Devilman Crybaby est une série d’animation de 2018. Un générique sombre, musique plutôt techno. Une ellipse de 10 ans au début de la série. Des épisodes qui sont à suivre, plutôt linéaires. Le rythme et le montage du dernier épisode est impressionnant, certainement aussi à cause de la musique ou des silences (mais pour arriver jusque-là vous allez devoir subir des tonnes d’hémoglobines).

MESSAGES

Monstre

Il existe un monde de Démon (féroces, sauvages et sans émotion), et ces êtres souhaitent récupérer la terre. Ils peuvent posséder les hommes pour exister. On va finalement réaliser que les hommes possèdent aussi le mal en eux, ils n’hésitent pas à être violents, et ce nouvel ennemi est une bonne excuse pour combattre d’autres nations ou s’entre-tuer. Finalement les humais seraient les véritables ennemis. Méfiance. On crée de la suspicion entre les humains.

Force

Importance de montrer de la puissance. On critique celui qui pleure et se montre faible. Arme. On peut utiliser des armes pour être plus fort (Ryo utilise une mitraillette). Mais ce qui semble le mieux fonctionner ce sont les lames tranchantes des démons, cela fait bien gicler le sang. Combattre. On doit parfois devenir un démon pour se battre contre les méchants. Les humains s’organisent pour lutter contre les démons et deviennent très agressifs. Agressivité. Akira en Devilman a envie de tabasser. Don de soi. Un des démons va accepter de se sacrifier pour sauver Silène, il lui donne son enveloppe.

Aider les autres

Quand on a la force, c’est bien d’aider les autres. Ici un jeune qui a le pouvoir de démon va pouvoir se battre contre eux. Combat. Importance de se confronter aux méchants quand ils ont le projet de nous envahir.

Souffrance

Ressentir la souffrance est primordial, surtout lorsque c’est parce que l’on est touché par l’autre. Le héros de la série pleure souvent, mais d’autres personnes aussi. Les larmes sont une expression de la souffrance et sont ici normalisées. Empathie. Les larmes du héros sont de l’empathie pour les autres, ils souffrent de les voir souffrir.

Intérêt pour l’autre sexe

Les filles préfèrent les mecs qui se montrent forts, dominants et qui en ont sous le pantalon. Amour. Des romances sont palpables (celle d’Akira et Miki, mais il y en a d’autres, y compris chez les démons).

Sexualité

Le sexe avec une certaine déviance est banalisé (on nous montre une grande fête partouse de jeunes de la haute société). Plaisir. Même les filles peuvent être intéressées par la sexualité (mais elles ne sont pas vraiment montrées comme pures quand elles pensent au sexe, la gentille est plutôt naïve). Celles qui se caressent sont celles qui sont plutôt agressives (et quand elles jouissent, les cris sont plutôt proches de ceux d’un âne). Appétit sexuel de Sirène qui ne veut que coucher avec un homme capable (Amon qui est Akira quand il se transforme en Devilman). Homosexualité. On nous montre deux hommes qui couchent ensemble (mais avec une certaine violence vu qu’il en a un qui est un démon). Il n’empêche que l’on nous montre bien l’affectivité qu’il pouvait y avoir entre deux garçons à travers les larmes que le survivant laisse.

Abus

Il faut faire attention aux personnes qui prétendent juste faire de jolies photos (ici une demoiselle pensait qu’il ne faisait que des photos de bikini, en fait l’homme est surtout payé pour faire des photographies de jeunes filles nues. On nous montre un homme utilisant un pistolet pour forcer une fille à avoir un rapport sexuel avec lui.

Sexualisation des personnages

Les premières filles que l’on voit sont des fesses qui se lèvent avant un départ de course avec des remarques sur les nichons d’une camarade. On explique ce qu’il faut faire pour regarder du porno, c’est bien banalisé entre camardes de classe. Si on ne voit rien de spécial dans les vestiaires des garçons, c’est nettement plus sexualisé dans le vestiaire des filles.

Devilman Crybaby

Devilman Crybaby

Amitié

Deux garçons sont amis depuis l’enfance et prennent soin l’un de l’autre (jusqu’au moment ou tout cela disparaît, parce que rien n’est éternel et la trahison est facile).

Religion

Les démons existent, ils peuvent être parmi nous et se montrent très violents et on apprendra plus tard que l’ange est aussi présent et que l’ange c’est Satan. On parle de l’apocalypse, on cite des versets de la Bible. On nous montre une famille chrétienne qui bénit la nourriture avant de manger (image de la sainte scène en arrière-plan). Les petites fêtes satanistes des hommes ne sont rien face à ce qui se passe lorsqu’ils deviennent possédés. Dieu peut intervenir.

Famille

Importance d’avoir une famille. On voit comme Akira prend plaisir à aller dans la famille de Miko, car ses parents sont partis lorsqu’il était enfant. Abandon. On voit souvent pleurer Akira, être abandonné par ses parents n’est pas une bonne chose.

Sport

On nous montre une demoiselle forte en athlétisme, elle court très vite. Une fille tente de s’améliorer, mais on n’a pas tous le physique qu’il faut pour remporter une course. Des humains deviennent plus performants lorsqu’ils possèdent un démon en eux.  Jalousie. On voit que le besoin d’être plus performant que l’autre peut provoquer des jalousies.

Musique

On nous montre de petites frappes qui font du rap en jouant un peu aux loubards.

Nouvelles technologies

Utilisation de portable, de tablette. On voit un jeune garçon qui regarde des images sexuelles en utilisant un autre compte que le sien. Internet et les réseaux sociaux transmettent mieux les informations que la presse ou la télévision.

Multiculturalité

Plutôt rare dans un animé japonais, le père de Miki est américain, elle est donc métisse (un flash back nous montre comme elle se faisait harceler enfant).

Trahison

Akira va se sentir trahi par Ryo ou Koda.

Importance de la vie

Même si l’animé ne cesse de nous montrer des personnes qui se font tuer, on voit bien que Devilman ne veut pas que des humains se fassent tuer.

Se décentrer

On relativise l’humanité et son besoin de survivre. On nous dit qu’il existe des entités bien plus anciennes. Fin du monde. Le dernier épisode nous montre une humanité détruite, c’est sombre et tout le monde est mort. Tornade, volcan, éclairs.

Devilman Crybaby

Devilman Crybaby

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Un homme se fait assassiner soudainement, on voit le sang gicler sur les murs. En pleine nuit, un homme agresse Ryo avec une pioche, soudain son visage se transforme et des dents sortent, il s’immole par le feu pour pouvoir mourir en humain, son corps se transforme, c’est effrayant avec une musique tendue. Ryo qui a lacéré des personnes pour faire apparaître des démons se fait frapper, ainsi que Akira qui se retrouve projeté contre une demoiselle topless qui se fait posséder (on voit du liquide sortir de ses parties intimes, puis elle vomit, puis elle devient montreuse (ses seins se transforment en bêtes qui arrachent des têtes). Akira se fait transformer lui aussi en démon, il est plus puissant que tous les autres et encore plus violent, on le voit lacérer tout autour de lui. Démon qui arrache le bras d’un humain, on entend bien le son du sang qui gicle. Les démons capturent un homme pour pouvoir s’en occuper frais, ils lui donnent des armes pour mieux en profiter, ils se transforment et vont le manger (on voit du sang et des os au sol) (un homme qui se cachait pour filmer cela risque d’être découvert). Le photographe est dans sa voiture, un ectoplasme la remplis, il se fait posséder, on craint pour Miki, on voit du liquide sortir de sa bouche de l’homme quand la jeune fille demande pour aller se doucher, il entre dans la salle de bain pour aller sentir la culotte de la jeune fille. L’ectoplasme entre dans la salle de bain et on craint que la demoiselle se fasse posséder quand l’eau la submerge. Le démon entré dans le corps de Miki fuit Devilman, il ne veut pas la tuer, il aspire le démon hors du corps avant de le détruire. À l’arrivée de la mère d’Akira, il y a un problème dans le bus, plein de gens sont tués, le sang gicle, on comprend que c’est le père qui est un démon et qui a tué tout le monde, il va s’en prendre à sa femme, la transperçant de part en part. Ambiance contre jour dans le hangar de maintenance, Akira parle à sa mère, on lui voit son visage et elle parle, ainsi qu’une multitude d’autres visages tous incorporés à un démon qui était le père, le garçon se transforme en Devilman, il tente de motiver le père à se débarrasser du démon, mais le monstre coupe sa propre tête, frappe les visage qu’il a en lui, un visage d’enfant se plaint de ne pas voir sa mère et Ruy le fait éclater, Akira doit combattre le monstre même si cela doit finaliser de tuer sa mère (tout cela avec une petite musique triste). Mi-ko risque un problème, elle est dans une fête avec des monstres. Silène se transforme en monstre pendant que Devilman lui faisait l’amour, elle le prend dans ses serres et le laisse tomber de haut, elle se fera couper en morceau quand même et fusionne avec un démon pour transpercer Devilman qui est à terre et qui réalise qu’il va mourir… les cinq premiers épisodes suffisent à faire comprendre que ce n’est pas une série pour les enfants.

Malaise

On voit un petit chat miteux sans poils, un garçon dit qu’il pourrait le tuer en sortant un cutter. On retrouve plus tard la boite avec le chat, et un enfant qui pleure devant parce qu’il est mort. On voit un professeur américain tuer à coup de couteau un oiseau, il semble dingue. Ruy explique que les démons se propagent dans le monde, que c’est gardé secret pour éviter la panique. Ruy entre de force dans l’appartement d’une vieille dame pour aller fouiller la chambre de son fils. Miki a été possédée, elle attend Akira en peignoir et se déshabille devant lui en le prenant dans ses bras. Ruy tue le photographe d’une balle en pleine tête pour qu’il ne parle pas (on comprend qu’il a fait en sorte de faire sauter aussi sa mère), il veut abattre Miki qui en sait aussi trop, les deux amis se confrontent. La police interpelle les jeunes rappeurs, ils braquent leur arme sur eux quand ils ne font rien, on peut craindre qu’ils se fassent tirer dessus. Les cinq premiers épisodes suffisent à faire comprendre que ce n’est pas une série pour les enfants.

Visuel effrayant

Des montres sanguinolents de toute forme et bien sexualisé. Personnes tuées, avec membres découpés, parties arrachées, c’est bien violent.

Banalisation de la violence

Ryo doit attirer les démons, il n’hésite pas à lacérer des gens pour les faire venir, on voit bien le sang gicler. La fin justifie les moyens, s’il faut tuer pour sauver le monde ce n’est pas un problème.

Maltraitance

Ryo utilise Koda pour montrer au monde que les monstres existent, il enclenche sa transformation et tout le monde le voit tuer ses camarades de course, il y a du sang partout (et le petit frère de Miki trouve cela cool). Taro, le petit frère de Miki va finir par se faire transformer en démon et va dévorer sa mère (on voit qu’il pleure en le faisant), son père ne va pas pouvoir le tuer, il est en pleur, et finira abattu avec lui par des soldats. On va comprendre que Ryo a utilisé son ami pour montrer au monde que ce sont les humains qui sont dangereux. Wamu, un gentil gars qui aidait Miki s’est fait tuer par des coups de sabre, comme Mi-ko qui est petit à petit blessée, elle finit par se suicider plutôt que de continuer à recevoir des coups. Miki reçoit un coup de couteau dans le dos et hurle (on retrouve sa tête ainsi que des membres ou des têtes de ses amis au bout de pics). Dévilman va récupérer sa tête et va l’entourer de fleur pour son enterrement. Satan regarde le ciel en parlant avec Akira, quand un plan nous montre la scène plus en arrière, on réalise que Akira est coupé en deux, mort.

Sexualité

Image d’une partouze où on voit des personnes nues, ayant des rapports sexuels. Les deux héros entrent dans une de ces fêtes, fesses, seins. Le photographe entre dans la salle de bain pour aller sentir la culotte de la jeune fille. Un système permet de faire des photos de la jeune fille nue dans la salle de bain. Akira arrive à regarder sous les vêtements de Miki, il la voit nue. Rêve d’Akira où il fait l’amour à une femme, quand il se réveille son sperme a inondé le plafond. Lieu de prostitution, ils ne sont pas intéressés par Akira car est trop un démon, il bave, c’est Silene qui s’occupe de lui, elle va le masser, il lui malaxe les seins, elle veut qu’il soit brutal et féroce, il lui fait l’amour pendant qu’elle se transforme. Mi-ko se fait braquer par un homme, elle doit faire l’amour avec lui, quand elle lui fait exploser la tête, elle continue.

Santé

Drogue. On nous montre une fête type techno avec plein de pilules, drogue.

Moquerie

Enseignant dénigré. Lorsque l’on nous montre un professeur, il est passif et juste bon à gober un insecte.

VOCABULAIRE

Vu en vostfr. Il y avait plusieurs langues dans la série, c’est parfois sous-titré.

Une réinterprétation de Devilman, dans une version où le sexe est montré bien présent (à l’époque, juste voir une paire de seins était déjà pas mal). Avec souffrance et démon, autant dire que c’est pour les adultes. Si on arrive à passer par-dessus l’extrême violence de l’animé, il y a des moments poignants, et le dernier épisode est vraiment bien. Mais vraiment pas pour les enfants.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password