Party Central

Party Central

À partir de 6 ans

Party Central est un court-métrage de 2014. Pour l’apprécier, mieux vaut connaître Monstres Adademy, dont il est tiré. Le rythme est plutôt rapide, avec des séquences qui jouent avec des effets d’ellipses. Il se passe deux choses en même temps (avec les monstres et avec les humains). Un petit gag à la fin du générique.

MESSAGES

Fête

On nous montre comment on peut s’amuser entre amis, en organisant des fêtes. C’est chouette de s’amuser, même s’il y a des débordements (on entend les sirènes de la police à la fin du film… il y aura certainement une intervention).

Intérêt à l’autre sexe

Beaucoup de remarques de ces étudiants tournent autour de la drague ou des relations (et c’est trop cool de faire venir des filles à la fête).

Aider les autres

Des personnages étaient tout déçus de n’avoir personne à leur fête, heureusement les deux héros arrivent avec un moyen qui va permettre à faire venir du monde. Tout le monde coopère pour remplir la fête. Coopération.

La fin justifie les moyens

On n’hésite pas à voler des portes de terreur (qui servent à la téléportation) (et ce doit être plutôt illégal dans ce monde de faire cela). Pour faire une chouette fête, on n’hésite pas à piller celle des autres.

Illégalité

C’est mieux de ne pas faire des choses illégales, même pour s’amuser, on risque d’avoir des problèmes (sauf si la mère apprécie l’illégalité et s’amuse avec son enfant). Loi.

Américanisme

On nous montre des fêtes de recrutement de fraternité dans les universités américaines, ce n’est pas forcément un moment connu des Européens.

Monstre

Les personnages sont tous des monstres, mais ici montrés comme des personnages normaux.

Party Central

Party Central

SCÈNES DIFFICILES

Malaise

Pour parvenir à réaliser leurs projets, les monstres doivent passer par une chambre d’humains qui sont endormis (on sait qu’il ne faut pas les réveiller). Des amis sont tristes parce qu’ils organisent une fête et que personne n’est venu. La mère du jeune qui avait utilisé sa maison pour faire la fête rentre et voit qu’ils utilisent des portes illégales, on craint des problèmes.

Moquerie

On fait croire à un personnage que sa copine la trompe dans le placard avec un autre. On se moque des parents qui à la fin vont vouloir aller dormir dans la chambre de leur enfant.

Santé

Durant la fête, des personnages boivent dans des canettes, tout pourrait laisser à supposer que ce soit de la bière.

VOCABULAIRE

Classique.

Un moment bien festif, avec de jeunes monstres qui s’amusent. On voit qu’ils ne sont pas vraiment dans la légalité, et la fête est un vrai bazar, mais c’est montré comme étant cool (et en plus les parents du jeune monstre vont participer à la fiesta en étant encore plus dans l’illégalité que les autres) (ce qui est encore plus cool). Un tout petit peut voir ce court-métrage, mais il ne donne pas vraiment le bon exemple.

Mieux vaut connaitre l’univers de Monstre et Cie pour comprendre ce court-métrage (on passe par des portes pour emmener vers d’autres lieux) (cette production est directement liée au deuxième film où on revisite les années universitaires des héros).

Déconseillé aux moins de:Format:Année:Durée:Studio:Pays:Créateurs:Univers:, Technique:Thèmes:, , , , ,
Partager cette page :

 

Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Lost Password