Super Garfield est un film en images de synthèse de 2009, d’une qualité très moyenne, peu de structures et visages sans expressions. Les 9 premières minutes de l’introduction nous plongent dans un monde de science-fiction où les héros connus de Garfield ont des doubles super-héros (Garzooka ou Odieuse), on nous fera ensuite réaliser que c’est en fait ce qui se passe dans une bande-dessinée que lit Nermal. La suite fera rencontrer ces deux univers. Ce film d’animation joue avec différentes réalités et plusieurs intrigues en même temps, ce mélange pourrait être complexe pour les plus jeunes.

MESSAGES

Devenir un héros

Garfield est toujours un gros dormeur et mangeur, mais face à une difficulté, il peut jouer au mobilisateur et jouer aux héros. D’autres personnages qui ne sont pas des super-héros peuvent aussi aider. Il réalise qu’il est passé à côté de bien des choses en refusant d’agir. Force du faible. Il n’est pas forcément nécessaire d’avoir de gros muscles pour être un héros.

Les armes, ce n’est pas bon

On promet d’ailleurs à la fin de l’histoire la destruction.

Amourette

Difficulté pour un garçon de trouver une femme, on se moque du mariage, et on trouve les baisers beurk, si c’est bien du niveau enfant on verra des gags plus adultes (Betty va se frotter à Garzooka, subjuguée par ses muscles, et elle sera plus tard traitée d’assistante qui saute sur tous les hommes). Garfield semble s’envoler au 7e ciel avec Arlène à la fin du film.

Cartoons

Les personnages ont explicitement un statut de bande-dessinée (Garfield peut être tordu dans tous les sens).

Temporalité

Un mélange de réalité différentes.

Collectionneur

On se moque gentiment du collectionneur de comics.

Super Garfield

Super Garfield

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Des débris qui tombent sur Garfield et John, des risques de se faire atteindre par le méchant rayon. Monde de science-fiction, avec des super-héros et Vetvix une méchante qui veut conquérir le monde (sbires agressifs et stupides, pistolet laser, et destruction en masse).

Peur

On crée des « Zombies », humains touchés par un laser qui les mixe avec une autre chose et qui les soumet à la volonté de la méchante. Parodie de film de Zombie quand on voit tous les habitants transformés tenter d’attraper Garzooka et ses amis en gémissant et titubant.

Méchants

Les super-héros sont un moment tous mélangés, créant une grosse boule à membres indisciplinés. Un gros monstre destructeur sera créé à partir de maisons et autre débris, et s’en prendra à Garfield.

VOCABULAIRE

Classique.

Un long métrage tiré de la série en images de synthèse de Garfield & Cie. On ne nous présente pas spécialement les personnages, ce qui en fait beaucoup à découvrir si on ne connaît pas la série. Le monde science-fiction est son spin-off (Pet Force). Il existe un premier, un deuxième film avec de vrais personnages.

Partager cette page :

Lost Password