Naruto est une série de 2002, il s’agit d’une histoire élaborée qui s’étend sur 221 épisodes. Il y a une chronologie, des liens complexes entre les personnages. Certains épisodes ne peuvent pas être compris s’ils ne sont pas vus à la suite les uns des autres.

MESSAGES

Quête identitaire

Un enfant va devoir passer par différentes épreuves pour se construire, gérer « son » agressivité interne. Grandir.

Appartenance

Avoir besoin de faire partie d’une communauté. Revalorisation. Beaucoup de questions autour de l’acceptation de l’autre, le besoin d’être reconnu, apprécié.

Amitié

Relation forte entre enfants. Le pouvoir qui éloigne l’amitié.

Responsabilisation

Passer du monde de l’enfance à celui d’humain responsable. Si au début Naruto est bien centré sur lui-même, il va apprendre à mettre son énergie au service des autres.

Sens du devoir

De donner les moyens d’atteindre ses buts, don de soi.

Se renforcer

Importance de l’apprentissage pour devenir plus fort. Avoir des maîtres qui peuvent nous soutenir, pouvoir compter sur l’autre. Se confronter à des ennemis toujours plus fort. S’affirmer. Force de plus en plus puissante.

Coopération

Pour que tout fonctionne, il faut pouvoir travailler en groupe. Acceptation des règles. On nous montre quand même que parfois, quand on a des potentiels hors du commun, l’individu peut prendre une place particulière et être détaché de certaines règles. Équipe.

Relation amoureuse

Début de l’intérêt pour l’autre sexe. On voit bien que les filles sont plus intéressées par les garçons que le contraire (un garçon, ça pense plus à s’amuser ou combattre).

Héros avec faiblesses

Naruto est indiscipliné, il semble plutôt faible, plutôt impatient et vantard, mais quand il est motivé, il peut faire émerger sa force. Même le plus nul peut parvenir à ses fins s’il montre de la motivation, de la persévérance. Force du faible.

Vantardise

Apprendre à moins faire le malin. Mais on réalise que cette manière de se mettre en avant cache une mauvaise intégration, avoir l’impression de ne pas pouvoir être comme les autres.

Naruto

Naruto

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Si les premiers épisodes sont plutôt bon enfant, la série devient de plus en plus dure. On trouvera une multitude de moments violents (nombreux combats, avec armes, sang, le massacre des Uchiha, la vie tourmentée des personnages, l’enfance de Gahara, on ne cache pas la pauvreté, le physique de certains personnages, Orochimaru et sa langue qui pendouille, des scènes impressionnantes, Haku ce fait transpercer le coeur par le Raikiri de Kakashi, meurtre de personnages appréciés.

Sexualisation de la femme

Une dose d’érotisme dans la série, l’ermite pervers, la poitrine généreuse de Godaime, la technique du harem no justu.

VOCABULAIRE

Vocabulaire parfois bien expressif (grossier, à consonance sexuelle). Il y aura beaucoup de noms tirés de nom tiré de techniques Ninja (Chakra, Jutsu) de clans, d’habilités, ici pour vous en sortir.

Il existe une version censurée, soi-disant pour permettre aux enfants 6 – 12 ans de voir les épisodes, dans laquelle il n’y a pas de sang, moins de temps de bagarre, des bisous qui disparaissent, des textes qui changent. Les vrais « puristes » (plutôt à partir de 15 ans) de cet animé regardent en japonais sous-titré, car ils ne supportent pas les voix de la version française. Au Japon, le manga de Naruto paraît dans le Shonen Jump (pour adolescents). Au Canada, la version censurée est conseillée 13 ans, et 18 ans pour celle qui ne l’est pas.

NARUTO SHIPPÛDEN : plutôt pour les 15 ans. Série de 2007, Naruto a maintenant 15 ans, l’histoire se complexifie, des personnages plus torturés et agressifs apparaissent, il y a des scènes franchement « gores », et des héros peuvent souffrir.

NARUTO SHIPPÛDENEn dehors de la série, on peut découvrir des films, comme La tour perdue, la prison de sang ou la route du Ninja. Il existe une suite, avec le fils, Boruto.

Partager cette page :

Lost Password