Oscar et Co est une série en images de synthèse de 2010. On suit principalement un lézard et trois compères dans le désert, mais il peut y avoir différents autres animaux. Le rythme est souvent très rapide et les séquences suivent souvent au moins deux histoires en même temps.

MESSAGES

Existence difficile

Les animaux doivent lutter pour survivre. Importance de la nourriture. Nécessité de boire. Faire attention de ne pas être mangé. Danger.

Amour

Oscar est très intéressé par les dames lézardes, qu’il a envie d’embrasser.

À plusieurs, on est plus fort

Force du troupeau, les poules deviennent un ennemi dangereux quand elles sont en bande. Coopération.

Comprendre le monde

Oscar est un lézard qui doit découvrir les choses, par exemple, l’appareil photo ne montre pas un ami caché à l’intérieur, mais des images de soi-même. Une petite critique de la naïveté, le petit spectateur se trouvera plus intelligent. Découverte.

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Moments de poursuite, risque de tomber au fond d’un ravin, se faire éjecter, recevoir des décharges, se fracasser contre un mur, le lézard va subir énormément de choses. Les poules sont d’autres souffre-douleur, elles tentent de protéger leur poussin jouent aux guerrières, se font taper dessus, sont montrées comme stupides. Banalisation de la violence. Et tout ça pour faire rire.

Maltraitance

On nous montre trois animaux dominateurs qui jouent avec le plus faible, avec une certaine agressivité. Ils vont souvent eux-mêmes souffrir de leurs méchancetés, et Oscar va souvent ne rien laisser paraître des souffrances subies. On voit les hiérarchies de la chaîne alimentaire. Agressivité entre des personnages. Oscar se fait souvent embêter par trois animaux plus gros, un vautour, une fennec et une hyène.

VOCABULAIRE

Sans paroles, mais criard.

Une série presque entièrement axée autour des conflits entretenus entre tous les personnages. Le lézard peut parfois être pathétique (sa recherche d’ami, se construire une habitation). Dans la veine de Scrat des Âge de Glace, un héros qui s’en ramasse plein la tête et qui va nous faire bien rire. Pas de moments qui feront peur ou qui vont mettre vos enfants dans des tensions insurmontables, mais une série qu’il faut prendre au deuxième degré, avec la distance nécessaire pour ne pas être touché par les différences violences subies. Une série avec un effet plutôt excitation.

Partager cette page :

Lost Password