Des films pour les enfants, série adaptées à leurs âges

 
 

 

 

ACCUEIL

 

LES FILMS

 

THEORIES

 

LES LIENS

 

 

 

 

 

 
   

KUZCO 2 - KING KRONG

Sans dégâts dès : 3 ans - Âge conseillé : 5 ans

DUREE
75 minutes
MONTAGE

Film d'animation de 2005. Le scénario est plutôt complexe, il lie deux histoires en faisant des allez et retours entre le présent et le passé. Jeu avec le film qui peut s'arrêter pour faire parler des personnages. Ellipses. Le rythme peut être rapide.

MESSAGE

Pression paternelle. Kronk veut que son père soit fier de lui. Il souffre de ne pas avoir obtenu une femme et une maison sur la colline, ce qui ferait plaisir au père. Ce qui est le plus important, c'est d'être soi-même (même si la cuisine n'est pas ce que rêvait le père pour son fils), se réaliser, avoir des amis, et cela le paternel l'aura compris et montrera sa satisfaction.

Bonté. Être gentil, généreux; Kronk peut être tiraillé entre son diablotin et son angelot, l'important est de suivre l'angelot. Ne pas suivre les mauvaises fréquentations. Ne pas laisser un enfant ou un vieillard dans l'embarras.

Cuisine. Être dans l'idée de cuisiner de bons plats, avoir un restaurant de qualité. Gourmandise.

Compétition. L'important c'est de s'amuser, pas de gagner. Critique de la triche, voir l'adversaire comme un ennemi, cela risque de générer des conflits. Critique de l'entrainement qui est trop dur, qui finit tard pour des enfants.

Romance. Trouver quelqu'un qui nous ressemble, avec qui on a des choses en commun. Se donner de petits noms, finir la phrase de l'autre.

Appât du gain. Critique des médicaments vendus à prix d'or pour faire croire que l'on redevient jeune. Arnaques qui remplissent les poches de profiteurs, crédulité de certaines personnes.

Drogue. Critique de l'accoutumance à un produit.

Vieillesse. Un film qui traite du problème de vieillir. On n'est vieux que si on l'est dans sa tête. On voit des personnes âgées encore bien dynamiques qui vivent heureuses dans une maison de retraite. Retraite.

Mensonge. Il ne faut pas commencer à raconter des histoires, cela peut nous mettre dans l'embarras.

Scoutisme. Les enfants peuvent vivre de chouettes aventures dans la nature, participer à des compétitions sportives, avoir des responsables attentionnés.

SCENES DIFFICILES

Visuel effrayant. La méchante de l'histoire, Yzma peut effrayer les plus jeunes spectateurs. Elle a un faciès de sorcière. Inconnu. On voit un oeil qui observe, on ne sait pas à qui il est.

Tristesse. Des personnes âgées sont dans la rue, sans maison. On en verra un tout nu, qui a dû vendre ses habits. Conflit entre deux amoureux, on voit la cheffe qui pleure. La cheffe dit ne plus pouvoir avoir confiance en Kronk, elle le croit responsable de la tricherie. Kronk pense être un raté.

Malaise. Un enfant croit qu'il faut absolument gagner, il va tricher pour cela, quand en fait les deux équipes étaient devenues amies. Environnement. Kronk entre dans les bas fonds sombres, chauves-souris. On se retrouve dans le laboratoire d'Yzma (qui est devenue un mélange d'humain et chat).

VOCABULAIRE
Langage actuel.

Commentaires. Le héros de l'histoire est cette fois Kronk, qui apparaissait dans le premier opus. Moins original et décalé que le premier, mais truffé de gags et de références (Pulp Fiction, Titanic, La Belle et le Clochard, Gollum, Michael Jackson), Kuzko 2 est un divertissement plaisant pour toute la famille. Le film étant construit en deux parties (l'histoire avec Yzma qui arnaque les personnes âgées et l'histoire d'amour de Kronk), il peut aisément être coupé pour les plus jeunes spectateurs.

Thèmes. Imposition familiale. Compétition. Couple. Cupidité. Vieillesse. Mensonge. Toxicomanie. Gourmandise. Retraite.

En dehors du premier film, il existe aussi une série animée avec ces personnages.