Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

les contes des droides, star wars

STAR WARS : LES CONTES DES DROÏDES

Sans dégâts dès : 7 ans - Âge conseillé : 10 ans

 

DUREE
22 minutes par épisode
MONTAGE

Série en image de synthèse de 2015, dans un style lego, plutôt bien réalisé. Les cinq épisodes sont à suivre, ils mettent en évidence des moments les films Star Wars (il y aura même Star wars Rebels) en flash-back, sans compter une intrigue fil rouge. La trame narrative est difficile à suivre pour ceux qui n'ont pas en tête les évènements de la saga (autant dire que pour un enfant ce sont des successions de scènes qui n'ont rien à voir les unes avec les autres).

MESSAGE

Protection. Vouloir aider, protéger l'autre.

Histoire racontée. Un narrateur va conter une histoire. Le public n'est pas toujours motivé à l'écoute, mais on réalise que l'histoire intéresse finalement toujours.

Force du faible. Importance des personnages secondaires. Si dans les films on focalisait sur les héros, on réalise que les robots (et surtout R2D2) étaient bien aidant dans le combat du bien et du mal.

Héroïsme. Se montrer courageux, faire partie des gentils. Courage. On se moque des couards. Combattre. Lutter contre des méchants.

Maitrise de soi. C'est la colère qui fait devenir méchant, on critique ici l'agressivité, la méchanceté.

Promotion du Légo. Vaisseau de brique, cheveux Lego, ça donne bien envie de jouer avec les petits cubes (bon dommage, en vrai les personnages sont moins mobiles qu'ici). Jeu. Cela peut motiver à jouer avec (et comme ces briques c'est bien, on ajoute bricolage et créativité). Consommation. On peut en profiter pour expliquer à l'enfant ce qu'est une publicité cachée, lui montrer qu'après le film il ne serait pas contre s'acheter des LEGO.

Star Wars. Hymne à cette franchise, en utilisant les connaissances des spectateurs pour mettre en scènes des éléments de l'histoire de façon comique. On crée de nouveaux moments sous un angle comique (on introduit Palpatine dans la série des fantômes que l'on découvre à la fin du retour du Jedi, on entend parler Dark Maul avec une petite voix aiguë, Qui-Gon Jinn n'est pas tué, mais assommé par le plafond), modifiant forcément le film. On va aussi ajouter des moments que l'on n'a jamais vu dans les films (quand r2d2 détruit l’usine de création de robots. Quand Grievous kidnappe Palpatine juste avant l’épisode 3).

Cohérence des scénarios. L'humour est souvent utilisé pour mettre en avant certaines invraisemblances dans l'histoire, ou des choses qui n'ont pas bien été appréciées par les fans.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Beaucoup de combats, on reste dans un univers de science-fiction avec tirs laser et autre combat à l'épée. R2D2 se fait kidnapper par une personne inconnue à la fin du premier épisode. Anakin qui saute d’un vaisseau à un autre pour attraper le méchant, combat sur un véhicule et risquer de foncer contre une tour ) (Anakin tombe dans le vide). R2D2 prit dans les rouages, on craint qu’il soit écrasé. Combat entre Anakin et Obi Wan Kenobi en même temps que celui de Yoda et Sidious. On montre Anakin qui va tomber dans la lave. Le piège de Vador qui capture les héros, son combat avec Luke pendant que ses amis tentent de s'échapper. Luke préfère se jeter dans le vide plutôt que de passer du côté obscur avec son père. L'empire renaît de ses cendres, ce sont eux qui veulent se recréer une armée. Être menacé d'être jeté dans la gueule du Sarlacc. Robot géant qui s'empare du Millenium Falcon pour le détruire.

Malaise. Il y a une personne sombre qui oeuvre dans l'ombre, R2D2 le voit, mais C3PO l'empêche d'aller regarder ce qu'il fait. C3PO qui ne retrouve pas son ami. C3PO qui indique à l'empire ou se trouve les héros de la série Star Wars Rebel. Chopper qui se bat contre R2D2. Avoir l'impression d'être abandonné par un ami.

Banalisation de la violence. Sous couvert d'humour, des personnages se font tuer, des robots ou même Jar Jar Binks atteint par des lasers dans l'espace (celui-ci va plusieurs fois être tué). Mort du méchant compte Dooku envoyé dans l’espace. Mace Windu envoyé dans le vide avec une décharge d’énergie. Vador qui s'empare du corps d'un subordonné et lui fait faire ce qu'il veut, les gens se moquent du pauvre homme. Luke qui risque d'être tué par Palpatine, les décharges lui provoquent des coupes de cheveux différentes.

Moquerie. On nous montre des personnages plutôt risibles (un Luke qui ne s'intéresse pas vraiment aux informations qu'on peut lui transmettre, l'amiral Ackbar qui ne pense qu'à polir son joli vaisseau, on se moque de l'intrigue géopolitique qui sont introduit par les écrits au début des films (tout le monde s'endort), le langage de Yoda, l'agressivité contenue d'Anakin.

Spoiler. On raconte toutes les histoires, dans une version plus centrée sur les robots, mais en donnant toutes les informations sur les films (qui est le père de Luke, qui est Dark Sidious).

VOCABULAIRE
Classique. Une voix off qui exagère le timbre de voix pour générer un effet comique. Les personnages n'ont pas la même voix que dans les films.

Commentaires. Beaucoup de références humoristiques aux films de la saga, c'est donc pensé pour des personnes qui ont vu les films Star Wars, tous les films sont revisités avec humour, c'est improbable qu'un enfant de moins de 7 ans saisisse le sens du gag. On retrouve les héros à la fin du combat sur Endor (c'est donc ici la première version officielle qui suit le retour du Jedi). Très sympa pour celui qui a la connaissance d'apprécier les petites critiques, allusions sur les choses qui ne sont pas toujours cohérentes dans l'univers Star Wars.

Thèmes. Science-fiction. Robot. Extra-terrestre. Histoire racontée. Protection. Force du faible. Jeu. Consommation. Bricolage. Créativité. Courage. Maitrise de soi. Combattre. Véhicule.

Une saga de plusieurs films. Épisode 1, la Menace fantôme - Épisode 2, l'Attaque des clones - Épisode 3, la Revanche des Sith - Épisode 4, un nouvel espoir - Épisode 5, l'Empire contre-attaque - Épisode 6, le Retour du Jedi - Épisode 7, le Réveil de la force. Une série de films dérivés, comme Rogue One. Des séries, comme Star Wars Rebels ou Clone Wars. Spin-off Ewoks, La caravane du courage, la bataille d'Endor.

Lego proposent des films pour promouvoir leurs ventes dans cette franchise, comme la menace Padawan et l'empire en vrac, des petites séries, comme Les chroniques de Yoda et Les contes des Droïdes. Un humour plus adulte, avec pouces.