Mes voisins les Yamada  est un film d’animation de 1999. Une succession de petites histoires dans un dessin stylisé qui peut surprendre et sembler simple et facile, mais qui ne trahira pas la qualité des productions Ghibli. L’humour sait jouer avec les ellipses, les scènes se suivent et s’assemblent de façons souvent différentes, un enfant risque de ne pas comprendre quand le gag s’arrête et quand commence une autre petite histoire.

MESSAGES

Famille

Découverte d’interactions familiales. Une ode aux enfants, à la relation de couple, le lien avec les ancêtres, même si tout cela n’est pas toujours facile à vivre. Deux parents, deux enfants et une grand-mère.

Mère courage

Difficulté pour la maman d’être une bonne ménagère qui doit bien tenir sa maison. Cette maman trouve des moyens pour ne pas devoir trop en faire et ne pas mourir à la tâche (on lutte ici un peu contre le thème).

Vieillesse

Une relation compliquée avec la grand-mère ronchonne. Une famille où l’ancêtre n’est pas mis en maison de retraite, mais vit avec la famille.

Travail

Difficulté pour le père d’être un bon salary-men.

Éducation

Beaucoup de petits sujets. Responsabilité et perdre son enfant dans un grand magasin. Jouer avec son fils. Les méfaits de la télévision, ne pas oser intervenir en cas d’incivilité. La question des études.

École

On voit comme la pression peut être dure pour un étudiant japonais.

Romance

Des petites histoires de coeur.

La mort

On parle de la vieillesse, la maladie ou la mort.

Japon

Beaucoup de références culturelles. Avec par exemple des Haïkus, illustration, conte et autres éléments que l’on aura de la difficulté à saisir.

Le temps qui passe

Avec différentes émotions qui sont bien amenées, des vues sur le passé, la nostalgie, une étape de vie avec des enfants qui nous font prendre conscience que le temps passe vite.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Petite scène tendue avec des motards qui font du bruit et qui jouent aux mauvais garçons (avec ensuite un rêve d’enlèvement de la maman avec les enfants qui la pleurent).

Malaise

Un épisode montre la disparition de Nanoko, on ne sait pas où elle se trouve, tout le monde s’inquiète.

Humour adulte

Le second degré ou l’ironie sont souvent utilisés, ce que les jeunes enfants ont du mal à saisir.

Longueur

Les petites histoires vont peut-être sembler longues ou ne pas toucher un petit.

VOCABULAIRE

Classique, beaucoup de dialogues, il peut y avoir des chansons en japonais.

Un film pour les amoureux du Japon qui vont prendre plaisir à découvrir beaucoup de charmantes références. Un film qui peut être vu assez jeune, mais qui est pensé pour les adultes, avec des thèmes qui touchent les parents. Des moments profonds, sensibles qui se cachent derrière l’humour toujours présent.

Partager cette page :

Lost Password