Inspecteur Gadget est un film de 1999. Différents effets de synthèse. Les scènes se suivent surtout pour permettre différents moments d’humour. Flash-back. Rêve éveillé.

MESSAGES

Revalorisation de la police

Frustré de n’être qu’un garde de sécurité, le héros veut devenir policier, il va le devenir, mais il va encore devoir faire ses preuves avant de pouvoir gérer de véritables affaires. La victoire va venir à la fin, quand le responsable va finalement l’accepter pleinement dans l’équipe.

On peut tous être un héros

On n’a pas besoin d’être parfait pour être un héros. Naïveté, maladresse, pas très futé. Gadget est plutôt comique, mais il se montre bon et veut aider les autres.

Intelligence

Génie de la science. Un professeur invente des gadgets impressionnants. Danger de la science. Critique d’une utilisation scientifique pour l’armée.

Image positive de la femme

La doctoresse et la jeune nièce Penny sont sympathiques, courageuses et intelligentes. Femme performante. Une femme peut aussi être intelligente et développer des choses complexes.

Timidité

Trouver une femme belle, ne pas oser déclarer sa flamme et être accepté quand on le fait. Couple mixte. Un amour est possible même entre une humaine et un homme robotisé (accepter l’autre, quel qu’il soit).

Humour sexué

Flasher sur ses fesses et difficile de retenir un automatique cri de plaisir. Devoir réussir à prendre des boules, on va réaliser que les boules qui seront prises sont celles de l’instructeur. Création d’un double de la doctoresse qui met en avant sa poitrine, qui fait délurée. Le film se termine par un gag lourd, avec la voiture qui se met à draguer une coccinelle allemande.

Critique du politique

Il ne pense qu’à sa réélection. Exemple de femme maire plutôt énervante, seraient-elles vraiment capables d’être maire ?

Emprise

Le sbire du méchant doit pouvoir se sortir de l’emprise de son maître (juste un bon gag à la fin du film, avec les « laquais » qui veulent s’en sortir).

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Car rempli de gens qui fonce sur des enfants, on voit les personnes qui ont peur. Poursuite en voiture de nuit pour attraper un méchant, accident. L’inspecteur Gadget est capturé et ouvert dans le laboratoire du méchant, il est désactivé et on lui détruit sa puce, il sera jeté aux ordures. Poursuite en voiture dans une vitesse incroyable. Un combat contre son double méchant. Grosse tarentule qui se balade sur Gadget. Perte de maîtrise de l’hélicoptère, les deux héros chutent et risquent de s’écraser au sol.

Mort

Meurtre du professeur on lui a tiré dessus, il est inconscient à terre, on comprend sa mort surtout quand sa fille l’exprime. Enfermé dans la carcasse de sa voiture, le héros ne peut pas éviter un cigare dynamite lancé par le méchant dans sa direction. Cela fait exploser le véhicule, on le croit mort.

Malaise

Le réveil de Gadget, il ne comprend pas ce qui lui arrive, a des choses qui sortent de ses doigts. Gadget ne réalise par qu’il a affaire à des évadés, il les aide. Dénigrement du chef de la police qui considère au début Gadget comme un « truc publicitaire » qu’on leur a imposé. Création d’un méchant Gadget, apparence étrange (à cause de ses fausses dents), on va imputer ses vilenies au gentil.

Tension

On voit le méchant qui, dans l’ombre, fomente les plans. Vol de l’invention du professeur. Ne pas maîtriser sa voiture.

Banalisation de la violence

Le méchant demande à son employé de mettre un casque, celui-ci va être parcouru d’électricité. On se moque du gourou qui aide Gadget, on lui fait du mal à ses parties pour faire rigoler la galerie.

VOCABULAIRE

Classique. Quelques vulgarités (abruti, fous le camp, salaud, il n’y a aucun derrière que j’ai baisé).

Un film qui explique la genèse de la série Inspecteur Gadget. L’humour va un peu réduire les situations dures du film. Beaucoup de publicités à peine cachées. Ce film a une suite qui est directement sortie en vidéo, sans les mêmes acteurs, avec moins de moyens.

Il existe en dehors de la série classique, un épisode spécial Noël de 22 minutes, réalisé en 1992 (l’inspecteur Gadget sauve Noël) de moins bonne qualité que la série initiale et l’inspecteur n’a plus la même voix. On trouve aussi un téléfilm en images de synthèse Inspecteur Gadget et le Ptérodactyle qui reprend les mêmes personnages. Une autre série, avec l’inspecteur enfant, « Gadget Boy » (pas grand-chose à voir avec la série initiale, on ne reconnaît même pas l’apparence de Gadget). Une nouvelle version, avec une apparence mise au goût du jour, « Gadget et les Gadgetinis« . Un téléfilm Inspecteur Gadget : Affaire inclassable. Il existe aussi deux films avec acteurs, l’inspecteur Gadget 1 et 2.

Partager cette page :

Lost Password