Pinocchio est un film avec quelques effets en images de synthèse de 2019. On va suivre un petit pantin dans ses aventures. Le travail de retouche numérique (qui est exploité surtout pour le visage) est bluffant, on dirait vraiment un enfant en bois. Pour la majorité des transformations de visage des autres acteurs, c’est le plus souvent des masques bien mobiles qui changent leur faciès). Beaucoup des personnes ont des têtes bien marquées, ils sont vieux, ont des traits plutôt moches, en plus ils ont des habits souvent usé, sont sales, cela donne au film une apparence particulière.

MESSAGES

Fantastique

Une nouvelle version du conte de Pinocchio. Un bois vivant qui va être taillé pour en faire un petit enfant (des éléments un peu magiques dans le film en dehors du pantin, des personnages avec des têtes d’animaux apparaitront, une fée aux cheveux bleus et un poisson qui parle). Littérature. Personnage de fiction créé par Carlo Collodi.

Voyage initiatique

Un enfant va partir de chez lui et apprendre à devenir un vrai petit garçon. Écouter sa conscience, choisir la bonne voie. Le monde est plein de tentations (ce n’est pas bien de rater l’école pour devenir artiste ou suivre de mauvais garçons, à travers la gestion de ses envies). À travers les embuches qu’il rencontrera, il deviendra meilleur (ou en tout cas comme le souhaitaient les gens à l’époque où l’histoire a été écrite, il va apprendre à bosser dur pour aider son papa).

Relation au père

On nous montre ici l’amour d’un père pour son enfant. On voit comme le bambin peut jouer des sentiments avec le paternel et obtenir ce qu’il veut. On verra à la fin qu’il cessera d’être celui qui demande des choses au parent, mais celui qui peut aider (il va travailler pour nourrir le père durant le temps où il est malade, puis bien étudier à l’école).

Éducation

Pas facile de faire en sorte qu’un enfant soit bien éduqué, qu’il obéisse à son parent. Il doit aller à l’école, doit veiller à ses sous, prendre des médicaments, ne pas jouer à la bagarre et surtout être moins naïf. On nous montre une école avec un enseignant sévère qui rigole quand un enfant se trompe, car il peut ensuite lui donner une punition en lui donnant un coup de baguette sur la main et en le mettant à genou sur des petites boules. Mensonge. On nous montre qu’il n’est pas bon de mentir (Pinocchio a son nez qui grandit) (les gens ne sont pas dupes des mensonges, cela se voit sur le visage). Morale. Pour devenir un véritable enfant, il faut bien faire les choses.

École

Importance d’aller à l’école, pour ne pas rester un imbécile. En faisant bien ses devoirs, le petit pantin devient performant à l’école. Apprentissage. Apprendre à lire et autre, c’est nécessaire (on voit un enfant qui fait l’école buissonnière et qui rate ses apprentissages). Travail. Quand on ne travaille pas à l’école, on s’amuse et on finit par devenir un âne qui va devoir bosser toute sa vie bien durement.

Pinocchio

Pinocchio

Fréquentation

Il ne faut pas faire confiance à n’importe qui, que ce soit des voleurs qui sont intéressés par l’argent, ou un sacripant qui ne pense qu’à s’amuser. On voit comme on peut vouloir suivre l’autre qui est un ami. On voit comme il va se faire influencer. Appartenance. On voit que Pinocchio a besoin de savoir qui il est, il va voir un spectacle de marionnette, monte sur scène, parce qu’il est appelé par ses congénères. Amitié. Pinocchio a envie d’amis, il fait confiance à certaines personnes qui veulent l’arnaquer (et il ne suit pas les bons conseils quand ils sortent de la bouche du criquet).

Pauvreté

Geppetto n’a pas beaucoup d’argent. Soucis financiers. Avec un enfant, il y a différentes dépenses, comme un abécédaire pour que Pinocchio puisse aller à l’école (comme il n’ a pas d’argent, il doit laisser sa tunique, et même son gilet, il se retrouve avec peu d’habits). Argent. L’argent est important, il faut faire attention, ne pas se le faire voler. Ceux qui présentent de trop bonnes opportunités sont des arnaqueurs.

Méfiance

Les enfants risquent des dangers, il ne faut pas faire confiance en n’importe qui. Pinocchio est kidnappé par un saltimbanque (grand homme à l’allure sévère) qui aurait voulu le faire travailler pour lui. Pinocchio est dans un endroit qui transforme les enfants en âne pour mieux les faire travailler (celui qui est responsable de cela est un vieil homme bien mielleux). Le renard et le chat font semblant d’être ses amis pour l’arnaquer. Naïveté. Un enfant ne comprend pas tout de la vie, il est intéressé par ce qu’il voit sans forcément comprendre les problèmes que cela peut lui amener. Il se fait ainsi voler. Vol. On voit que c’est mal de voler (des brigands prennent de l’argent à Pinocchio, puis on verra le garçon voler aussi).

Jeu

On voit Pinocchio et la jeune fée jouer, ils passent du bon temps ensemble. Il y a des jeux qui sont positifs pour les enfants, et d’autres qui favorisent l’oisiveté, la consommation (ce n’est pas bien d’aller à des endroits où le plaisir c’est la bagarre, les tirs à la corde qui finissent dans la boue,

Cirque

Les lieux de divertissement, que cela soit le cirque qui va employé Pinocchio transformé en âne, ou le spectacle de marionnette où il risque de finir ses jours, sont montrés comme des endroits de plaisir, mais qui ont leur mauvais côté, on y est exploité.

Artistique

Construction de marionnette, on a l’impression de les voir vivantes.

Loi

On ne croit pas vraiment à la justice des hommes, on nous montre un juge qui est un singe qui fait le contraire de ce qu’il devrait faire.

Pinocchio

Pinocchio

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Pinocchio s’endort les pieds contre la cheminée, ses jambes ont été consumées, on le voit ramper au sol, des moignons encore un peu rougeoyants. C’est la nuit, Stromboli veut faire un grand feu et demande qu’on lui apporte Pinocchio pour le bruler, on entend le petit hurler qu’il ne veut pas mourir, appelle au secours (et comme il prend pitié de lui, il veut mettre Arlequin à sa place, Pinocchio dit qu’il faut le mettre lui au feu). Il fait sombre, il y a du brouillard, soudainement deux hommes avec cagoule le poursuivent, il doit courir pour leur échapper, il arrive vers une vieille maison, une petite fille dit qu’il n’a personne dans la maison, qu’ils sont tous morts et elle aussi. Les deux hommes attendent que l’enfant ne bouge plus, on voit qu’ils l’ont pendu à l’arbre, Pinocchio suffoque et pense à son père et semble ensuite mourir. Le directeur du cirque va faire jeter l’âne avec une corde autour du cou et une pierre attachée au fond de la mer, on voit l’animal perdre connaissance, on peut le craindre mort (les hommes attendent cela pour faire une peau de tambour avec sa dépouille). Une énorme baleine sort soudainement de l’eau, grosse bouche avec dents pointues en avant et avale Pinocchio.

Malaise

Le pauvre Geppetto n’a pas d’argent, il arrive au restaurant et tente de faire comprendre qu’il faut qu’il répare des choses (il veut de l’argent, car n’en a pas pour se payer à manger) (le restaurateur a pitié de lui, il lui sert gratuitement à manger). Un homme allait couper un morceau de bois quand celui-ci bouge tout seul, tremble, l’homme tombe au sol effrayé. Geppetto semble entendre du bruit dans le bois, comme un battement de cœur. Le morceau de bois qui commence à être taillé en petit garçon parle soudainement à Geppetto. Il annonce à tout le village qu’il a maintenant un fils, les gens le prennent un peu pour un demeuré. Geppetto veut apprendre à son enfant comment marcher, mais celui-ci se sauve et le papa est bien dépité, tente de le retrouver en vain. Le cricket renvoie à Pinocchio qu’il doit obéir à son père, aller à l’école pour ne pas être un imbécile, le pantin se fâche et lui envoie un marteau en pleine tête, la bête se met à pleurer. Pauvre Geppetto sans argent qui doit donner ses habits pour obtenir un abécédaire. Pinocchio vend abécédaire que venait de lui acheter son père pour se prendre une place de spectacle de marionnette plutôt que d’aller à l’école. Pinocchio est appelé sur scène par les marionnettes, soudain apparait un grand homme, il l’embarque derrière la scène parce qu’il est impressionné par le fait qu’il n’a pas de fil. Geppetto est devant l’école, il cherche son fils, mais le maitre lui renvoie qu’il n’es pas là, d’aller voir le spectacle de marionnette (mais ils sont partis). Pinocchio montre ses pièces à deux hommes, on voit que ce sont des gredins, il ne s’en rend pas compte. Les deux rustres mangent comme des porcs et avec l’argent de Pinocchio. Le criquet dit bonne nuit à Pinocchio en lui disant qu’il espère qu’il sera préservé des assassins (avec en arrière fond une musque tendue). C’est une personne étrange à la tête d’animal qui dépend le garçon que l’on pense décédé, il est emmené dans la maison de la jeune fille, il y a des personnes étranges, et on dit qu’il faut soigner le pantin qui est alité (il y a deux médecins, l’un dit qu’il survivra, l’autre dit qu’il va mourir). Le petit criquet souffre d’avoir glissé sur de la bave d’escargot. L’enfant ne veut pas prendre ses médicaments, s’en fiche de mourir. Des lapins noirs viennent cherche le pantin avec un cercueil, ça lui fait bien peur. Le nez de Pinocchio grandit quand il dit des mensonges, ce sont des piverts qui vont le lui couper. Les deux hommes (chat et renard) continuent à faire semblant d’être amis avec le petit garçon qui n’a toujours pas saisi qu’ils en veulent à son argent, il va creuser et mettre les pièces d’or dans le sol, et pendant qu’il va chercher de l’eau, ils en profitent pour prendre l’argent (et ils espèrent qu’il va tomber dans l’étang). Quand il revient, il voit qu’il n’y a plus d’argent et quand il raconte cela au juge, il passe par différentes émotions et finit par mettre Pinocchio en prison, parce qu’il est innocent et que dans ce pays ils mettent les innocents en prison (et le garçon doit mentir en disant qu’il a fait des vols pour être libéré). Quand Pinocchio arrive chez lui, son père n’est pas là, il était désespéré et est parti le chercher. On voit des hommes crier qu’il ne faut pas prendre la mer, et on voit le pantin avancer dans les vagues, puis on le retrouve inanimé sur une plage. Il est de nouveau sauvé par la fée qui l’a emmené dans un lit, et elle a grandi. L’enseignant donne des coups de baguette aux élèves, il le fait se mettre à genoux sur des pois chiches. Les enfants se moquent de lui en mettant une grenouille dans son pantalon. Pinocchio quitte l’école avec un camarade et va loser à manger. Pinocchio revient chez la fée, mais comme il a quitté l’école, comme il a menti, l’escargot ne lui ouvre pas, il va dormir derrière la porte toute la nuit, et cela va être sa dernière chance de faire comme il faut, sinon il ne pourra plus jamais revenir. Pinocchio se fait taper plusieurs fois sur les mains et l’enseignant et bien embêté que cela ne lui fait pas mal. Pinocchio et son ami sont honteux, ils ont des oreilles d’âne, puis ils souffrent et tombent au sol, car ils se transforment, les pieds deviennent poilus, ils cessent de crier au secours pour bramer, c’est plutôt violent. Les ânes se font vendre au marché, on voit l’ami du pantin souffrir de ne pas rester avec son ami. Pinocchio finit au cirque, il doit traverser un cercle de feu (l’âne finit par tomber, il est misérable, il boite). Le directeur veut imposer à ses hommes d’aller rechercher le pantin pour le faire bosser au cirque. Pinocchio est vivant dans le ventre de la baleine, il appelle au secours, et une voix lui répond, qui a du mal à respirer, c’est un thon. Pinocchio avance dans le noir en direction d’une lumière lointaine. Geppetto dit que c’est impossible de s’échapper, c’est le pantin qui le motive, il a peur de la bouche avec les grosses dents et il ne sait pas nager. Pinocchio dit qu’il va réussir à les sauver, mais on voit qu’il a de la peine et risque de se noyer avec le poids de son père. Le thon pleure, on comprend que c’est parce que jamais personne ne lui avait donné un baiser (ce qu’a fait le petit garçon pour le remercier). Le renard et le chat s’intéressent à voler les moutons, puis le Renard voudrait de nouveau l’arnaquer (les deux hommes sont pathétiques, le chat est aveugle et le Renard a une jambe en moins).

Moquerie

Pinocchio et la fée se moquent de la bonniche qui lit lentement, en faisant de la magie qui la fait lire très vite (et elle un peu risible).

Visuel effrayant

Le seul véritable monstre, c’est la baleine, avec ses grosses dents pointues. Les personnages ont parfois des visages qui ressemblent à des animaux (pour les deux compères le Renard et le Chat, c’est à moitié le cas, ils ont des moustaches et font surtout un peu clochard), d’autres ont des traits de bêtes comme le juge singe, ou une apparence étrange comme une femme escargot.

Santé

Alcool. On voit un petit boire du vin.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film avec Roberto Benigni, sur la misère, et ceux qui l’exploitent et ceux qui la vivent et ceux qui peuvent se montrer bons face à celui qui n’a rien. On se veut proche du conte, avec quelques moments bien stressants, après avoir été poursuivi par des méchants voleurs, on verra le pantin être pendu, être transformé en âne qui finira noyé, il sera aussi avalé par la baleine monstrueuse. C’est une succession de bêtises qui doivent emmener l’enfant à comprendre que son parent l’aime et qu’il doit faire ce qu’il lui demande. Visuellement impressionnant, et pas adapté pour les enfants de moins de 8 ans, et mieux vaut l’accompagner.

Il existe beaucoup de films autour de ce personnage. L’animé de 1949 par Disney, celui de Mattotti en 2012, le robot en 2004, le long téléfilm en synthèse de 2013…

Ce que disent les autres : ici une critique positive du film et ici une négative.

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password