Minuscule : La Vie privée des insectes

Minuscule : La Vie privée des insectes

À partir de 5 ans

Minuscule : La Vie privée des insectes est une série de 2006, prises de vue réelles avec incrustation d’insectes en images de synthèse. Histoires linéaires, mais il y a parfois des enchaînements qui peuvent ne pas être évidents à saisir pour les enfants (ellipses, sous-entendus).

MESSAGES

Revalorisation des insectes

Sensibilisation à ces petites bêtes que l’on montre ici particulièrement vivantes (presque humaines, mais pas anthropomorphiques), ce ne serait pas sympathique de les écraser pour le plaisir. Un bon moyen de rendre attentif vos enfants sur ce qui existe de plus petits qu’eux. Belle nature. Les paysages naturels sont magnifiques, avec peu de présence humaine.

Se décentrer

Ne pas penser toujours qu’aux humains. Réaliser qu’il peut y avoir autre chose sur cette planète que nos gros pieds.

Injustices

On lutte contre ceux qui exploitent, un monde où le petit ou le plus faible peut gagner contre le grand.

Motivation

On voit souvent la motivation que peuvent montrer ces petites bêtes pour parvenir à leur fin.

Poétique

Des moments lents, de jolies apparitions, des choses qui arrivent à point, une sorte de contemplation d’un petit monde (qui peut aussi jouer avec la rapidité).

Différents petits messages selon les épisodes

SCÈNES DIFFICILES

Violence

Les actions sont souvent des confrontations (des combats de vitesse, s’approprier de la nourriture), mais cela reste très tranquille.

Scénario complexe

Si c’est mignon de suivre les petits insectes, ce ne sera pas toujours facile pour les plus jeunes de saisir ce qu’ils font, l’action est souvent assez subtile et compliquée. Plutôt adaptée à un public de plus de 8 ans, cette série reste très rigolote et plaira quand même aux plus jeunes qui n’ont pas besoin de tout saisir les nuances.

Fausse réalité

La série est tournée dans la vraie nature, avec des petites bêtes en synthèse. Cela donne un rendu peut-être un peu trop réel, pour les petits qui pourraient croire que ces histoires sont vraiment ce que vivent les insectes.

VOCABULAIRE

Aucune parole, les insectes ne parlent pas.

Très sympa et souvent poétique. Cette série peut être vue par des petits. Les histoires sont parfois assez subtiles dans leur construction ou leur « intrigue », donc c’est intéressant de les regarder avec les enfants dans un premier temps, pour pouvoir répondre à leurs questions et, éventuellement, leur dire de quel insecte il s’agit. Cela peut aussi servir de sensibilisation à laisser vivre les insectes que l’on croise sous ses pieds.

Il existe un film, un peu pour les plus grands, Minuscule, la vallée des fourmis perdues, toujours aussi bien réalisé, mais plus spectaculaire. On peut aussi trouver des courts-métrages comme La nuit des mandibules.

Partager cette page :

Lost Password