Garfield et Cie

Garfield et Cie

À partir de 8 ans

Garfield et Cie est une série en synthèse de 2008, de qualité moyenne. Plusieurs personnages récurrents (Garfield, Jon, Odie, Liz, Arlène, Nermal) font différentes rencontres.

MESSAGES

Exploiteur

Garfield est un personnage insupportable qui peut faire beaucoup de crasses. Il utilise son « intelligence » pour obtenir des choses. En finalité cela peut se retourner contre lui.

Relation amour-haine

Entre Garfield et Odie ce n’est pas tout simple, même si le chien se fait souvent maltraiter, il s’amuse toujours avec le chat.

Se croire le meilleur

Critique de Nerval, un chat imbu de lui-même, parce qu’il gagne des concours de beauté. Apparence. Notre héros est plutôt obèse et pas vraiment complexé.

Différents thèmes

Il ne faut pas faire confiance à un nouveau voisin (qui peut être un inventeur fou). Il ne faut pas croire tout ce qu’on nous dit. Difficulté de dormir sans son doudou, de le perdre. Le robot ne peut pas remplacer le travail des humains. Difficulté de se prendre pour un super-héros.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Il peut y avoir des personnages agressifs. Un petit voisin qui semble sympa, mais qui se révèle être un mini savant fou qui s’en prend aux animaux. Catzilla dans un épisode Halloween. Un robot chasseur d’animaux.

Tension

Certains épisodes ont des moments tendus. Risque de se faire écraser par un rouleau compresseur. Des chiens à grosses dents qui s’en prennent à Garfiled. Un robot qui utilise une scie circulaire.

Dénigrement

Le chien est montré comme stupide (il n’y a pas d’étincelle d’intelligence dans les yeux d’Odie).

Banalisation de la méchanceté

Garfield est mesquin, cruel, égocentrique, égoïste, il aime embêter, s’empiffrer. Odie est son souffre-douleur.

VOCABULAIRE

Classique. La musique de bruitage peut être assez présente, dans les moments tendus elle peut augmenter la peur.

Une série qui base son humour sur les mauvais traitements qu’inflige Garfield au monde. Certains épisodes, comme Chasse au chat, Catzilla, tournent autour de moments qui peuvent faire peur aux plus jeunes. Une bonne banalisation de l’abus sur l’autre. Quelques films existent, dont un directement tiré de la série.

Partager cette page :

Lost Password