Quels films pour nos enfants ?Quels films pour nos enfants ?

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Gadget et les Gadgetinis

GADGET ET LES GADGETINIS

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 8 ans

 

DUREE
25 minutes
MONTAGE

Série de 2001. Épisodes qui peuvent se suivre indépendamment les uns des autres.

MESSAGE

Anti-Héros. Le lieutenant est naïf, gaffeur, plutôt bête, il n'a comme potentiel que ses gadgets et sa chance, une image de l'adulte à côté de sa plaque. Il ne réalise même pas qu'il peut y avoir des méchants autour de lui.

Force du faible. Dans un renversement de la position basique, l'enfant va saisir les choses mieux que le héros, celui-ci se trompe souvent dans ses jugements, le petit téléspectateur va saisir ce que ne comprend pas Gadget, cela le revalorise.

Lutter contre le mal. Il existe des méchants qui font de vilaines choses, ils sont souvent stupides et ratent toujours leurs plans.

Bonne image de la jeune femme. La nièce de l'inspecteur est intelligente, on la voit souvent aider pour sauver la situation. C'est bien la seule qui vaut quelque chose dans cette série, les autres sont bien montrés comme stupides ou méchants.

Exploitation de robot. Gadget a des Gadgetinis, à qui il fait faire ce qu'il veut, ils doivent réparer ses bêtises.

Police. Une revalorisation des policiers qui luttent contre les méchants. Espionnage. Les gadgets rendent la série proche genre espionnage.

Travail. Relation compliquée avec la hiérarchie. Ici Gadget a un chef qui le déteste.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Gadget échappe à différents dangers, on peut craindre qu'il se fasse couper en deux, tigre qui s'est échappé rugissement, les Gadgetinis se font exploser avec leurs morceaux éparpillés. Se retrouver sur un missile en plein vol, tomber, ne pas être aidé par Gadget qui ne reconnaît pas ses coéquipiers. Se faire poursuivre par des chiens à grosses dents. Être déconnecté de la réalité et être attaqué de différentes façons. Attaque d'une tribu par des hommes armés, on entend crier les indigènes. Méchanceté. Le Dr Gang souhaite toujours se débarrasser de Gadget, c'est lui qui tire les ficelles dans l'ombre. Il va se débarrasser de son propre frère en l'envoyant dans de la glace. On utilise un sobriquet dénigrant pour Poloinet (Poil au nez).

Moquerie. Une série avec un héros qui rate tout. Un humour pour se moquer de son héros qui n'assure pas vraiment.

Malaise. Gadget est tellement bête qu'il peut aider des criminels dans leurs forfaits. On peut croire un instant que Gadget est à la solde du Dr. Gang. Injustice, Gadget est emprisonné pour une malversation qu'il n'a pas commise. Méchants clones aux yeux rouges sont à la solde du Dr. Gang.

Banalisation de la violence. Le colonel Poloinet souffre-douleur involontaire de Gadget (le met face à un gros monstre agressif, il lui efface les numéros de son billet de loterie gagnant, lui fait mal à un poil de nez, transforme ses gentils poissons en carnivores). Gadget peut croire que des innocents sont à la solde de M.A.D., il frappe sur un artiste, qui va ainsi faire rire le public, il en redemande. Une psychologue frappe son client fortement.

Des scénarios qui peuvent être complexes. Monde de science-fiction, avec extra-terrestre. Attaques de missiles sur des capitales. Monde carcéral, avec agressivité de prisonniers. Faire augmenter la valeur de son parc immobilier en rendant inactifs les concurrents. Remplacer des personnes par des clones.

Visuel effrayant. Il y en a peu, mais on eut quand même voir, un gros monstre extra-terrestre à grandes dents, petit chaton dont le faciès devient horrible quand il montre ses grosses dents, des méchants balaises à la mine patibulaire. Fête de méchants, ambiance Halloween, chambre cauchemar avec squelette, toile d'araignée.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Une série qui banalise la violence et qui peut se moquer de son héros. On a un peu modifié la série originale, Gadget ne travaille plus vraiment pour la police, mais plutôt pour les militaires, son chien Finot ne fait plus partie de la série, pour compenser deux petits robots l'accompagnent, et Sophie est maintenant devenue adolescente.

Thèmes. Robot. Chien. Espionnage. Police. Force du faible. Naïf. Femme performante.

Il existe en dehors de la série classique, un épisode spécial Noël de 22 minutes, réalisé en 1992 (l'inspecteur Gadget sauve Noël) de moins bonne qualité que la série initiale et l'inspecteur n'a plus la même voix. On trouve aussi un téléfilm en images de synthèse Inspecteur Gadget et le Ptérodactyle qui reprend les mêmes personnages. Une autre série, avec l'inspecteur enfant, "Gadget Boy" (pas grand-chose à voir avec la série initiale, on ne reconnaît même pas l'apparence de Gadget). Une nouvelle version, avec une apparence mise au goût du jour, "Gadget et les Gadgetinis". Un téléfilm Inspecteur Gadget : Affaire inclassable. Il existe aussi deux films avec acteurs, l'inspecteur Gadget 1 et 2.