Les Moomins attendent Noël est un film de 2017, dans une animation stop-motion. Long générique dans un style particulier. Narrateur. On n’a pas l’habitude des Moomins sous cette apparence qui ressemble plus aux dessins originaux de l’auteur que la série d’animation japonaise qui est devenue presque la référence chez nous. On a utilisé ici des parties d’une série créée en 1980 en Pologne, avec un grand travail de remastérisation. Le montage n’est pas toujours des plus explicite, on a quand même un peu parfois l’impression que ça part dans tous les sens. Il va se passer plusieurs choses en même temps.

MESSAGES

Noël

Des personnages qui découvrent Noël pour la première fois. On nous parle de cette fête et ce qu’il faut y faire. Il y a les cadeaux, un sapin à décorer et inviter des personnes à une fête. Mais le principal, c’est le partage, l’esprit de Noël c’est de rendre les autres heureux. Générosité. On nous montre des personnes qui ont le cœur sur la main et qui n’hésitent pas à accueillir de nouveaux invités. Arbre de Noël. Le père va à la recherche de l’arbre et se questionne pour le décorer. Cadeau. Se questionner autour de ce que l’on veut offrir. Foyer. Importance de la maison qui accueille et qui permet de lier les gens. On voit que la maison protège du froid de l’hiver.

Prévoyance

On voit bien que les parents sont prévoyants, qu’ils anticipent l’arrivée de la neige. On les voit s’activer et préparer ce qu’il faut pour faire face à l’hiver, affronter le froid. Responsabilité. Un parent doit assurer.

Bien faire

Il y a une attention à vouloir bien faire les choses (avec la mère qui prépare ses confitures, tout le monde qui est occupé pour préparer Noël, Moomin qui se questionne pour son cadeau). Petite May est montrée comme une inconsciente plutôt à faire des bêtises. Bien recevoir. On nous montre des personnages qui font en sorte de bien accueillir. Préparer de la nourriture, ranger la maison. C’est important pour la mère et le père  qui s’investissent beaucoup, chacun a sa tâche.

Saisons

Été. Le début du film commence avec des fleurs et des insectes. C’est bien coloré. Automne. Avec les feuilles qui tombent. Hivers. Avec la découverte de cette saison par les Moomins qui ne vont pas hiberner cette année). Découverte de la neige (boule de neige, ski, eau gelée) et surtout de Noël.

Amitié

Moomin se retrouve seul au début de l’hiver, parce que son ami Pipo part là où c’est chaud. On voit bien qu’il regrette sa présence (d’ailleurs Petite May est un peu jalouse de cette amitié). Fréquentation. Importance de bien choisir ses amis (les loups ce n’est pas une bonne idée de vouloir les fréquenter. Ce n’est pas toujours idéal de vouloir rencontrer des personnes de sa famille).

Les Moomins attendent Noël

Les Moomins attendent Noël

Fantastique

Un monde plutôt étrange, où les éléments de la nature peuvent avoir des personnalités (on nous parle de Groke, sorte de créature fantomatique qui amène l’hiver, ainsi qu’une belle jeune femme, la dame du froid). Il y a des personnages humains, comme Too-Ticky, Petite May ou Pipo, les autres sont des bêtes étranges. Il y a plein de créatures invisibles qui existent. Solstice. Le feu devrait permettre de faire revenir le soleil. On passe par une tentative de faire un grand feu, ce qui devrait réchauffer Groke pour lui permettre d’avoir moins froid, une sorte de rite païen. La nuit la plus longue de l’hiver se mélange ici avec Noël. Poétique. Tout cela, avec l’apparence de cette production, provoque une impression un peu poétique à cette œuvre.

Se décentrer

On peut parfois avoir l’impression de saisir le monde et il peut être pourtant différent. Ici Moomin découvre un environnement en hivers, il ne savait pas qu’une cabane qu’il utilise en été est le logement d’une personne en hivers. Il découvre de nouvelles personnes, et la neige. Égoïsme. Les personnages sont parfois un peu centrés sur eux même. On voit Monsieur Hemulen qui n’hésite pas à entrer chez les Moomins pour les réveiller ou qui invite des personnes à aller fêter Noël chez eux. On voit que tous les personnages ont des liens les uns avec les autres (sauf Petite May qui a des discours égoïstes).

Origine

On parle des ancêtres. Avec Moomin qui va regarder les photos de ses aïeux, se questionnant sur cet ancêtre qu’il vient de découvrir et avec qui il a quelques ressemblances.

Jeux extérieurs

Plaisir du jeu en hivers à l’extérieur (glissade, boule de neige, ski, luge en carton, construction d’igloo).

Hyperactivité

On nous montre un petit garçon qui a été envoyé chez les Moomins par sa maman qui n’en pouvait plus. On le voit bien speed.

Naïveté

Le petit spectateur est mis en position de mieux comprendre ce qu’est Noël (on voit que les Moomins n’en ont aucune idée. On nous montre comme on peut prendre des choses au pied de la lettre. Apprentissage. On ne peut avoir la science infuse, il faut obtenir des informations si l’on veut connaitre les choses.

Stéréotype de genre

C’est la maman avec son tablier éternel qui prépare la nourriture, l’homme se charge de l’extérieur (quand il ne lit pas son journal). La fonction maternelle de maman Moomin c’est de remplir le ventre des autres.

Chien

Un personnage qui existe dans la réalité va apparaitre dans le film, c’est un chien (entouré de tous ces autres animaux bizarres, il renvoie presque à une normalité).

Les Moomins attendent Noël

Les Moomins attendent Noël

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

On voit que l’arrivée de Groke fige un papillon qui va mourir. Moomin voit la dame du froid, elle congèle un petit écureuil. Luge dans un carton, qui va de plus en plus vite, c’est un peu dangereux. Le chien a envie d’être ami des loups, on voit des yeux rouges et grognement, c’est plutôt tendu, les loups veulent le manger et il crie au secours, images un peu stressantes de ces bêtes aux grosses dents pointues dans une séquence.

Malaise

On voit Moomin qui s’inquiète, il craint que les beaux jours ne reviennent jamais. Hurlement de loups. Le papa dit à son fils qu’il va devoir faire attention à la dame du froid. On voit bien des champignons vénéneux, on espère qu’ils ne vont pas en cueillir (c’est finalement Petite May qui va en amener plein pour Moomin, voulant l’embêter). L’écureuil entre dans une grotte et y trouve une boite où il veut prendre du tissu, mais c’est le lit de Petite May et sa sœur. On peut trouver un peu problématique qu’un monsieur entre dans la maison des Moomins sans être invité. Pauvres Moomins qui sont bien décalés et qui ne comprennent pas ce qu’on leur dit quand on parle de Noël, ils croient que c’est une personne. Un invité va se permettre d’inviter plein d’autres personnes, on voit qu’ils attendent surtout de manger. Pauvre chien errant qui a faim et froid et qui compte sur les Moomins. Le chien aimerait proposer aux loups de venir manger aussi chez les Moomins, il veut aller les chercher. Les Moomins croient que Noël est un invité. Ambiance un peu inquiétante de nuit, avec le Groke que l’on voit traverser l’écran, puis le jeune Moomin qui a peur des oiseaux. On peut se demander si l’idée de faire un gros feu pour ramener le soleil est une bonne idée, surtout que l’on voit qu’un utilise un banc du jardin ou du matériel ancien (le papa semble tenir aux objets, peut-être que cela va créer un problème). Papa Moomin a coupé un arbre qui n’est pas sur sa propriété, Petite May le voit. Étrange procession de personnages avec des torches de nuit.

VOCABULAIRE

Classique. Les personnages ont des noms difficiles à retenir.

Un petit film autour de Noël, avec les Moomins. On nous montre comme on peut être gentil avec les autres et comme les saisons arrivent. Les plus jeunes risquent de ne pas tout saisir, c’est plutôt onirique ce monde. Il y a un passage bien stressant avec des loups.

Les Moomins ont eu plusieurs séries ou films. La série japonaise Les Moomins. Le film Les Moomins sur la Riviera. Le film en stop-motion Les Moomins attendent Noël.

Ce que disent les autres. La page Wikipedia sur ces personnages.

Partager cette page :

Lost Password