Star Trek 5 : L’Ultime Frontière est un film de 1989. On va suivre les principaux personnages qu’il vaut mieux connaître pour apprécier le film (regardez la série). Le rythme est plutôt lent. Les effets spéciaux datent un peu (les fonds verts ne sont pas réalistes).

MESSAGES

Science-fiction

Un film avec vaisseau spatial, Aliens et tentative de découvrir des endroits où des personnes n’ont encore jamais mis les pieds.

Quête identitaire

Sybok a besoin de se distancer de son peuple qui est trop cérébral, il a l’impression d’avoir fait un travail sur lui-même. Il propose à ses disciples de se confronter à leurs souffrances et d’avancer. Spock a pu accepter les deux peuples qui sont dans son sang et est au clair avec lui-même.

Religion

La recherche de Dieu. Avec un Vulcain qui a abandonné la logique de son peuple pour tenter de trouver l’endroit où aurait pu se trouver celui qui a créé toute chose. Importance d’avoir des doutes, il peut y avoir de faux dieux. Secte. Lorsque l’on est proche d’une certaine spiritualité, on peut aider les autres à moins souffrir, leur permettre de résoudre certains problèmes, mais aussi en créant une certaine aliénation, en modifiant notre personnalité, car nos souffrances nous constituent. Un dieu qui fait le mal n’est pas le Dieu. Emprise. Critique de celui qui parvient à modifier nos proches.

Vantardise

On critique ceux qui croient avoir reçu le message de Dieu. On leur renvoie qu’ils sont centrés sur eux-mêmes, arrogance et vanité sont des risques pour les gourous. Même un gourou peut être trompé par lui-même.

Don de soi

Sybok va reconnaitre son erreur et se sacrifier pour sauver les héros. Kirk fait partir ses amis avant lui en téléportation

Amitié

Le trio Kirk, Spock et McCoy sont montrés comme bien proche, et lorsqu’ils ont une permission, ils partent ensemble faire du camping. Ces personnes n’ont pas besoin de femme ou d’enfant, vu qu’ils ont leurs amis comme famille.

Vieillesse

Intéressant de retrouver ces héros que l’on voit avoir bien vieilli (sauf un peu Kirk dont la peau du visage semble avoir été un peu retendue, comparée à  celle de ses copains). On peut ne plus vraiment être jeune (un peu comme leur vaisseau qui ne cesse d’avoir des problèmes techniques) et se montrer encore bien performant.

Star Trek 5 : L'Ultime Frontière

Star Trek 5 : L’Ultime Frontière

Nature

Plaisir de trouver de la nature pour passer du temps avec ses potes (grimpe, camping, marche). Vie américaine. On ressent bien l’atmosphère des mecs à chemise à carreaux qui se font griller des marshmallows.

Paix

On nous parle d’une planète qui aurait pu être le symbole de la paix entre différents peuples (on y retrouve les représentants des Klingons, des Romulans, des Humains).

Haut potentiel

Spock est un peu une caricature du haut potentiel, tout dans l’intellectuel qui peine à saisir les relations sociales ou l’humour (proche de l’autiste asperger).

Travail monopolisant

Les héros sont en permission (ce que l’on voit rarement), mais une petite prise d’otage les oblige à repartir au boulot (être un héros explorateur militaire, cela nous oblige à ne pas vraiment avoir de vie sociale) (et comme avec cela on ne peut pas avoir de famille, on a au moins de bons potes).

Apparence

Les Klingons sont noirs et moches et agressifs, plutôt stéréotypant, les moches sont méchants. Le fait de prendre des acteurs noirs dans une série où la plupart des gentils sont blancs, c’est dommage. Multiculturalité. Surtout qu’il y a un effort, avec une femme noire dans le vaisseau, un Asiatique et même un Russe. L’effort avait bien commencé. Racisme. Critique de ceux qui se moquent ou rejettent les mélanges de races, avec Spock qui est souvent dénigré, car il est moitié Vulcain et moitié Humain.

Se dépasser

Il faut oser faire des choses, même si on peut avoir l’impression que ce n’est pas possible.

Intérêt pour l’autre sexe

Un début de relation entre Uhura et Scotty qui ne va pas bien loin.

Star Trek 5 : L'Ultime Frontière

Star Trek 5 : L’Ultime Frontière

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

On nous montre souvent des problèmes, et cela peut faire craindre que le monde soit dangereux. Kirk se met en danger en grimpant une falaise, il finit par tomber et Spock le rattrape juste avant qu’il ne s’écrase au sol. Des hommes envahissent une ville et les représentants Klingons, Romulans et Humains sont fait prisonnier. Combat avec différents tirs (des hommes se font tuer), une femme saute sur Kirk, mais il s’en débarrasse en l’envoyant dans un aquarium. La navette remonte dans le vaisseau, mais les Klingons sont présents et ils risquent de se faire descendre, ils doivent se passer du pilote automatique et vont foncer dans le vaisseau, c’est dangereux, ils finissent tous K.O. vu la violence de l’arrivée. L’arme est au sol, Kirk et Sybok tentent les deux de la récupérer, nos héros perdent. En s’échappant, les trois héros risquent de s’écraser au plafond à cause de chaussures volantes qui avancent trop vite. Le vaisseau fonce contre la grande barrière, ils osent foncer contre ce qui semble être très dangereux, tout tremble, effets étranges, mais finalement ils sont indemnes. Gros tremblement de terre, avec des sortes de monticules de pierres qui entourent les héros. Kirk pose des questions qui ne plaisent pas à « Dieu », il se fait tirer une sorte d’énergie dessus. L’être se montre menaçant, Sybok saute à l’intérieur de la lumière pour l’arrêter, les héros fuient, mais ils ont leur navette qui semble ne plus fonctionner, un bruit étrange continue d’être autour d’eux. Le vaisseau du commandant klingon est devant Kirt, il abat le Dieu et Kirt semble être le prochain sur la liste.

Malaise

Homme dans le désert qui semble effrayé de voir se rapprocher une autre personne, il sort son arme et le vise. L’homme du désert est mal en point, semble bien démuni. Un appareil klingon entend l’appel à l’aide et va aussi se rendre là où va l’Entreprise, surtout avec l’envie d’en découdre avec un vaisseau de Starfleet. L’Entreprise est en bien mauvais état, beaucoup de choses dysfonctionnelles. Scène d’accouchement avec une maman que l’on voit souffrir et un bébé qui sort déjà bien formé (avec juste ce qu’il faut comme sang sur lui pour montrer qu’il vient de naitre). Les héros se font capturer par ceux qu’ils étaient venus sauver, on comprend qu’ils ont créé cette stratégie pour s’emparer du vaisseau. Spock qui a réussi à avoir l’arme ne va pas oser tirer sur son demi-frère, il se retrouve enfermé avec Kirk et McCoy. Sulu et Uhura vont être influencés par Sybok. Les Klingons se font passer pour Starfleet et obtiennent les coordonnées où est l’Entreprise. Kirk, McCoy, Spock et Sybok partent sur la planète inconnue à la recherche de Dieu, on ne sait pas ce qu’ils vont trouver. Le vaisseau klingon arrive, personne ne le voit. Les héros sont déçus, ils ne semblent rien trouver sur cette planète. Chose qui montre beaucoup de visages de Dieu, il finit par rester le vieil homme barbu que les chrétiens se représentent.

Santé

Les vrais mecs boivent du whisky quand ils ont envie de vivre un moment spécial et sympathique.

Tristesse

McCoy qui revit le moment où il a tué son père qui était en phase terminale d’une maladie et qui souffrait.

Sexualisation de personnage

Femme chat avec trois seins. Nyota Uhura attire des hommes en dansant de nuit, ils pensent qu’elle est nue et les hommes sortent, abandonnant ainsi la garde.

VOCABULAIRE

Classique.

On tente ici un peu d’humour, en nous proposant en parallèle la quête de l’être divin. C’est du Star Trek, c’est pour cela qu’on regarde ce film, il ne faut pas trop en demander, et finalement pour montrer à un enfant ce n’est pas plus mal, il y a juste ce qu’il faut comme petites tensions et comme petit scénario pour que ce soit à son niveau (mais attendez 10 ans, cela reste des prises d’otages, un demi-frère perdu, un père que l’on tue (oui à la base, c’était quand même pour les adultes) (le film le moins apprécié de la saga par les fans).

Cette franchise comporte plusieurs productions : la série originale de 1966 va ensuite être déclinée en plusieurs autres séries. Il existe plusieurs films, je n’ai pour l’instant référencé que ceux-là (Star Trek V : L’Ultime Frontière (1988). Star Trek VI : Terre inconnue (1991). Star Trek : La Nouvelle Génération  (1994). Star Trek (2009).

Partager cette page :

Lost Password