La Ruée vers l'or de Chaplin

La Ruée vers l’or

À partir de 6 ans

La Ruée vers l’or est un film muet en noir blanc de 1925. Il peut se passer deux choses en même temps. Moment rêvé. Ellipse. Le film est constitué de deux parties (ce que vit Charlot dans la montagne, puis en ville). En 1942 Chaplin sonorise une nouvelle version plus courte (72 minutes), on peut l’entendre en voix-off.

MESSAGES

Argent

Un monde où la pauvreté est présente et où des hommes tentent l’aventure pour trouver la richesse à travers la recherche de l’or. Cupidité. On peut voir un personnage capable de voler, tuer pour obtenir de l’or (il finira mort).

Pauvreté

On voit des personnes souffrir de la faim et en être réduites à manger une bougie ou sa chaussure en cuir. Charlot s’interroge sur la question de réussite sociale, ce qui fait que l’on peut être aimé.

Romance

On voit l’importance de la relation, avec un homme seul qui apprécie une jolie femme. Son statut ne lui permet pas vraiment de la côtoyer et si elle daigner l’approcher c’est dans un premier temps pour rendre jaloux un autre homme ou pour se moquer, mais la gentillesse et l’amour vrai peut plaire aux femmes. Drague. On critique l’homme à femmes qui veut imposer un baiser. Attirer la femme. Pour plaire à une femme, c’est bien de la faire rire, mais c’est encore mieux de lui offrir des cadeaux (même si finalement, ce ne doit pas être l’argent qui doit motiver une femme à partir avec un homme).

Femme performante

On nous montre une femme plutôt indépendante qui ne veut pas se laisser faire. C’est une danseuse de saloon bien énergique.

Persévérance

Un exemple de personnage qui ne baisse pas les bras, qui va travailler pour obtenir assez d’argent pour faire une belle soirée à l’être aimée, qui trouve des moyens pour s’en sortir. Courage et ténacité sont bien mis ici en avant. On peut vivre des choses difficiles, et faire face.

Force du faible

On voit bien qu’il n’a pas de force, qu’il n’est qu’un vagabond, mais il peut s’en sortir. Il finira riche avec la femme aimée.

Abus

Exemple d’un coureur de jupons qui se permet d’embrasser une femme de force (le pire, c’est qu’il est finalement plutôt apprécié des femmes).

La Ruée vers l'or

La Ruée vers l’or

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Charlot marche seul en montagne, un ours se trouve derrière lui, il ne le voit pas. Big Jim imagine Charlot en poulet, il a un regard fou et on craint qu’il le tue pour le manger, il met un couteau sous la gorge de Charlot, risque de se faire tirer dessus, crainte de se faire tuer durant son sommeil. Les deux hommes se combattent et un ours arrive. Black Larsen, un bandit, aura des échanges de tirs contre deux policiers, ils vont finir les deux morts. Black Larsen veut s’emparer de l’or, il frappe Big Jim avec une pèle, le laissant pour mort au sol dans la neige (il ne va pas longtemps profiter de son méfait, il fait tomber une corniche et meurt dans la chute. Georgia risque de se faire embrasser de force, un abus. Grosse tempête avec un vent qui va pousser une maison devant un précipice, on craint plusieurs fois qu’elle tombe dans le vide, Charlot et Big Jim tentent de sortir, mais n’y parviennent pas facilement.

Malaise

Charlot est en pleine tempête, il va entrer dans une maison où se trouve un brigand (dans un premier temps il n’est pas là, mais se retrouve derrière le héros, il veut le faire repartir dans le froid. Une bagarre a lieu entre deux hommes, ils tiennent un fusil et celui-ci est continuellement braqué vers Charlot (effet comique à moitié stressant quand même). On craint que le chien ne se fasse manger tellement les hommes ont faim, on voit qu’ils ont de grosses cernes. Charlot croit que Georgia lui fait signe alors qu’elle a vu quelqu’un d’autre. Il perd son pantalon en dansant, il tente de l’attacher avec une corde, mais elle est la laisse d’un chien qui va le faire tomber. Il est pris à partie par un homme et risque de se faire taper. Big Jim est amnésique. Charlot reçoit une boule de neige en pleine tête quand il retrouve Georgia. Les femmes se moquent de Charlot sans qu’il s’en rende compte, elles ont vu la photo qu’il cachait sous son oreiller. Le héros a tout préparé pour accueillir ses invités lors du réveillon, mais elles s’amusent au Saloon de leur côté, Charlot fait pathétique (il imagine comme ce serait bien si Georgia était là) (c’est triste de le voir seul pendant que tous les autres s’amusent). En plus, lorsque ses invités décident d’aller chez lui, il n’y est plus. Charlot se fait dominer par son rival qui lui fait des coches pied. On ne comprend pas vraiment pourquoi Charlot devenu riche n’a pas été rechercher Georgia.

Moquerie

Dans le burlesque, on tape pour faire rire (banalisation de la violence). Ici il y a plus une violence psychologique, on se moque de ce personnage qui est pauvre, on rit de le voir avoir faim et manger sa chaussure. Une femme rit de son intérêt pour elle et se moque de lui. Pourtant ce film met en avant le courage de se confronter à cela et à surmonter.

Santé

Charlot boit trop d’alcool, on le voit saoul.

VOCABULAIRE

Il n’y a pas de paroles. Textes intercalaires écrits quand ce n’est pas la version avec voix off. Musique classique en arrière-fond.

Un film burlesque avec des effets de boule de neige dans la tête, mais aussi des moments de poésie comme la danse des petits pains. Un classique qui pourra intéresser des enfants capables de s’intéresser à un film muet (mieux vaut choisir la version avec une voix off) (même si le rythme du muet est plus intéressant pour un amateur, et que Chaplin supprime des scènes pourtant importantes).

Des longs métrages de Chaplin: The KidLes Temps ModernesLe CirqueLe Dictateur. Des courts métrages: Charlot MachinisteCharlot PompierCharlot dans le parc. Il existe aussi une série en images de synthèse, Chaplin and Co.

Partager cette page :

Lost Password