Les 102 Dalmatiens

Les 102 Dalmatiens

À partir de 6 ans

Les 102 Dalmatiens est un film live produit en 2000, avec quelques images de synthèse. Cruella qui sort de l’hôpital psy, une nouvelle famille de dalmatiens, une nouvelle histoire d’amour naissante, plusieurs intrigues dans le film. Ellipses où on voit Cruella être gentille

MESSAGES

Protection des chiens

Le gentil héros gère une fourrière sympathique, la gentille héroïne est la maîtresse des dalmatiens.

Critique des amateurs de fourrure

On voit un défilé gâché par des manifestants. Un atelier de fourrure, sale et rempli d’immigrants illégaux qui travaillent pour rien.

Critique de la presse

Uniquement intéressée par les célébrités (ils courent autour Cruella, pas après l’information que le gentil chenil va fermer).

S’accepter soi-même

Difficulté d’être différent pour un chiot pas encore tacheté. Elle va recevoir une petite jaquette tachetée, et va devoir faire ses preuves avant que ses premiers points n’apparaissent.

Tout le monde a droit à une seconde chance

Animaux baveux ou mordeur de facteurs, comme les repris de justice.

Danger des analyses psychologiques

Critique des psychologues qui prétendent pouvoir soigner des méchants et qui n’avertissent pas que leurs méthodes peuvent dysfonctionner.

Trouver un conjoint

Rencontre amoureuse, avec la question de savoir vraiment qui est l’autre, s’il ne nous ment pas.

Critique de l’opulence

Critique du luxe, dont Cruella représente bien les travers. Argent.

Solidarité entre animaux

Avec en plus la capacité de parler à des chiens de nationalité différente.

Soucis financiers

Un chenil en difficulté financière.

 

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Frayeur quand on voit la petite Prunelle risquer de tomber de haut ou quand elle est jetée vers des hachoirs.

Malaise

Étrange délire de Cruella qui voit tout en noir-blanc tacheté et qui redevient méchante (c’est surtout la musique qui stresse)

Tristesse

Fausse accusation de vol à l’encontre du gentil qui se retrouve en prison.

Crainte

Vol des petits chiots, avec une entrée par effraction dans un appartement.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques chansons. Les animaux ne causent pas, sauf un perroquet qui s’en donne à coeur joie.

 

Pour ceux qui ont apprécié le premier film, mais on n’entend plus parler de Roger, Anita, Pongo ou Perdita. On suit l’histoire d’une de ses petites filles, Prunelle ou Cocasse en fonction de la version, toujours confrontée à Cruella d’Enfer (qui montre toujours une certaine agressivité, ce n’est pas pour les tout petits).
Et pour faire une petite pub à Disney, ici les chiens et chiots regardent un film avant d’aller au lit, et c’est la Belle et le Clochard.
Partager cette page :

Lost Password