Pororo le petit pingouin

Pororo le petit pingouin

À partir de 4 ans

Pororo le petit pingouin est une série en images de synthèse de 2003. Un narrateur introduit l’épisode en expliquant ce qui se passe. Il pourra refaire des commentaires durant l’épisode. Le générique de fin présente les personnages avec leurs courtes caractéristiques.
Les épisodes peuvent se voir indifféremment les uns des autres, même s’il y a un axe temporel (de nouveaux personnages pourront arriver dans la forêt de Porong Porong, il y a des petites suites).

MESSAGES

Jeu

On présente au début de l’épisode des amis qui jouent (cachette, lecture de livre, puzzle, foot, baignade).

Intégration

L’enfant découvre des interactions gentilles entre personnages (l’accueil d’un nouvel ami, lui construire une maison, lui remonter le moral).

Règles de société

Il n’y a pas vraiment de message, c’est surtout une succession d’interactions, mais parfois un contenu comme : ce n’est pas une bonne idée de dessiner n’importe où dans la maison, chanter tout le temps peut déranger les autres, si on apprend à nager on peut apprécier l’eau, jouer trop fort à la bataille de boule de neige peut faire pleurer, il ne faut pas être égoïste, car on risque un jour d’avoir besoin de l’autre.

Invention

Un monde où on peut créer des choses de toutes sortes.

Manchot

Encore un pingouin qui est un manchot.

Mignon

Avec des personnages qui se veulent chou. Apparence. Avec des filles intéressées par leur apparence.

SCÈNES DIFFICILES

Il n’y en a pas vraiment. Parfois il y a un problème avec une construction d’Eddie que les amis doivent fuir ou un petit souci à résoudre, mais cela reste gentil (l’épisode du bateau à voile est un peu stressant, car il glisse à toute vitesse et cela les fait crier).

VOCABULAIRE

Classique, beaucoup de paroles selon les épisodes (saturé de bruitages, musiques et onomatopées) c’est plutôt bruyant. Un narrateur qui a la fonction redondante d’explicitation de l’action.

Stéréotypes de genre, ce sont les filles qui font à manger, qui s’intéressent au joli temps à la nouvelle pince à cheveux (elles sont roses ou violettes), les garçons sont plus des bricoleurs ou aventuriers (bleu, blanc, vert, mais pas rose ou violet). On ne pourrait pas dire l’âge des personnages, des jeux d’enfants, leur attitude, mais beaucoup de préoccupation ou capacité d’adulte, on repère entre eux des différences, par exemple il y a un personnage (Crong) qui ne parle pas, c’est encore un bébé ou l’ours qui est plus responsable, le grand frère. Mélange de genre, on a affaire à un monde de petites bêtes toutes chou, et il y a en parallèle des constructions de robot. Attention il existe un film avec de nombreuses scènes difficiles pour les petits.

Partager cette page :

Lost Password