Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

PINOCCHIO LE ROBOT

Sans dégâts dès : 6 ans - Âge conseillé : 7 ans

DUREE
80 minutes
MONTAGE

Film de 2004, en images de synthèse d'une qualité franchement moyenne, très peu de structures. On fait dans un premier temps des aller-retour entre des scènes avec le méchant maire Scamboli et Gepetto, on suivra ensuite Pinocchio. La scène de l'imagination va dans tous les sens.

MESSAGE

Jeu. Les enfants doivent avoir le droit de jouer, avoir un bel endroit naturel dans lequel ils peuvent faire aller leur imagination.

Message écologique. Critique de l'acier et valorisation de la nature et des fleurs.

Réflexion autour du bien et du mal. Pinocchio doit saisir les enjeux pour devenir un vrai petit garçon. Vantardise. Il devra être moins imbu de lui-même, et surtout reconnaître ses torts.

Racisme. On critique la différence de traitement. Les robots sont une sous-caste, on les fait travailler ou les licencie sans problème. Spencer, le pingouin parle (il sort des proverbes qu'il mélange, qui ne veulent rien dire), mais reste d'un statut plus bas que les humains, il doit se taire quand on le lui demande.

Relation au père. Le méchant est méchant, mais il tient quand même à sa fille. Pinocchio a envie d'avoir des parents.

Création. Le père de Pinocchio est devenu un savant

Loi. Critique du politicien véreux. Le maire se croit au-dessus des lois, il n'accepte pas de perdre, n'accepte pas l'autorité de la police (ce qui le perdra).

Musique. Les enfants semblent apprécier la musique chantée par Pinocchio, qui se situe entre la Star Academy et Bébé Lilly.

Dispute. Les deux enfants se disputent, on les voit ensuite tristes.

Fréquentation. Il faut faire attention aux personnes que l'on suit, ils peuvent nous faire faire des choses peu sympathiques (et surtout rater l'école).

Sanction. Et à la fin, la sanction (passagère) pour le méchant, c'est de se retrouver pour un petit moment un robot.

Mensonge. On voit toujours le nez s'allonger quand le petit garçon ment.

Multiculturel. La fée est noire.

Consommation. Une certaine critique de la consommation que l'on offre aux enfants (jeux vidéo ou parc d'attraction).

Naïveté. Le petit robot découvre la vie, il ne sait pas encore tout et se fait avoir.

SCENES DIFFICILES

Mises en danger. Les enfants robots s'en prennent à Pinocchio, puis son propre père transformé en esclave robot tente de le détruire. Pinocchio risque de mourir dans l'attraction du tunnel de tous les dangers, il se fait tirer dessus. Le combat entre Scamboli et Pinocchio peut faire peur aux plus petits.

Méchanceté contre les enfants. Le maire n'apprécie pas les enfants. Le plan machiavélique est de leur proposer un parc d'attractions, jeux vidéos et de les transformer en robots.

Tristesse. Il va se fâcher avec Marlène, la fille de Scamboli et dire qu'il préfère le métal aux fleurs.

VOCABULAIRE
Classique.

Commentaires. Un film qui s'en prend directement au parent, dans un monde de science-fiction. On modifie beaucoup le récit, en lui offrant un grand méchant qui prend une grande place, Scamboli veut faire disparaître Pinocchio sans problème de conscience. La fée, typée Africaine (Whoopi Goldberg en vo) décadre un peu avec l'idée que l'on peut se faire du personnage (funky et proche de la rue).

Thèmes. Science-fiction. Robot. Naïveté. Dispute. Jeu. Écologie. Racisme. Relation au père. Loi. Musique. Fréquentation. Mensonge.