Beethoven et le Trésor perdu

Beethoven et le Trésor perdu

À partir de 7 ans

Beethoven et le Trésor perdu, (le numéro 5), est un film de 2003, avec de nouveaux acteurs qui ne sont jamais apparus dans les autres films. Une introduction qui ressemble à une poursuite de film des années 20. Ensuite un film de qualité vidéo. Le doublage français est mal réalisé, ça sonne souvent faux.

MESSAGES

Critique de la gourmandise

Beethoven est un gros mangeur, il mange tout ce qu’il voit.

Critique de l’appât du gain

Avec tout le monde qui cherche des billets de banque, même en pleine nuit. Cupidité.

Amour

L’oncle a un petit faible pour la shérif, difficulté d’avouer sa flamme. Timidité.

Bon exemple de femme

Exemple d’une femme de la police qui ne se laisse pas marcher dessus.

Une ville remplie d’adultes étranges

Exemple d’un adulte moins responsable qu’un enfant. Il donne un banana split comme déjeuner, joue comme un enfant. Un peu hors-norme, il peut par exemple nettoyer sa maison à coup de lance à incendie. Rote. Une famille regarde de haut une petite fille qui vient d’arriver. Un homme sort en combinaison de plongée, car il craint la fonte des glaciers et va s’entraîner dans l’étang pour apprendre à nager. Critique d’un adulte qui joue pour parier. Kora la folle, qui croit aux extra-terrestres, et qui fait de l’alcool maison.

Les fantômes n’existent pas

On joue avec l’idée de fantôme, mais on nous montre que ceux que l’on pourrait penser exister sont en fait des inventions humaines.

SCÈNES DIFFICILES

Histoire de fantôme

On parle de fantômes et ça fait peur à Sarah, la petite fille. On dit que les bois sont hantés. Quelques histoires dans le film avec une atmosphère pour faire peur. On va voir apparaître, dans un moment de cauchemar, les deux fantômes des bandits tués. On imagine voir de véritables fantômes dans la grotte.

Mort

La voiture des bandits tombe dans le lac, on dit qu’ils se sont noyés.

Crainte

De nombreuses scènes de nuit, pour chercher le trésor tranquillement. Les chats empaillés, de nuit entre les livres, sont étranges et presque effrayants. Une personne a saboté la voiture, la menace reste présente, on ne sait pas ce qui va se passer.

Tristesse

quand Beethoven disparaît, on ne sait pas qui l’a enlevé.

VOCABULAIRE

Langage parfois limite (on va se faire virer, fric, bâtard).

Différents moments qui font peur, pas vraiment pensés pour les plus jeunes. Un film qui n’a plus grand-chose à voir avec les précédents, si les premiers films tournaient autour du chien, dans celui-ci, il est juste un prétexte à un petit film de recherche de trésor. Pas indispensable.

La franchise Beethoven est constituée de plusieurs films: le n°1 et 2 ont les mêmes acteurs. Les n°3 et 4 sont une autre famille. Le 5 et 6 sont indépendants. Il y a même un spécial Noël.

Partager cette page :

Lost Password