Batman: Gotham by Gaslight est un film d’animation sombre. Mieux vaut connaître cet héros pour apprécier le film.

MESSAGES

Agressivité

On nous montre comme des personnes peuvent souffrir d’un environnement qui devient dangereux.  Protection. Nécessité de protéger la population. Le commissaire considère sa maison comme un havre de paix.  Une nonne protège les plus démunis.

Sexualisation de la femme

On retrouve poison Ivy dansant devant des hommes, on voit bien ses fesses, il y a peu de feuilles sur sa peau, un homme crie « on aimerait bien voir les feuilles tomber ».  Allusions sur les fréquentations féminines de Bruce (on parie sur les brunes ou les blondes…).  Une exhibition de cabaret dansant où les femmes montrent leurs jambes.  Ombre sexy d’une femme qui se change. Homme qui est marié et qui n’hésiterait pas à se dire amoureux d’une femme.  Sexualité. Quand on est un vrai homme balaise comme Bruce, on peut avoir une jolie fille comme Selina. Luxure. Le grand vilain de l’histoire veut éradiquer la luxure, il ne supporte pas les femmes qui osent se montrer sexualisée.  On critique celui qui est obsédé par cette luxure.

Pauvreté

On nous montre bien que le pouvoir n’est pas intéressé à aider les pauvres qui peuvent être considérés comme nuisibles. On nous montre que des enfants n’ont pas d’autres choix que de travailler avec des malfrats lorsqu’ils sont dans la misère.  Différences de classe. La police n’est pas intéressée à protéger les dames de mauvaise vie. Orphelin. Ceux qui ont perdu les parents méritent d’être soutenus. On voit bien que la vie peut être difficile pour eux.

Argent

Certains riches peuvent faire le bien. On critique l’oisiveté de ceux qui ont de l’argent durant des soirées.

Police

Bonne implication du commissaire qui  tente de lutter contre le mal (mais c’est bien le seul, les autres ne luttent pas vraiment).  Début des investigations scientifiques dans la police, avec Bruce qui tente le microscope.

Mafia

Critique des malfrats qui s’octroient des territoires et qui demandent de l’argent pour assurer de la sécurité.

Secret

Il est des choses qui’il faut avouer pour que cela fonctionne bien.

Galanterie

On voit bien comme Bruce est un gentleman.

Femme performante

Un femme a le rôle de Catwoman, elle sait se défendre, mais on voit bien que d’autres sont montrées plus faibles.  Critique d’une époque où la femme était considérée comme moins que rien, où un club pouvait être réservé aux hommes.

Mort

Des personnes se font tuer. Religion. On voit un enterrement avec des allusions à Dieu. Des personnages utilisent Dieu dans leur paroles parfois.

Historique

Ce film de superhéros se déroule en 1850, au temps des chapeaux hautes forme, lorsqu’il n’y avait pas encore de technologies. Un temps d’exposition universelle avec ce qui était les nouvelles découvertes.

Maladie psychique

Le docteur Strange s’intéresse aux personnes malades psychiques, on le voit parler de névrose.  Asile d’Arkam où les personnes sont avec des camisoles de force.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Ruelle sombre où passe une demoiselle, il y a un peu de brume, elle se met à courir et fonce contre un homme imposant, elle se montre disponible pour une passe avec lui, on l’entend hurler quand elle voit qu’il sort un couteau.  Hurlement, coups de couteau où on voit un sang noir gicler, on voit les yeux de la femme se révulser, cris d’agonie, sa main tombe inerte sur le sol, Batman arrive trop tard, il la retrouve morte au sol.  La gentille bonne sœur semble être en danger, Batman s’inquiète, il va la rechercher, mais elle est suivie et  un homme se trouve derrière elle, il a un couteau et l’assassine (on l’entend hurler et Bruce la retrouve à terre). Le docteur Strange se fait assassiner par Jack, il crie, va être jeté dans un trou où se trouvent les fous qui s’occupent de lui (le tue, mais on ne voit rien).  Un homme est jeté en bas d’un dirigeable, il meurt en s’écrasant au sol. Batman se fait tirer dessus, il semble être atteint. Bagarre au couteau en plein air, ils tombent de l’appareil et cela continue sur les toits, puis de nouveau sur l’appareil, avec des risques de tomber de haut, on voit du sang couler du nez de Batman, l’appareil est en feu, il va s’écraser et exploser, le meurtrier s’enfuit et Batman est pris pour cible par la police qui le poursuit (et qui vise pour tuer). Le méchant a drogué Selina, elle tombe a ses pieds, on craint pour sa vie, mais elle parvient à s’enfuir après un coup qu’elle lui assene, elle est trainée par ses cheveux.  On craint pour sa vie, il sort un bistouri.  Combat avec Batman.  La nacelle où se trouve Selina est en flamme, on craint pour sa vie.  La grande roue en flamme risque de tomber sur Batman et Séréna.

Malaise

Bande de jeunes avec couteau qui menacent un vieux couple.  Jeune femme qui se promène seule de nuit, musique stressante, un homme se dirige vers elle, elle court, mais ne lui échappe pas, elle se retrouve dans une boucherie, l’homme lui donne un coup de hachoir, elle se défend avec un fouet, mais est mises à terre et étranglée avec son fouet, Batman intervient, il est frappé, mis à terre, va aussi être tué, la femme intervient, se fait elle même mettre à terre. Le commissaire rêve de sa femme qui se fait poignarder. Vieille dame qui pense avoir vu Bruce Wayne tuer la nonne, elle l’accuse. Le docteur Strange qui allait nommer le nom du meurtrier se fait tuer avant. Batman est considéré comme le meurtrier du Docteur Strange. Triste histoire de Selina qui raconte comme elle s’est fait tirer dessus par son père.  Bruce Wayne est  accusé du meurtre de la vieille femme, la police vient le chercher chez une femme, le commissaire le croit coupable et le procureur Dent l’accuse,  il va être transféré à la prison. Là-bas les prisonniers le cherchent, on voit bien que c’est un environnement violent.  Combat violent de prisonnier, cela dégénère et tout le monde se tape.  Aboiement d’un gros chien avec grosses dents. On comprend que le visage de la femme a été défiguré par son mari. Le meurtrier préfère périr dans les flammes que de se rendre, on l’entend crier. Même si l’exposition universelle de Gotham part en fumée, tout n’est pas perdu pour cette ville.

Sexualité

On met en scène une femme montrée comme prostituée. Pour se sortir d’une situation périlleuse, Bruce fait semblant de coucher avec une femme, ils sont nus sous des draps.

Santé

On peut voir des personnes fumer ou boire.

VOCABULAIRE

Plutôt dans des termes qui se veulent anciens pour poser l’histoire dans le passé. Une chanson en anglais.

On retrouve beaucoup de personnages de Batman transposé dans l’époque victorienne ce qui donne un certain charme.  On retrouve une version de Jack l’Éventreur. Un film qui  transforme un peu les personnages histoire que l’on puisse être quand même surpris. Classé R en Amérique (les mineurs de 17 ans et moins doivent être accompagnés d’un adulte). Une production sombre qui plaira aux amateurs du genre. 

Partager cette page :

Lost Password