Suicide Squad : Le Prix de l'Enfer

Suicide Squad : Le Prix de l’Enfer

À partir de 15 ans

Suicide Squad : Le Prix de l’Enfer (Hell to Pay) est un film d’animation de 2018 (on voit parfois l’effet de la synthèse, surtout avec les véhicules). Il peut se passer plusieurs choses en même temps. Beaucoup de personnages différents de DC (Deadshot, Harley Quinn, le capitaine Boumerang, Killer Frost, Copperhead, Count Vertigo, Black Manta, Punch, Jewellee, professeur Zoom, Silver Banshee, Nabu, …), on suit une équipe de vilains qui doivent rechercher une carte. On parle d’une réalité alternative d’où vient un Zoom abattu par un Batman. Un épilogue.

MESSAGES

Force

Des SupersVilains avec différents potentiels peuvent résoudre des problèmes très difficiles. On nous montre des personnages violents et dominateurs. De vrais hommes qui n’hésitent pas à montrer qu’on ne les domine pas. Hautain. Quand on veut montrer qu’on est fort, on regarde les autres avec dédain.

Sexualisation de personnages

La première scène nous montre une femme embrassant un homme, ils font des allusions sur leur vie sexuelle (et ce corps est tout à toi mon coquin) (ensuite on réalise que la femme est avec une autre personne quant elle abat son amant). On nous montre des sénateurs qui jouent à « touche pipi » dans un endroit sordide. Pole danse. Chippendales. Intérêt pour l’autre sexe. Que ce soit les femmes ou les hommes, on voit bien qu’ils sont intéressés. Homosexualité. Deux femmes s’embrassent, il y en a une qui est nue (Scandal et Knockout).

Mission

Des repris de justice doivent effectuer des missions pour voir leur peine de prison diminuer. Combattre. Pour arriver à ses fins, il ne faut pas éviter à tuer. ArmeBeaucoup de séquences avec des armes, y compris mitraillette. Coopération. Devoir fonctionner avec les autres. 

Rédemption

Ce sont ceux qui ont un peu de valeur en eux qui ne meurent pas.

Vie après la mort

Une carte permet de ne pas rester en enfer, mais aller directement au paradis. On parle de Dieu et du risque de la mort. On voit la mort de Tiger qui va pouvoir aller au paradis. Mort. On finit tous par mourir et c’est ce problème qui motive la recherche de la carte. Quasiment tous les personnages vont mourir.

Vol

Cela ne pose pas de problème, on peut voler l’autre.

Trahison

Des personnes n’hésitent pas à trahir, on ne peut pas savoir qui est ami, coéquipier.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Une mission où des hommes armés n’hésitent pas à descendre des hommes de main, on voit bien le sang et impact de balle et sorte de diamant laser qui découpe tout ce que son faisceau croise, y compris des membres du personnel. Gros homme balaise qui veut démolir un Chippendale, les balles ne lui font rien. Ils ne peuvent pas fuir avec leurs voitures, ils sont poursuivis par Zoom, un flash négatif. Knockout se fait descendre par des hommes armés à qui on donne l’ordre de ne pas hésiter à la sacrifier. Tous les SupersVilains sont dans un ascenseur qui se fait canarder, puis les câbles sont détruit par un Lance-roquette, ils tombent. Une des membres du groupe se fait kidnapper (Frost), les autres ne parviennent pas à la récupérer, la responsable va la faire sauter, mais cela fait exploser la maison. Tiger est blessé grièvement, il risque de mourir. On retrouve le docteur au masque de cochon qui a l’arrière du crâne explosé. Les membres du groupe sont électrocutés, ils ne peuvent plus bouger et Zoom va vouloir les descendre un à un. Zoom entaille petit à petit Tiger, on l’entend crier, puis finalement il est égorgé (il n’est pas tout à fait mort, il a le temps de couper deux doigts à son meurtrier).

Malaise

Opération de nuit, avec double face qui risque d’être opéré, on voit autour de lui des personnages louches (un médecin avec un masque de port qui approche d’un oeil avec une perceuse). On nous fait comprendre qu’une personne est diagnostiquée incurable. La lettre de Lawton lui revient, sa petite fille ne veut pas ses lettres, un homme fait des allusions comme quoi il pourrait se charger d’elle sexuellement. Un homme va donner des informations sur la mission contre de l’argent, ils sont maintenant en danger. La fille de Deadshot se retrouve dans un endroit rempli de drogués, elle y serait pour de l’herbe. Zoom implante la carte dans son corps.

Maltraitance

Les membres du Suicide Squad imposent à un homme de se tirer une balle dans la tête. La femme qui faisait beaucoup d’allusions sexuelles à son copain lui transperce le corps, il agonise au sol. On voit le crâne de l’homme qui a trahi se déformer et finir par éclater, éclaboussant tout le monde au passage, la demoiselle demande de ne pas subir le même sort, l’homme en face d’elle lui tire une balle à bout portant. Scandal supplie son père de prendre du temps pour sauver Knockout, mais il l’abat devant les yeux de sa fille. Zoom a un trou dans la tête, on voit comme la balle a fait gicler son cerveau, c’est quasiment un mort vivant.

Visuel effrayant

Beaucoup de sang. Homme contorsionniste à tête de serpent.

Relations sexuées

Beaucoup d’allusions à la sexualité, maison ne voit rien. Chippendale qui bouge comme un dieu et qui fait crier les filles, il finit en string en positions suggestives.

Monde adulte

On nous montre une famille où une enfant se fait battre par ses parents (et pour éviter cela, sans faire exprès, elle les gèle) (par contre elle fait exprès de les briser). Drogue. Endroit où des personnes se shootent. Un père y est à la recherche de sa fille, il voit une femme qui lui propose du sexe.

VOCABULAIRE

Langage qui peut être vulgaire (merde, pauvre con, salope, pauvre tas de merde, ta grande gueule, chiotte, rien à foutre, … ).

Un film qui montre comme les vrais hommes doivent dominer l’autre (et comme les femmes doivent s’approprier la sexualité pour bien gérer). Vraiment à déconseiller pour les enfants. Pour les amateurs de DC qui veulent du sang et l’impression de côtoyer des vrais mecs.

Partager cette page :

Lost Password