Quels films pour nos enfants ?

Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

Saint Seiya Omega, la série

SAINT SEIYA OMEGA

Sans dégâts dès : 10 ans - Âge conseillé : 11 ans

 

DUREE
23 minutes par épisode
MONTAGE

Série d'animation de 2012. Les premières minutes de la série nous dévoilent Kôga bébé, sauvé par Seiya en armure de Sagittaire, puis on entre dans le récit, 13 ans plus tard. On joue avec le temps, et on est comme le héros, plutôt sans informations. Les épisodes se suivent, introduisant de nouveaux personnages. Différentes intrigues en même temps. L'épisode 28 est un résumé des précédents.

Il n'est pas nécessaire de connaître la première série, l'intrigue se passe de longues références, mais les héros de la première série font des apparitions au fil des épisodes, et cela a un certain charme.

MESSAGE

Sens de l'amitié. On va former des équipes, se sacrifier pour l'autre. On rencontre ses amis souvent dans une première étape de confrontation, où ils sont au départ considérés comme ennemis, puis on crée des liens dans l'adversité et on devient copains. On se sépare pour s'entraîner, on se retrouve.

Protection. Aimer les choses, les gens, les protéger. Plus on aime et plus on est fort pour protéger l'autre.

Devenir plus fort. Importance de l'entraînement, de l'apprentissage, importance du maître. La nécessité d'apprendre à l'école. La confrontation à l'autre pour progresser et dépasser ses limites, devenir plus forts lorsque l'on protège quelqu'un. Développer ses forces surtout en situations extrêmes. Beaucoup d'apprentissages autour du combat (faire attention à tous ses adversaires). Se dépasser. Des chevaliers de Bronze confrontés à de l'argent, qu'ils pourront quand même battre grâce à leur mental.

Importance de protéger la paix. Critique du combat futile, il est interdit de se battre entre chevaliers. Combattre. Le combat est important et utilisé contre l'ennemi. Importance de mettre son énergie pour la cause, ne pas vouloir briller pour soi-même. Importance de se battre pour une cause, même les méchants croient en leur devoir, Eden le fils de Mars veut continuer le voeu de son père et pense qu'il est dans le juste. Critique des traditions qui enferment sur soi et qui empêchent les shinobis de voir que le monde est en danger. Sens du sacrifice. Se mettre en danger, risquer sa vie pour l'autre et pour la cause.

Méfiance. Trahison des puissants, des autorités. Le grand prêtre, chevalier d'or, ne reconnaît plus Athéna, ne veut plus de son monde et préfère se rallier à l'ennemi. Droiture. Force de la jeunesse qui ne se laisse pas duper et qui continue à protéger Athéna, même si elle va devoir combattre les Saints influencés par Mars qui prétend protéger Athéna (il peut même y avoir un enfant, comme Raki pour aider le bien).

Secret de la force. En plus du cosmos on travaille avec les éléments (tout ça grâce à une météorite). Et on donne des caractéristiques aux constellations (Pégase c'est l'égoïsme, l'impulsivité, la détermination, l'ambition). On aura même un jeune ninja dans l'équipe.

Relation au père. Référence à la famille, avec des jeunes souvent en lien avec leur père. Réparation. On les voit souhaitant résoudre, réparer, sauver des choses familiales. On va faire revivre aux jeunes chevaliers certains traumatismes liés à leurs parents.

Conflit. Deux garçons aiment la même fille. Kòga et le fils de Mars veulent tous les deux Aria.

Grands messages existentiels. Un homme doit savoir endurer. Un homme doit pouvoir faire son propre chemin. On peut critiquer et remettre en cause les règles qui ne nous plaisent pas, l'important c'est d'imposer les règles de son âme.

Et encore. Il faut se méfier des illusions. Temps qui passe, avec la nécessité de rapidement résoudre le problème. Les femmes chevalières sont obligées d'avoir un masque, sinon elles doivent tuer ou aimer. Mais il est possible de remettre en cause une telle règle. Sauver une demoiselle en détresse (si possible bien démunie, blanche avec de gros yeux). Il ne faut pas détruire l'humanité sous prétexte qu'elle est mauvaise, même pour en reconstruire une meilleure.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Athéna est blessée, elle ne peut pas enclencher son cosmos sans le faire exploser. Les apprentissages des apprentis peuvent être dangereux (traverser une rivière, grottes avec lave). Des Saints sont utilisés pour être pompés de leur cosmos, on les voit inconscients dans une sorte de gros tube. Se retrouver transformé en statue de pierre. Ryûhô se fait attraper par un scorpion géant, on le voit hurler. Nombreux combats. Cris, blessure, on peut voir du sang. Shaina (Shina) se fait presque tuer. Les martiens ont différents pouvoirs: comme envoyer dans du noir. On voit le nouveau Pégase, se faire tordre le corps, son armure se fissure. Coup violent a l'encontre du directeur remplaçant. Un chevalier d'or réduit l'équipe des héros en quelques secondes, Mars va s'occuper personnellement de Kôga, mais Seiya vient s'interposer.

Environnement. On voit les ténèbres envahir Palaestra. Le cosmos noir s'en prend aux étudiants en les enlaçant. Scènes dans l'obscurité. Bataille dans un terrain en désolation, avec un terrain qui va se transformer en effrayante tête de loup. Sous terre, avec rivières de lave.

Personnages agressifs. Les martiens font parfois peur, ont des grands yeux. Les méchants Saints montrent aussi souvent des pupilles dilatées. Saint malsain, dégoûtant qui se passe toujours la langue sur les lèvres. Gros Golems de pierre grognants.

Mort. On laisse sous-entendre que Seiya est mort dans l'épisode 1, il serait juste disparu. On craint pour la vie de Saori emportée par Mars. Haruto ne peut pas empêcher la mort de celui qu'il considérait comme son grand-frère, on le voit le pleurer. On nous montre la mort du père de Sôma, avec du sang. Aria se fait tuer par Mars juste après s'être réincarnée en Athéna, longue agonie.

Tristesse. Triste vie de Shyriu, qui a perdu ses cinq sens, avec son fils pourtant de faible constitution, qui tente de le sauver. Larmes de la fausse Athéna, prisonnière impuissante du pouvoir de Mars, on la verra être triste, souffrir. Pathétique besoin du chevalier de l'Hydre de vouloir briller comme les héros, lui qui n'est qu'un looser. Quête de Sôma qui veut venger la mort de son père en tuant son meurtrier (qui lui lance que les dernières paroles de ce père c'était en sanglot une demande de supplier de l'épargner), il va quitter ses camarades pour aller à sa recherche. Le désespoir de Koga quand Aria repart avec Eden, il perd confiance en lui. Mars qui rejette sa fille.

VOCABULAIRE
Classique. On retrouve les musiques de l'animé original, retravaillées. Il peut y avoir des termes vulgaires.

Commentaires. Le retour des chevaliers du zodiaque, pour une fois pensé dans le futur (Lost Canvas étant dans le passé). On va de nouveau penser un héros (nouveau Pégase), entouré d'amis présents pour sauver Athéna et le monde. Plusieurs rebondissements (l'analyse a été posée en regard des 27 premiers épisodes, ensuite on va retrouver comme dans la première série, la nécessité de passer à travers les 12 maisons des chevaliers d'or).

On retrouve le futur des anciens chevaliers du Zodiaque (on retrouve petit à petit les héros que l'on connaissait. Shun devenu médecin, qui ne peut plus enflammer son cosmos. Seiya qui a sauvé son successeur. Shiryu privé de ses cinq sens protège l'armure d'or de la balance. Yoga qui va conseiller Kôga, et le motiver à augmenter son cosmos. Geki ancien chevalier de bronze de la Grande Ourse devenu professeur. Athèna qui a disparu. Ichi de l'Hydre dans un rôle de sempai traître pathétique. Kiki devenu un chevalier d'or, qui a une petite fille, Raki comme disciple. Jabu de la licorne devenu cow-boy).

Thèmes. Amitié. Protection. Combattre. Force. Équipe. Se dépasser. Paix. Sacrifice de soi. Méfiance. Relation au père. Réparation. Transmission. Dispute.

Il existe de nombreuses séries inspirées des Chevaliers du Zodiaque. The Lost Canva, Saint Seiya Omega. Le film La légende du Sanctuaire.