Wonderland : Le Royaume sans pluie (Birthday Wonderland) est un film d’animation japonaise de 2019. Flash-back au début du film (que l’on ne repère pas facilement en être un). Puis entrée dans un monde parallèle. Pas toujours facile de repérer les âges des personnages (on pourrait avoir l’impression qu’Akane est plus âgée au début de l’histoire, et la mère semble bien jeune). Il peut y avoir de petites choses en images de synthèse (et c’est plutôt moyennement réussi). Il peut se passer différentes choses en même temps. Un générique épilogue où on nous montre comme tout cela se termine.

MESSAGES

Voyage initiatique

Une jeune fille démotivée va être considérée comme une déesse et va devoir sauver un autre monde (ce qui va lui permettre de repartir dans notre monde en étant mieux motivée et pleine de confiance en soi. Motivation. Hippocrate donne à Akane un collier qui lui renvoie sa motivation en lui montrant le poids qu’elle peut avoir quand elle n’est pas motivée, ou quand elle a des idées négatives. Transmission. On comprend que la jeune fille passe par les mêmes rites que sa mère et que c’est grâce à celle-ci qu’elle va comme elle finalement devenir quelqu’un de bien et performant. Responsabilité. Quand on accepte une mission, on y va jusqu’au bout (et Akane va aider un village et sauver un peuple). Imposition familiale. Le prince souffre de devoir assumer des choses que tous ont réussi à surmonter (et pas lui).

Courage

Faire face à différentes difficultés en osant s’activer. Si au début Akane ne fait pas grand-chose, elle va petit à petit prendre de l’assurance au contact de Chii, puis par elle-même.

Industrialisation

On nous montre bien le contraste entre un petit village très bucolique, entouré de verdure avec des gens aimables et une ville industrielle, pleine de fumée avec des ivrognes. Les véhicules fonctionnent au charbon, on voit bien la noire fumée sortir de ces engins. Travail. Le travail que l’on revalorise est celui qui provient de nos mains, avec un savoir-faire hérité de ses ancêtres, avec une matière première que l’on trouve autour de notre village et que l’on apprécie travailler (ici des moutons qui donnent de la laine et des fleurs qui permettent de créer des habits avec de belles couleurs) (revalorisation de l’artisanat). Être heureux en montrant ce que l’on peut bien faire. Les personnes âgées doivent pouvoir arrêter de travailler. Vie simple. Un éloge de la vie simple, il ne faut pas trop en demander et se satisfaire des jolies choses à regarder (comme un flocon de neige). Ne pas vouloir évoluer vers une civilisation trop industrielle ou technologique.

Écologie

Clairement un film où l’écologie est mise en avant (que l’on nous parle des dangers de l’industrialisation, la disparition de l’eau, la nécessité de s’activer et d’agir. Activisme. Si Akane n’est pas directement agissante dans une motivation écologique, on nous montre bien qu’il faut oser agir si on veut créer des changements. Climat. Danger d’un monde trop sec (avec des risques d’hivers rigoureux, tempête de sable et autres évènements climatiques problématiques).

Magie

Passage entre le monde réel et le monde merveilleux. Il peut exister des univers parallèles où la magie existe. Akane va être emmenée dans un de ces mondes, elle sera confrontée à des personnages qui peuvent modifier les apparences. Poésie. Les images sont bien colorées, il y a des choses étranges qui nous envoient du merveilleux (atterrir sur un nénuphar et ensuite descendre sous l’eau, rencontrer des chats douaniers. Saison. Un monde où on passe facilement d’une saison à l’autre (on voit l’hiver, puis la canicule, le printemps) (on doit presque saisir que l’on nous montre qu’il peut y avoir un risque de chambardement dans les températures si on continue à avancer dans le réchauffement climatique).

Adolescence

On nous montre des jeunes filles, prises dans leurs adolescences, avec utilisation de portable, pas envie d’aller à l’école. On renvoie bien à Akane qu’elle a encore son corps de gamine. Apparence. On critique (un peu) l’importance de suivre un code vestimentaire qui nous permet d’avoir accès au groupe des amies (on critique surtout le fait qu’une des copines n’a pas pu mettre sa barrette et qu’elle est exclue du groupe). Parce que le film est plutôt basique sur l’apparence, les gentils sont beaux, et le prince est très beau.

Wonderland : Le Royaume sans pluie

Wonderland : Le Royaume sans pluie

Aider les autres

Quand un peuple demande de l’aide, c’est bien d’aider. Éducation. Il ne faut pas avoir des actions méchantes envers les autres. Il ne faut pas devenir méchant (et on nous explique bien que les pressions peuvent provoquer ce type d’action, il faut entourer les gens).

Arme

On critique l’utilisation des armes, comme ici un canon pour pourrait détruire une source (on voit bien que pour se procurer des munitions il faut faire des choses pas légales).

Appartenance

Besoin de faire partie d’un groupe (le thème apparait tout au début et est une des résolutions du film, quand Akane parvient à ressouder leur groupe d’amie).

Nouvelles technologies

On voit que les portables peuvent apporter des problèmes dans les relations. On nous montre que c’est un objet que l’on a même dans le lit, voir sous l’oreiller (et c’est un objet que l’on oublie totalement quand on est dans un monde magique, c’est bien de s’en passer finalement).

Asie

Le Japon et sa culture apparaissent dans le film dans la question de l’équilibre entre la tradition et la modernité. Puis on nous montre une direction animiste, les choses sont esprits. Rite de passage, cérémonie, c’est bien présent au Japon. Chat et poisson sont mis en avant dans un moment du film.

Chat

On nous parle de l’importance de ne pas tirer la queue du chat et de se montrer sympathique avec ces petites bêtes (et ce n’est pas un problème si elles devaient poser leur fesse sur notre visage).

Deuil

Un prince qui se retrouve sans parent a peur de la pression qu’il a sur les épaules, il commence à faire un peu n’importe quoi, il se montre agressif, il fréquente de mauvaises personnes. On le voit finalement être un robot, ou un monstre agressif, ce qu’il va réussir à changer avec l’aide d’une demoiselle à l’écoute.

Monarchie

Les souverains peuvent être positifs à un royaume.

Amour

Après les soucis de l’adolescence, on nous explique ce qu’il faut réaliser dans la vie, la femme va devoir rencontrer l’amour (c’est ce que va faire Chii dans l’épilogue).

Wonderland : Le Royaume sans pluie

Wonderland : Le Royaume sans pluie

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Un gros oiseau se met à crier fortement quand les héros arrivent sur le haut d’une tour, il semble agressif. Deux méchants avancent vers la troupe des héros, Akane ne peut plus bouger et Hippocrate qui allait les aider se fait bousculer et la feuille qu’il voulait utiliser s’envole, on craint qu’ils aient des problèmes. Tempête de sable, les héros doivent arrêter leur véhicule et se protéger derrière un rocher, la voiture finit par être renversée. Zan Gu arrive dans une taverne, des gens ont peur en le voyant et partent, il détruit le comptoir fâché que l’aubergiste ne veuille pas lui donner de l’eau, un vieil homme est blessé à la main par un éclat, on voit un peu de sang. Les deux héroïnes doivent passer par un pont avec leur voiture, c’est dangereux, car très étroit et fragile, une roue passe à travers lune latte, Chii accélère et c’est périlleux. La voiture arrive au terminus de la route et plonge dans le vide.

Malaise

On voit bien que Akane n’est pas vraiment malade et qu’elle ment à sa mère pour ne pas aller à l’école et rester glander dans son lit. Akane n’aide pas sa camarade à se faire intégrer (la pauvre fille est mise en retrait du groupe juste parce qu’elle n’a pas lu sur son portable qu’il fallait porter une barrette). La mère est trop gentille avec Akane qui lui ment, elle lui fait même un bon repas (Akane culpabilise un peu). Akane a la flemme d’aller chercher un son cadeau d’anniversaire. Akane pose la main sur une empreinte imposée dans une pierre, et n’arrive pas à l’enlever, elle est comme collée. Il y a un bruit qui provient du sous-sol, un homme étrange sort de dessous le tapis. Passage entre les deux mondes, sombre, avec des toiles d’araignées et un de ces insectes, géants. Le rat cuirassé est un véhicule qui s’accapare tout ce qui est métallique avec son gros bras mécanique. Le véhicule fait sortir de route deux personnes, puis va s’emparer de leur moyen de locomotion (ce qui les embête le plus, c’est qu’il embarque aussi un précieux tricot qu’une grand-mère avait mis beaucoup de temps à confectionner pour un concours). La machine commence à s’attaquer à la tour pour lui arracher son escalier en métal, cela la fait vibrer et l’oeuf de l’oiseau va tomber. Les habitants remercient Akane d’être là pour les aider (sauf que la demoiselle ne se sent pas capable de cela, elle veut rentrer chez elle). Les villageois doivent trouver un moyen de continuer à bien vendre leurs produits, malgré le fait que leurs couleurs deviennent moins vives à cause du manque d’eau, et une grand-mère doit continuer à travailler pour leur faire remporter un prix. Le véhicule des méchants détruit un peu tout sur son passage en passant dans la ville, on a l’impression que c’est fait juste pour embêter. Pipo descend du véhicule pour acheter de la nourriture, il paie avec une pierre précieuse qui se révèle être finalement un leurre. Le véhicule n’a pas ramené assez de fer, et quand il entend cela, Zan Gu se montre agressif, il prend un homme au cou, il montre sa force et sa détermination en prenant à la main le métal brulant et menace l’homme en lui disant que s’il échoue ça lui coutera très cher. Triste histoire où on apprend que la famille royale est morte et qu’il ne reste qu’un prince, mais qu’il est endormi, car très affecté par la mort de ses parents. Un puissant magicien est maintenant endormi et ne peut pas aider. Pipo change une personne, en différentes choses (il se gonfle, se dégonfle, se fractionne). La grand-mère est bien fatiguée, tout le monde s’inquiète. La voiture qui a essuyé une tempête a été renversée et ne démarre plus. Chii traite Zan Gu de grosse brute (on peut craindre un problème). Hippocrate fait face à Zan Gu, mais Pipo le transforme en mouche. Les deux filles ne retrouvent pas Hippocrate, elles pensent qu’il a pu fuir ou d’autres couardises (elles ne réalisent par qu’il est dans la voiture encore en mouche et qu’il les entend). Akane se moque de Chii en lui renvoyant qu’elle n’a pas trouvé de mec. On apprend que le prince a été transformé en poupée de fer. Les héroïnes doivent passer sous l’oeil de sorte de douanier chat, Akane est acceptée, mais pas Chii (elle donne de la bonne nourriture aux animaux pour les payer) puis c’est Akane qui est recalé, car elle avait tiré la queue de son chat, alors pour la punir ils lui font pousser une queue de chat et lui la tire, on voit qu’elle a bien mal (et on finalise par un chat qui lui pose ses fesses sur la tête). On voit bien les membres d’un gouvernement embêté d’avoir son prince transformé en robot et ne pas savoir quoi faire, car le mage qui l’a transformé dort toujours dans sa maison. On comprend que Zan Gu a l’objectif de détruire le puits. On voit que des lucioles qui sont employées pour éclairer meurent dans une cage. On apprend que ce qui dort dans le lit du prince n’est pas le prince (on se demande donc où il a pu passer). Zan Gu dévalorise Pipo, il lui renvoie que ce n’est qu’un magicien raté et que c’est lui qui l’a transformé en monstre. Une des mouches se transforme en cheval dans le véhicule, ils doivent le faire sortir et Hippocrate est aussi éjecté hors du rat cuirassé et Zan Gu renvoie à Akane que c’est à elle de l’arrêter si elle le peut. Il va vouloir écraser les lucioles, Akane l’empêche. Il point le puits avec le canon, il vise, il va tirer.

Tristesse

On comprend à la fin du film que si le prince échoue son épreuve, il doit se suicider en se jetant dans le puits, on le voit avoir peur, mais Akane croit l’aider en lui disant qu’il en est capable (et quand elle réalise que c’est le suicide qu’il est prêt à se jeter dans le vide, elle tente de le retenir, en vain, ils tombent les deux dans le puits).

Visuel effrayant

On voit Zan Gu, le méchant de l’histoire qui semble fait d’acier, avec un masque aux yeux rouges qui est plutôt inquiétant.

Santé

Alcool. Chii dit apprécier l’alcool (c’est encore plus marqué dans la version originale). Cigarette. Un chat fume un cigare.

VOCABULAIRE

Facile d’accès.

Un film clairement pensé pour nos têtes blondes, les adultes risquent de le trouver trop simple (et si les images sont souvent belles, difficile de ressentir vraiment de l’intérêt pour ces personnages plutôt creux). Mais pour une fois, que cela peut être visible par les enfants, on ne va pas se plaindre (même si l’intrigue part dans tous les sens d’un monde étrange, il n’y a pas d’images où de situations anxiogènes) (en dehors du suicide final du prince, qui ne meurt pas finalement). On sensibilise bien sûr l’industrialisation, avec l’idée que la pollution c’est mal et que l’eau mérite d’être protégée. On montre aux enfants qu’il ne faut pas faire les ronchons et qu’il faut se montrer actif dans la vie.

Le réalisateur avait produit des films plus intéressants, mais plus adultes (Un été avec Coo – Miss Hokusai – Colorful).

Ce que disent les autres : ici, des critiques plutôt négatives (certainement liées au fait que lorsque l’on est en attente de quelque chose, on aimerait que cela soit mieux). Ici, le dossier pédagogique du film, bien écologique.

Partager cette page :

Lost Password