L'Homme invisible

L’Homme invisible

À partir de 9 ans

L’Homme invisible est un film en noir blanc de 1933. Des effets spéciaux simples (fond vert, habits figés ou fils invisibles qui font bouger des objets). Le rythme est lent. On entre tout de suite dans une histoire que l’on va comprendre seulement après quelques minutes. On va suivre l’homme invisible et en parallèle ses anciens collègues.

MESSAGES

Monstre

Un classique des monstres, l’homme invisible. En dehors de sa capacité qui peut provoquer certaines angoisses liées à la crainte d’être observé ou d’être atteint sans pouvoir prévoir l’attaque, on nous met en garde sur l’agressivité (l’homme en prenant des drogues a perdu son humanité).

Science

On nous montre un monde scientifique, avec un professeur et ses disciples, ils travaillent sur la conservation des aliments (ce qui pourrait sauver la faim dans le monde). Danger de la science. On peut imaginer que c’est trop dangereux d’utiliser certains produits. Il ne faut pas s’utiliser comme cobaye, il y a des directions qu’il ne faut pas suivre. Trop être pris dans son travail peut provoquer des dangers. Si on peut créer des drogues qui font certains effets, c’est plus compliqué de trouver le sérum qui peut arrêter les effets.

Estime de soi

À vouloir faire des choses exceptionnelles, sortir de sa banalité, on peut glisser vers l’interdit. Force. Besoin d’être puissant. En étant invisible, on possède un certain pouvoir. On peut être impressionné par la force du héros qui ne se laisse pas faire et qui est dominant (un vrai homme).

Drogue

L’effet des drogues peut faire changer les comportements. On nous montre ici un homme qui se sent puissant, qui veut du pouvoir et qui n’a plus le sens du bien et du mal. On nous montre que cela rend un peu fou.

Romance

En arrière fond de l’histoire, il y a un triangle amoureux qui n’est pas vraiment mis en avant, mais qui existe, entre Flora, la belle jeune fille du professeur et les deux assistants (dont l’un est Jack Griffin, l’homme invisible). Stéréotype de genre. Le film nous montre une jeune femme dont le rôle est d’être belle et inquiète et amoureuse (sinon elle n’a aucun intérêt). On nous montre une mégère, une aubergiste qui crie beaucoup, montrée comme hystérique. Et ce sont les deux seules femmes du film.

L'Homme invisible

L’Homme invisible

Service hôtelier

On nous montre comment fonctionne un service hôtelier, avec un couple d’aubergistes qui tente de bien recevoir des personnes. On voit comme une personne qui utilise un service peut vouloir imposer des choses, on sent le client plutôt hautain, il veut imposer les choses (les aubergistes acceptent jusqu’au moment où ils réalisent qu’il ne paiera pas).

Police

On nous montre une polie qui a encore une autorité, et lorsqu’elle est bafouée c’est clairement impardonnable (mais on tue quand même le chef de cette police et on nous fait rire en montrant un agent obèse un peu stupide). N’empêche que ce sont eux qui arrêtent l’homme à la fin.

Mort

La folie de Jack va lui permettre de menacer et de tuer des personnes, il ne sait plus gérer ce qui est bien ou pas et on le voit étrangler un policier ou envoyer en bas d’un précipice son ancien collègue. Meurtre.

Courage

On nous montre que Kemp manque de courage, ce n’est pas un vrai homme (et c’est d’ailleurs peut-être pour cela que l’on n’a pas trop de problèmes à accepter sa mort, un faible, c’est nul).

Littérature

Inspiré du roman de H.G. Wells.

L'Homme invisible

L’Homme invisible

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Jack devient fou, commence à accuser les hommes de l’obliger à devenir agressif, il commence à enlever ses bandages et ils découvrent stupéfait qu’il soit invisible. Jack commence à étranger le placier, puis frappe les hommes qui l’accompagnaient, il sort dehors, les gens ont peur, il fait tomber une poussette avec un bébé. L’homme invisible crée la terreur, il dit vouloir faire des meurtres, dérailler des trains. Le chef de la police qui continue de ne pas croire à l’existence de l’homme invisible reçoit de l’encre au visage, puis va se faire étranger, puis va recevoir une chaise au visage qui va l’achever. L’homme invisible tue une des personnes qui le recherche en l’envoyant dans un précipice, puis il pousse encore un autre homme, et encore un troisième. On le voit faire dérailler un train qui tombe dans un précipice. Jack est dans la voiture de Kemp, lui fait peur en lui renvoyant qu’il a toujours été à côté de lui quand il se croyait protégé par la police, il va l’étrangler, lui tirer son écharpe, l’attacher et le mettre dans son véhicule qu’il va faire démarrer et envoyer dans un précipice ou la voiture s’embrase, Kemp est mort. Jack se fait tirer dessus par la police, on le retrouve à l’hôpital, il est proche de la fin, agonise, à côté de Flora et réapparait lorsqu’il finit par mourir.

Malaise

Un homme avance dans la neige, il arrive dans une taverne, il est plutôt inquiétant tout emmitouflé. Il semble que l’homme a des choses à cacher, il ferme les rideaux, demande de ne pas être dérangé. L’aubergiste va monter dans la chambre et l’homme n’apprécie pas. D’autres clients imaginent qu’ils ont affaire à une personne en fuite, on se doute de quelque chose de louche. Une jeune femme est très inquiète, elle n’a pas revu son amoureux depuis longtemps, on la voit pleurer son absence. Arthur Kemp, un des collaborateurs du professeur renvoie à Flora que Jack Griffin ne l’aime pas vraiment, et que par contre lui est amoureux (mais elle l’envoie balader). Jack referme violemment la porte contre l’aubergiste, elle pique une crise. Jack dit ne pas avoir d’argent pour payer et qu’on le laisse tranquille, malgré ses demandes l’aubergiste n’accepte pas, alors le client l’envoie en bas des escaliers, la police va être appelée. Jack a le culot de demander à la police de partir. Kemp fume dans le salon, une fenêtre s’ouvre derrière lui, c’est Jack invisible qui commence à le menacer (parle de lui écraser la cervelle ou de l’étranger), Kemp a peur et doit obéir, il n’ose même pas téléphoner. Le cher de la police ne croit pas à l’histoire de l’homme invisible. Les gens ont peur de l’homme invisible, ils s’enfuient. Le professeur et sa fille apprenant que c’est Jack qui est l’homme invisible (il a osé téléphoner malgré le risque) (il a aussi appelé la police, on craint qu’il soit découvert). Une porte tente de s’ouvrir, c’est assez stressant, on frappe. Jack renvoie à Kemp qu’il va le tuer, il donne même l’heure. Jack cambriole la banque et donne l’argent au passant. On entend le chef de la police dire qu’il a déjà perdu 20 hommes, il souhaite que Kemp soit un appât, ce que l’homme refuse, il a peur, mais il finit par accepter. Jack se cache dans une grange, il est découvert par le paysan qui va prévenir la police (qui va monter une embuscade, enflammer la grange, faire sortir l’homme invisible et lui tirer dessus parce qu’ils voient ses empreintes dans la neige).

Santé

Fumée. De nombreuses personnes fument. Alcool. De nombreuses personnes boivent de l’alcool.

Moquerie

On se moque d’un policier (que l’on montre gros et stupide).

Ambivalence

On peut avoir une certaine empathie pour l’homme invisible, on peut même l’apprécier et vouloir qu’il s’en sorte, alors que c’est un meurtrier malade.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film classique, un bon moyen de montrer une histoire inquiétante (et à l’époque pensée pour les adultes) à des enfants qui vont vivre un rythme tranquille. N’empêche que le méchant homme invisible tue parfois et que le rapport aux femmes date d’une époque où elles étaient soit mégères, soit belle inquiète amoureuse qui pleure l’homme qui n’est pas là.

L’Amérique nous propose certains monstres, comme Frankenstein, l’homme invisible, une créature aquatique, un King Kong… ici présentés tous en classique noir blanc

Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password