Dora et la Cité perdue est un film sorti en 2019, inspiré du dessin animé de Dora l’exploratrice. Les cinq premières minutes nous montrent Dora petite, puis une ellipse nous amène 10 ans plus tard. D’autres ellipses vont avoir lieu. Petit moment en dessin animé. Rythme qui peut être rapide. Le générique de fin commence avec une grosse chorégraphie sur une musique entrainante (cela fait un peu épilogue).

MESSAGES

Dora l’exploratrice

Les cinq premières minutes du film nous montre bien ce qu’est la série de Dora, on se moque de son envie d’habiller un singe ou de demander aux enfants de répéter des mots pour apprendre une autre langue. On nous montre aussi Diego, ils se trouvent dans la jungle et le petit garçon doit partir. On va ensuite retrouver Dora plus grande, mais avec toujours autant de gags se moquant de sa façon de présenter les choses, ou espérant réussir des choses impossibles dans la vraie vie (où elle se trouve là maintenant). On se moque de son envie de faire des chansons sur tout.

Femme performante

Même si Dora est une inadaptée sociale, on la voit bien débrouillarde et capable de grandes choses. Persévérance. Il ne faut pas laisser tomber, toujours avoir confiance en soi.

Aventure

Courage. Oser se confronter au monde. Groupe. Faire partie d’un groupe qui va se souder petit à petit.

Adolescence

Différents thèmes propres aux ados (avoir besoin de se conformer, intérêt à l’autre sexe, se positionner vis-à-vis des autres). Parents qui veulent protéger leur fille et qui s’inquiètent pour elle. Normalité. Avec une Dora qui n’est pas comme les autres. Les parents veulent que Dora se normalise, aille habiter en ville. Force des faibles. Ce sont des enfants qui parviennent jusqu’au trésor, pas les adultes. Amitié. Dora rencontre des amis et va préférer être avec eux qu’être avec ses parents, vivre l’aventure, dans la jungle. Autonomie. Pas facile pour un parent de laisser partir sa petite fille.

Tolérance

Accepter ceux qui sont différents. Dora est considérée comme une bizarre, les gens vont devoir s’adapter à elle. Critique de se sentir seule à l’école, parce que rejetée de tous. On peut être soi-même et être appréciée.

Joie de vivre

Un exemple de jeune fille toujours heureuse. Elle apprécie le rose et semble encore dans le monde de l’enfance même si c’est une adolescente. On la voit s’extasier sur les choses qu’elle apprécie. On voit bien le contraste avec une autre demoiselle crier fort, flipper, être souvent énervée.

Archéologue

Les gentils se considèrent comme des explorateurs, et pas des chasseurs de trésor. Trésor. Découverte de l’or, mais ce n’est pas cela le véritable trésor. Cupidité. On critique le méchant qui ne veut que de l’argent.

Dora et la Cité perdue

Dora et la Cité perdue

École

Dora tente de s’adapter à sa nouvelle vie. On voit clairement qu’il existe des personnes populaires et d’autres qu’il ne faut pas fréquenter. Harcèlement. On critique ceux qui embêtent les autres. Le pauvre Randy se fait parfois maltraiter. Haut potentiel. Dora est une fille intelligente, elle fait de l’ombre à la meilleure de classe. Elle ne comprend pas toujours les réactions des personnes, elle est plutôt socialement inadaptée. Avec de l’intelligence, on peut résoudre les énigmes de la jungle.

Déménagement

Une petite fille habituée à être dans la jungle va tenter de se faire des amis. Elle va devoir s’adapter à une nouvelle vie, ce n’est pas toujours facile.

Nature

On nous montre la jungle, on voit bien comme c’est joliment vert. Animaux. On nous montre les animaux de la jungle, dans une parodie de Dora qui présente beaucoup d’animaux, de l’éléphant, à la grenouille en passant par son singe. Il ne faut pas habiller Babouche, un singe sauvage. Eau. C’est ce qui est le plus précieux.

Famille

Importance de la famille, avec une Dora qui voulait retrouver ses parents et qui va finir par apprécier être avec ses nouveaux amis (c’est beau l’autonomie).

Trahison

Alejandro Gutierrez est finalement un méchant, il veut le trésor, il avait menti à Dora et son groupe.

Timidité

On voit comme Diego n’ose pas avouer ce qu’il ressent pour une demoiselle (Sammy). Mais cela va finir par un bisou sur la bouche.

Vol

On comprend bien avec le vilain Chipeur, que ce n’est pas bien de voler. On nous dit sous forme de gag que les renards ne chipent pas (et que c’est un vilain stéréotype).

Langue

On nous montre qu’il existe différentes langues, Dora parle en français et en espagnol (et elle connaît encore d’autres langues).

Renard

On nous dit sous forme de gag que les renards ne chipent pas (et que c’est un vilain stéréotype).

Dora et la Cité perdue

Dora et la Cité perdue

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Dora et ses amis sont dans une boite entourés de mercenaires armés, ils s’y cachent, un homme dit qu’il faut se sauver et on va les voir courir tentant d’échapper aux méchants. Des flèches sont tirées contre les héros, ils doivent courir, et tout cela pendant que leur amie est en train de faire caca (ils se cachent essoufflés dans un tronc creux) (un des leurs croit avoir été touché). Le tronc commence à rouler avec tout le monde dedans. Le groupe rit de marcher dans un sol qui fait des effets de prout, mais ensuite ils ont peur, parce qu’ils s’enfoncent, ils écoutent les conseils de Dora et s’en sortent, contrairement à Alejandro qui a coulé jusqu’à la tête et qui a un scorpion qui lui monte dessus, puis un autre (qui s’accouplent sur lui), il finit par disparaitre entièrement. Ils doivent passer entre des fleurs géantes sans les toucher, c’est tendu (mais ils finissent par enclencher des spores qui créent des hallucinations, ils deviennent en dessin animé). Le sentier s’effondre, tout le monde finit au fond d’une espèce de grotte. L’eau commence a envahir une salle, le groupe craint être submergé, ils doivent passer sous l’eau pour faire tourner une vanne, on voit les enfants être de plus en plus proche du plafond et quand l’eau est expédiée sur l’extérieur, ils le sont aussi, criant dans les jets. Araignée qui sort d’un œil d’une statue, et le plafond qui comporte des pics commence à descendre, mais Dora est coincée, on craint pour sa vie. Le groupe va glisser en direction de pics où se trouvent déjà des squelettes, ils doivent sauter et faire confiance en l’un des leurs (une perspective forcée). Alejandro tombe dans un piège, mais il n’est pas encore mort, il appelle ses mercenaires et c’est un peuple indien qui arrive, le méchant est suspendu au-dessus de la lave. Tout commence à s’écrouler, ils doivent fuir et éviter les trous.

Malaise

Dora arrive vers une grotte d’où s’échappent plein de chauves souris, elle s’y engouffre, et risque de tomber au fond d’un gouffre. Elle fait un gros saut et finit au fond du trou. Dora mange un chocolat qui a au moins 10 ans. Dora chante pour aller à l’école, et Diego a un peu honte d’elle, il lui renvoie qu’il va peut-être l’ignorer. On la voit se faire fouiller son sac où se trouve plein de choses inadaptées. Elle rencontre une fille qui semble ne pas l’apprécier. Dora n’a plus de contact avec ses parents, elle est inquiète. Dora se paie la honte en dansant différents animaux, les gens la regardent en se moquant. Une femme laisse la porte ouverte pour que Dora et ses amis puissent avoir accès au sous-sol, elle se fait prendre et capturer par des personnes qui bizarrement la connaissent, ils la mettent avec ses camarades dans une caisse. Chipeur parvient à voler la carte de Dora. Ils doivent vite prendre une voiture pour échapper aux méchants, mais doivent passer par un champ où ils ne voient rien (un des jeunes vomit par la fenêtre). Totem un peu effrayant de nuit, avec brume, et bruits d’animaux, c’est un peu tendu (en plus on parle de mort). L’adulte stresse soudainement quand quelque chose vient sur sa tête. Le campement des parents de Dora a été fouillé, Babouche apparait. On se moque d’une fille qui a besoin de faire caca et qui n’ose pas le dire (et Dora en fait une chanson). Les enfants tentaient de ne pas se faire remarquer, mais l’adulte avec eux parle fort et risque d’être vu. Alejandro Gutierrez commence à pleurer, c’est un peu risible. Il avoue qu’il est quelqu’un de mauvais. Ils réalisent qu’il y a quelqu’un qui habite par là, ils ont peur, c’est une sorte de sorcière qui fait jaillir une flamme et explique qu’il ne faut pas se rendre dans la cité d’or (en détruisant des figurines qui représentaient le groupe). Triste séparation dans le groupe (deux des jeunes décident de rentrer) et Dora continue seule avec Alejandro Gutierrez. Les deux jeunes réalisent que la vieille dame faisait partie de la tribu et que le chemin est dangereux. Dora est inconsciente, ses amis tentent de la réveiller. On comprend que Alejandro Gutierrez est un vilain. Dora comprend que le méchant va les tuer, elle perd confiance en elle. Les membres du groupe vont tirer en même temps des leviers, ils craignent qu’il se passe quelque chose de dangereux. La vieille femme se transforme en reine, elle semble faire menacer les gens avec une arbalète ou des lances, mais Dora lui explique quelque chose et elle va pouvoir résoudre la dernière énigme. On ne voit pas ce qui émerveille tant le groupe. Le vilain Chipeur prend la précieuse statue.

VOCABULAIRE

Classique.

Un film d’aventure qui joue la carte du trésor à découvrir tout en se moquant gentiment de Dora l’exploratrice. Il pourra plaire aux enfants et aux plus grands qui aiment se moquer de ce qu’ils ont apprécié plus jeune. Les personnages vont devoir sauver ceux qu’ils aiment, lutter contre des pièges et vivre une trahison, mais l’effet joie de vivre de Dora désactive bien le stress, mais pas vraiment adapté aux moins de 7 ans.

Pour retrouver les personnages, la série Dora l’exploratrice, un petit film de Noël et le dérivé avec Diego.

Ce que nous disent les autres : Ici, une critique presque positive.

Partager cette page :

Lost Password