap, il boite et a une voix bizarre. Mais on nous le montre très sympathique, il fait attention à lui même (en faisant ses exercices) et aux autres (en étant religieux).

Haut potentiel

Scrooge est un homme intelligent, avec une certaine logique. On nous le montre attentif à tout ce qui se passe, minutieux à la limite d’une personne qui a besoin de tout maitriser (il compte les choses dans une espèce de monologue presque maladif). Que cela soit Scooge ou sa soeur, on voit qu’ils réfléchissent beaucoup. On peut deviner que Scrooge s’enferme dans les chiffres, les causalités, le besoin de comprendre. Il compte pour ne pas avoir besoin de regarder, pour se sécuriser. Affectivité. Scrooge ne veut pas se laisser toucher par ses émotions, il ne veut pas ressentir son cœur qu’il a décidé de fermer de puis longtemps. Après des abus sexuels, il a dû s’endurcir, les blessures anciennes peuvent obliger les gens à se mettre des carapaces. Face à ses malversations, son intellect l’empêche de ressentir. Émotion.

Rédemption

Nous allons découvrir le chemin que va devoir vivre Scrooge pour changer (il a l’intelligence de trouver les moyens pour se justifier, il n’a pas envie d’être pardonné pour ses mauvaises actions), mais il regrette la mort d’un petit enfant et c’est ce qui va lui permettre de modifier les choses (et pour cela changer). Morley est au purgatoire, il espère se racheter, car sinon il va devoir éternellement bruler dans les flammes. Pardon. Il y a des choses du passé qui ne sont pas pardonnables, pour avancer il faut travailler sur le futur.

Sexualité

Le film ne montre rien, mais le sexe est présent, on nous parle de la maitresse d’un patron d’usine. On imagine que Scrooge va profiter sexuellement de la femme de Cratchit en échange d’argent, elle va se déshabille devant lui pendant qu’il lui parle de sa vertu. Abus. Le jeune Scrooge se faisait abuser dans son internat. Importance d’être protégé quand on est enfant (on apprend que le père acceptait cela pour ne pas payer les frais de scolarité).

Temporalité

En revisitant différents temps (passé, présent, futur), Scooge revisite sa vie et doit travailler sur ses démons. Se décentrer. En remontant dans son passé, Scrooge revoit ce qu’il a vécu avec de nouveaux yeux.

A Christmas Carol

A Christmas Carol

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

E.2. Arrivée d’un homme au purgatoire, c’est comme s’il était arrivé dans une forge, en feu, Morley retrouve un homme mort d’épuisement dans un de ses ateliers, il lui donne les chaines qu’il devra porter et on le retrouve tiré par un attelage, il crie sur le sol et est finalement projeté dans des buissons. E.2. Scrooge disparait soudainement sous la neige. Dans le futur, on nous montre l’accident du petit Tim, comme si la glace était le plafond chez Scrooge, l’enfant se noie devant les yeux de l’homme, c’est glauque. 

Malaise

E.1. L’atmosphère est le plus souvent tendue. Le film commence avec un croassement d’un corbeau, c’est un peu inquiétant. On nous montre l’intérieur d’une tombe, un homme qui vient d’être enterré se réveille à l’intérieur. Le patron n’est pas content parce que son employé est arrivé en retard, il fait froid et il y a peu de charbon pour se chauffer, et il ne va pas pouvoir entrer une heure plus vite la veille de Noël comme il l’imaginait. Ebenezer Scrooge se moque des cadeaux et des gens qui sont des menteurs à Noël, avec des « Joyeux Noël » qui ne sont pas honnêtes. Le parton pense que son employé le hait, il tente de discuter avec lui, mais l’employé veut partir pour fêter Noël, le patron lui demande alors un autre travail. On apprend que la situation de l’employé est précaire, beaucoup d’enfants à nourrir, dont un malade. Morley erre au milieu d’une forêt de petit sapin en pleine nuit, il va se rapprocher d’un grand feu, il entend un bruit inquiétant, il découvre son ancien cheval à bascule, puis continue d’avancer en ayant peur, les flammes du feu sont impressionnantes, le cheval est mis dedans et un grand homme lui dit que c’est lui qui va bientôt se retrouver dedans. Morley comprend qu’il va devoir faire en sorte que Scrooge va devoir lui aussi se repentir s’il veut se sauver, il déprime parce qu’il sait que ne le fera jamais. Ebenezer refuse l’invitation de son neveu (et comme il a toujours refusé, il lui dit que c’est la dernière fois qu’il viendra cette année). Il retrouve les pièces qu’il avait posées sur les yeux de Morley à l’enterrement. Des enfants chantent devant la maison de Scrooge, mais il ne leur donne rien (on voit l’homme que l’on avait rencontré mort au purgatoire qui le regarde). Scrooge ne veut pas partir avant l’heure, il avance sa montre et entend sonner les cloches dehors, c’est étrange. Bob Cratchit veut remercier l’homme qui a sauvé son fils il y a quelques années, il réalise qu’il y a un problème avec le nom que lui a donné sa femme (en fait elle n’envoie pas la lettre, la brule) (on ne comprend pas vraiment ce qui se passe, elle pleure). En arrivant chez lui, Scrooge voit un bel attelage devant, il semble venir du purgatoire, puis il découvre que le gond de sa porte ressemble à son ancien associé (et il semble pleurer, puis se casse quand il le prend et redevient un lion). Ebenezer est chez lui, il fait sombre, il entend quelqu’un toquer, c’est inquiétant, il prend une barre pour se défendre et va voir ce que cela peut être. Il découvre au sol une mâchoire, c’est celle de son ancien ami, qui la prend et se la remet. Scrooge ouvre la porte et se trouve soudainement dans la rue avec explosion et personnes qui souffrent (ce serait parce qu’un tuyau de gaz a explosé, une personne renvoie que c’est sa faute). E.2. On comprend que l’argent pour sauver le petit dernier de la famille n’a pas été donné par un cousin, le mari a besoin que sa femme lui dise la vérité. Scrooge entend une personne monter, elle chante, il a peur, dit qu’il est mort (un homme entre et se met au bord du feu, y jette des papiers, c’est son père, qui le cherche et qui s’énerve, Ebenezer a peur, il est retourné dans la nuit où le père a fait faillite, et où il crache sur l’humanité. Le père frappe son fils et veut s’occuper de la souris qu’il avait reçue de sa soeur, on voit l’hombre de l’homme qui tranche la tête de l’animal. Scrooge se fait projeter dans le passé, il a besoin d’une explication rationnelle. Scrooge était dans un pensionnat, il dit avoir juré de ne jamais y remettre les pieds, mais l’esprit lui renvoie qu’il fait tous les soirs des cauchemars où il s’y trouve. Scrooge aurait voulu donner un coup de hache à un homme, mais ça lui passe en travers. Après la mort du père, la soeur d’Ebenezer vient récupérer son frère dans l’internat, elle menace l’homme qui le violait d’une arme pour s’enfuit avec lui. On voit comme ils proposent de racheter l’usine pour un montant dérisoire, en faisant croire qu’ils allaient la garder, mais ils la revendent et se moquent des emplois perdus. On nous parle d’un mal qu’il a fait il y a 7 ans, on voit l’accouchement de la femme de Cratchit, on lui renvoie que le bébé a un problème. E.3. L’esprit des Noël passé est dépité, Scrooge n’a pas de remords. Ambiance lugubre, et on voit Scrooge qui se regarde dans un miroir tentant de comprendre comment ressentir des choses, puis l’esprit du Noël présent arrive, il a les traits de sa soeur. Ebenezer est emmené dans la famille de Cratchit par l’esprit de Noël, il voit qu’ils sont pauvres, mais qu’ils s’aiment (la mère se rappelle encore du moment traumatisant chez le patron), elle n’a pas été honnête avec son mari et cela lui pèse, elle a besoin d’en parler. Elle va dire qui lui a donné l’argent, mais elle voit l’esprit de Scrooge et n’ose plus, puis invente un nouveau mensonge, et dit qu’elle a volé une vieille dame (et son mari qui la croit honnête la prend dans ses bras). Le père dit vouloir quitter son parton, et être engagé ailleurs et mieux payé, comme elle est prise dans son secret, la femme est mal (on la voit en colère), cela met une mauvaise ambiance à cette fête de Noël. Elle sent la présence de Scrooge et crie qu’il sorte de sa maison (sa famille s’étonne). Sentiment de haine chez un jeune garçon dont la famille est morte dans l’accident de la mine (c’est lui qui urine sur la tombe de Morley, autour de lui des gens chantent dans une église. On comprend que le prochain esprit est inquiétant (en tout cas il effraie la soeur d’Ebenezer qui était le deuxième esprit). Scrooge est dans le futur, sa maison est démolie, il neige à l’intérieur, quelqu’un est derrière lui, un être grand et plein de force qui jette une énorme cloche comme si ce n’était pas lourd, il s’approche de lui, on voit qu’il a une bouche cousue. Scrooge voit le petit Tim, cela veut dire qu’il est entre la vie et la mort, on le voit alité, puis mort, avec la mère qui pleure à côté, Scrooge se retrouve sur un lac gelé qui cède sous son poids. Le garçon se retrouve à uriner sur la tombe de Scrooge, celui-ci comprend qu’il est mort, mais il s’inquiète surtout de ce qui est devenu du petit Tim (il voit la tombe à côté et la famille Cratchit qui vient s’y recueillir).

Visuel effrayant

E.1. L’esprit de Noël passé est une sorte de grand vieillard aveugle inquiétant. La mâchoire de Morley au sol, on voit l’homme qui n’en a pas et qui se la repositionne. E.3. L’esprit du Noël futur blafard avec une bouche cousue.

Maltraitance

E.1. Un jeune garçon urine sur la tombe d’un homme en le traitant de vieux radin. E.2. Scrooge reçoit la visite d’une petite souri qui était un cadeau de sa soeur, il le jette violemment à travers la fenêtre. Le jeune Scrooge se faisait abuser dans son internat (on apprend que le père acceptait cela pour ne pas payer les frais de scolarité). Fond de la mine où travaillent même des enfants (les gens toussent) (il y a même des chevaux). On nous dit que la mine est devenue rentable parce que Scrooge et son associé ont réduit les poutres de chênes, on voit tout le monde crier et vouloir partir, mais il n’y a pas assez de place dans l’ascenseur, les hommes hurlent et tout s’écroule. On nous dit que Scrooge a profité de cela, la femme de Cratchit est venue le voir, pour lui parler en privé de la maladie de son enfant (l’homme lui renvoie que peut-être elle mangeait trop riche), elle lui demande un prêt. Il lui demande ce qu’elle serait prête à faire pour ce cadeau (il dit qu’il veut savoir jusqu’où l’humain est prêt pour de l’argent, il lui donne de l’argent pour autant qu’elle vienne chez lui et qu’elle fasse ce qu’il veut, elle accepte) (c’est un jeu pour lui). E.3. Scrooge fait croire à la femme de Cratchit qu’il veut d’elle un rapport sexuel (elle se déshabille devant lui jusqu’au moment où il lui dit qu’il n’est pas intéressé par elle) (et il en profite pour lui mettre la pression, elle doit faire en sorte que son mari continue de travailler pour lui, sinon il racontera tout).

VOCABULAIRE

Classique (mais on peut entendre un bon sang qui en anglais est traduit autrement).

On traite ici surtout de l’égoïsme, de l’avarice. Il faut croire aux esprits de Noël, importance de la famille et faire en sorte que notre vie respecte les autres. Mais la série est pensée pour les adultes, ou dès 15 ans. Une nouvelle version de ce classique de la littérature, mais cette fois-ci, on découvre quelque chose de bien réaliste, avec des personnages approfondis et une ambiance bien sombre. Le film approfondit ce qui se passe avant les événements que nous connaissons habituellement et ajoute des histoires d’abus (comme si c’était déjà pas assez glauque).

Il existe beaucoup d’adaptations de ce classique de Dickens (A Christmas Carol, le classique de 1951. Un animé Disney, le Noël de Mickey. Un film, Le Drôle de Noël de Scrooge, en motion capture. Avec des marionnettes, Noël chez les Muppets et une série en 2019 qui est très réaliste et sombre, A Christmas Carol).

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !