Le Lapin de velours (The Veleten Rabbit) est un film de 2009, avec l’impression d’avoir un rendu d’incrustations de personnages animés dans un monde réel. Mais en dehors d’une scène, ce sera surtout incrusté dans un monde d’images de synthèse. Il y aura des aller-retour entre ce monde imaginaire et le monde réel.

MESSAGES

Famille stricte

Toby, un jeune garçon qui a perdu sa maman est placé chez sa grand-mère qui a horreur du désordre. Avec le temps, apparition de l’affectivité. Découverte de l’enfance du père, de la grand-mère, à travers leurs jouets (l’enfant réalise ainsi qu’ils ont été petits, avec un autre caractère). Éducation. Exemple d’une relation très stricte, avec vousoiement dans la famille.

Deuil

Problématique de l’abandon (la mort de la mère), vécu autant chez l’enfant que chez le parent qui reste et qui ferme ses émotions pour ne plus souffrir. Finalement « aimer nous rend vivant » et on va pouvoir vivre un happy end.

Imagination

Importance d’avoir un endroit de jeux où un enfant peut inventer des choses et vivre des aventures extraordinaires (et même apprendre à voler). Avec l’objectif de ces jeux, qui est de préparer au monde réel, l’aider à grandir. L’imaginaire ne doit pas servir à s’enfermer dans son monde. On peut voir qu’il y a un lien entre la réalité et le monde que l’enfant imagine.

Enfant parfait

Exemple d’un petit garçon parfait, charmant, gentil, poli, qui sait se faire aimer.

Objet transitionnel

Importance du doudou offert par la mère. L’ami imaginaire.

Historique

Découverte du début du siècle.

Maladie

Le petit Toby va avoir la scarlatine.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Dans le monde imaginaire, Toby est inconscient, il y a le feu, le tonnerre et la pluie. La maison s’écroule, les animaux risquent de se noyer, l’enfant est suspendu dans le vide.

Mort

Le sacrifice du lapin qui sauve son ami, mais qui s’envoie ainsi dans les flammes.

Tristesse

Tristesse du petit garçon quand son père le laisse à la grand-mère. Il voit plein d’enfants qui peuvent s’amuser en groupe, lui se sent seul, ils se moquent de lui, car il lance « comme une fille ». Tristesse du cheval à bascule qui ne sent plus aimé par ses propriétaires. Tristesse quand il réalise qu’il a perdu son lapin et que personne ne veut l’aider à le retrouver. La grand-mère se montre peu encline à s’occuper de son petit fils, elle achète un sapin de Noël uniquement pour paraître sympathique devant ses amies. Maladie de Toby, la scarlatine, crainte qu’il meurt, inquiétude de la grand-mère, du père.

VOCABULAIRE

Classique. Une chanson en anglais.

La qualité des différentes animations n’est pas toujours parfaite, mais un enfant n’est pas trop regardant. Il ne sera certainement pas évident pour l’enfant trop jeune de saisir les enjeux de l’imaginaire. Comme d’habitude, ce sont les dernières minutes qui rendent ce film difficile pour les plus jeunes, de plus il est généralement triste, un peu à la « petit lord Fauntleroy« .

Partager cette page :

Lost Password