Transformers: The Last Knight est un film avec beaucoup d’incrustations d’images de synthèse d’une qualité impressionnante. Une ellipse de 1600 ans. On passe souvent d’une scène à l’autre sans vraiment de concession, le rythme semble parfois un peu décousu (en tout cas, il y a beaucoup de choses à introduire et ça part un peu dans tous les sens). Les musiques peuvent être tonitruantes et créer des effets d’immersion (on se moque un peu parfois de cela, en mettant ce type de musique sur un match de polo où en montrant que c’est le robot qui joue fort de l’orgue ou fait du lyrique pour créer de l’ambiance). On introduit une toute nouvelle mythologie des Tranformers et il faut présenter beaucoup de personnages (ou en retrouver des anciens), ce n’est pas forcément indispensable d’avoir vu les autres opus, mais c’est mieux si vous voulez comprendre quelque chose. On nous montre souvent des endroits différents (avec une petite information sur la localisation). Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Le rythme peut être très rapide avec des effets d’immersion accentuée par des gros plans, du flou ou de la caméra sur épaule. Flash-back sur l’enfance de Vivien ou sur l’époque nazie avec intervention de Bumblebee et Hot Rod.

MESSAGES

Armée

On nous montre différentes forces armées. Les bons vieux militaires américains, qui sont plutôt sympa, qui ont tout compris et qui oeuvrent dans l’ombre pour le bien de tous. La TRF qui est une force d’action contre les robots, pas vraiment sympa mais qui va changer à la fin. Film de guerre. Avec intervention militaire, cris et tirs.

Combattre

Importance de mettre sa vie en danger pour lutter contre l’envahisseur. On revalorise le courage de celui qui part au front. Belles paroles pour aller au combat (et vivre son heure de gloire). Équipe. Faire partie d’un groupe où les personnes s’entraident et où il y a un leader. Avoir confiance dans les membres de son équipe, ne pas croire qu’ils vont échouer. Coopération. Contre les méchants, les humains ont intérêt à coopérer, se mettre ensemble et oublier leurs différents. Force du faible. Un tout petit (et tout moche) peut passer inaperçu et aider les autres. Nous pourvons tous êtres des héros, il faut juste avoir le courage d’essayer. Leader. Importance d’avoir un Optimus Prime dans son équipe, bien fort, leader qui redonne espoir (si possible avec une voix grave et mature).

Être un héros

C’est être un chevalier, quelqu’un de courageux, qui pense aux autres et qui est très fort avec le sens de l’honneur. On voit pouvoir compter sur lui (ne pas retrouver sa veste). C’est grâce à des hommes intègres que les extra-terrestres ont apprécié l’humanité et se sont détournés de leur maitresse qui voulait la fin de la Terre. Trahison. On n’aime pas trop ceux qui changent de camp (mais on pardonnera quand même à Optimus, parce qu’il est un bon leader).

Aider l’autre

On voit une personne qui a décidé d’aider les plus démunis. S’occuper de ceux qui sont seuls. Les soigner (ou réparer vu que ce sont des robots).

Foyer

Importance d’avoir un endroit qui nous accepte, un endroit pour vivre (cela vaut pour les Transformers, mais aussi Izabella). Même Megatron en a assez de la Terre, il aimerait être ailleurs, chez lui.

Véhicule

Une ode aux belles bagnoles qui vrombissent bien. Une revalorisation de la vitesse (et une pub Lambourgini). Des avions de toute sorte et surtout des robots qui se transforment en ce qui caractérise notre civilisation actuelle (les voitures).

Complot

On nous cache des choses, cela fait longtemps que les Transformers sont sur terre, il y a des familles secrètes qui ont des liens forts avec eux et des hommes influents qui les aident. Stonehenge est un lieu important pour les Tranformers.

Multiculturel

On voit des personnes de différente couleur chez les enfants, les héros (même s’il y a plus de blanc). Tolérance. Une critique d’un racisme anti-robot, avec Cade Yeager qui s’occupe de tout le monde (une force anti-robot a été mis sur pied pour éliminer les étrangers venus d’ailleurs, ce sont plutôt les méchants, même s’ils réalisent qu’il y a des gentils chez ces étrangers).

Alcool

Une critique de la boisson, avec Merlin qui boit trop et s’enivre, on le voit boire et il dit être torché. Un personnage critique d’avoir un Morito sans glaçons. Yeager demande une bière quand il veut être bien chez lui.

Sexisme

Allusion sur le fait qu’on peut bien renoncer à la boisson, mais pas aux femmes. Un robot regarde des châssis en fantasmant et en disant qu’il leur en mettrait bien plein le coffre.

Sexualisation de personnage

Les femmes sont des objets sexuels. Une petite fille de 14 ans est plutôt sexualisée quand elle court poitrine en avant (en tout cas elle fait de l’effet aux jeunes enfants qui la côtoient). Les hommes sont des objets sexuels (on voit bien comme Vivien bave devant le torse musclé de Cade. Les amies de la mère de Vivien sont plutôt aussi intéressées par un beau mec, ils entendent Cade et Vivien dans la chambre rechercher le bâton, mais on ils ont presque l’impression qu’ils ont une relation sexuelle scabreuse.

Intérêt pour l’autre sexe

On découvre que ce n’est pas évident pour nos héros de se déclarer leur flamme, ils vivent une certaine tension l’un contre l’autre. C’est avec un beau repas aux chandelles d’un sous-marin Tranformers qu’ils vont saisir qu’ils sont faits l’un pour l’autre, mais c’est juste avant leur fin possible proche sur un champ de bataille qu’il demande un rendez-vous.

Femme performante

En même temps que de les mater, les femmes ont leur force de caractère, intelligence, dynamisme, elles peuvent être aussi fortes que les hommes (et c’est la demoiselle qui va embrasser l’homme).

Magie

Une historienne critique la magie et renvoie tout à des faits réalistes (le dragon est une catapulte et Merlin n’a jamais existé). Elle découvrira que la magie est en fait de la technologie Alien et qu’elle est une descendante de Merlin avec le pouvoir d’activer cette énergie).

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Grosse scène de combat au moyen âge, avec lancers de grosses boules de feu qui tombent sur des hommes en arme qui se donnent des coups d’épée. Bruyant, explosif. Des barbares attaquent les chevaliers (bon un moment on ne sait plus vraiment qui attaque qui). Les humains giclent en l’air, attaque de dragon. Des enfants osent aller dans une zone réservée aux robots, ils vont se mettre en danger, vont être ciblé par des lasers et on craint qu’ils soient attaqués. Lasers qui fixent le héros, il se met en position dominé. Les humains doivent négocier avec Megatron qui a pris des otages, ils libèrent des membres de son équipe (mais pas les plus dangereux). Attaque de Megatron et de la TRF, les héros doivent fuir, parviennent à faire faire des tonneaux aux voitures du TRF. Megatron s’empare d’un petit Autobus qu’Izabella veut aller aider et on craint pour sa vie. Série d’explosions, combat et on tue des méchants vite fait (décapitation). Les drones de la TRF recherchent les héros dans une église désaffectée, Jimmy se fait tirer dessus, il croit mourir (mais ce n’était qu’une balle en plastique). Cade passe à travers une vitre et tombe dans le vide, succession d’acrobatie en tentant de se tenir à un drône, il se fait tirer dessus (mais le talisman se déplace pour qu’il reste indemne). Les forces de la TRF arrivent pour assaillir le château, Hot Rod fait figer le temps pour que les militaires restent figés. Course poursuite dans Londres avec accident de voitures qui s’éjectent, gros bruits de moteur (impressionnant comme un vieux monsieur peut être vulgaire lorsqu’il conduit). Bumblebee se transforme en transportant des humains, les héros risquent de tomber. Les militaires poursuivent les héros dans leurs submersibles, ils découvrent un vaisseau alien impressionnant, sorte de confrontation entre les deux sous-marins qui se touchent. Cybertron arrive et endommage la surface de la lune et détruit une station spatiale (que Dieu leur vienne en aide), on nous dit que la civilisation humaine risque de disparaitre. Des soldats armés sortent de l’eau, ils sont aussi dans l’engin extra-terrestre. Vivien et Cade se retrouve dans une sorte de mausolée, avec une tombe au milieu de statue, ils ouvrent le tombeau et découvrent un squelette momifié plutôt réaliste. Une statue se réveille, c’est un chevalier Transformers avec une tête plutôt squelette. Puis tous les autres chevaliers se réveillent. Vivien qui avait finalement le bâton va devoir le donner à Optimus. Il s’ensuit un gros combat entre Optimus et son ami sur le navire qui est remonté à la surface, effet de vagues impressionnantes, Cade est pris dans ce combat titanesque et glisse sur la surface du vaisseau, sans pouvoir convaincre Optimus d’arrêter, c’est juste avant d’être transpercé d’une lame que la voix de Bumblebee redonne la mémoire à son ami. Les chevaliers d’Iacon vont vouloir mettre à mort Optimus. Des hommes partent au combat, c’est plutôt réaliste et fait très film de guerre (si on excepte une jeune demoiselle de 14 ans qui a décidé de participer aussi). Canon qui descend les avions les uns après les autres, ils se crashent au sol, débarquement des survivants sous les tirs. Beaucoup d’explosions de bruit. On voit des humains gicler sous des explosions. Zone de combat où les humains doivent avancer et tenter d’arriver à un but, ils sont coincés par les tirs ennemis, on demande à un petit robot discret de tenter de passer discrètement. Bumblebee ne peut rien contre un robot géant. Vivien et Cade ne descendent pas en parachute, ils les enlèvent et partent vers la chambre de combustion qui dégringolent et on les voit glisser être entouré d’explosions, débris, robot géant, on craint pour leur vie. Gros combat où Mégatron met sa lame sous la gorge d’Optimus. Vivien tient le sceptre, mais le sol se retourne et elle finit par le lâcher, tout continue à se détruire autour d’eux. Décharge électrique dans le combat avec Quintessa, elle se fait tirer dessus et disparaît (on verra à la fin du film qu’elle n’est pas morte). Explosion où les deux héros sont éjectés, sont sauvé à la dernière seconde dans une bulle temporelle (leurs amis au sol les imaginaient morts).

Peur en sursaut

Un robot que l’on croyait mort se met à bouger. Une statue chevalier se met en action.

Malaise

On parle d’un monde sans Optimus Prime (oui on le voit gelé, dérivant dans l’espace). C’est le robot ami de Izabella qui se fait tirer dessus, on le voit agoniser vers elle, il a du sang (vert parce que c’est un robot) sur son visage. Un autre transformer qui semble bien ancien va mourir aussi, Cade Yeager est frustré de ne pas avoir réussi à le sauver. Paroles sympathiques « tu vas souffrir, pleurer en appelant ta mère ». Megatron est encore vivant. Optimus arrive sur sa planète, il y découvre celle qui prétend être sa créatrice, elle le frappe, lui dit qu’il devait être fidèle à sa planète, pas à sa terre et qu’il va devoir l’aider à détruire notre Terre pour sauver la sienne. Le héros peut par causer à sa fille pour ne pas être intercepté, il l’appelle au téléphone, mais se tait pendant qu’elle parle, c’est plutôt pathétique. Pathétique Izabella qui avoue ne pas avoir de chez soi, qui veut être acceptée, ne pas aller en foyer d’accueil, montrer ce qu’elle vaut (et Yeager n’a pas vraiment envie de la garder). Des scientifiques ont découvert des cornes étranges qui poussent sur la Terre, et une planète qui se dirige vers sa direction. Optimus Prime devient Nemesis Prime, avec des yeux violets, certainement hypnotisés par Quintessa qui veut qu’il agisse de son côté. Les héros doivent trouver le bâton de Merlin, mais sa descendante ne sait pas où il se trouve. Lorsqu’ils ouvrent le tombeau de Merlin, Cade jette le vulgaire bâton, frustré que cela ne soit pas ce qu’ils cherchent (sauf que c’est ce qu’ils cherchent). Megatron s’empare du bâton, il va l’emmener à Quintessa (il dit qu’il ne vit que pour tuer notre terre), Cybertron commence à entrer en collision avec la Terre, les pyramides y passent, des gens courent pour sauver leur vie. Les humains craignent qu’Optimus ait échoué. On craint que tout soit perdu pour les hommes sur place. Les scientifiques n’ont pas confiance aux hommes sur le terrain, ils imaginent un autre plan qui provoque le retrait des troupes (mais ce plan n’a pas fonctionné, on ne peut que compter sur les deux derniers héros).

Tristesse

Sir Burton est atteint par un tir direct de Megatron, on le voit se faire éjecter, son ami Cogman le retrouve et il agonise à côté de lui, heureux d’avoir un peu pu participer à la bataille.

Santé

Un des gentils Tranformers a toujours un cigare à la bouche.

VOCABULAIRE

Souvent vulgaire (crevé, flingue, merde, dégage, mon cul, connerie, ferme là, je m’arrache, putain, saloperie, tirez-vous, tas d’ordures). Des personnages peuvent faire des fucks avec la main.

Un film qui en met plein la vue, pour les amateurs du genre, plein d’action, un véritable film de guerre avec militaires et armes classiques qui se mélangent avec de gros robots de science-fiction. Pour faire de vrais petits hommes qui aiment les voitures, les gros muscles et les jolies pépées, pas vraiment pour le même public que l’animé. À la fin du film, on a droit à quasiment trente minutes d’un combat guerrier non-stop.

Partager cette page :

Lost Password