L'oiseau et la baleine

L’oiseau et la baleine

À partir de 6 ans

L’oiseau et la baleine est un court-métrage de 2019. Impression de voir une peinture s’animer sous nos yeux (technique de la peinture sur verre).

MESSAGES

Mort

Un court-métrage qui nous montre la mort d’un petit animal en cage qui se noie. Vie après la mort. À la mort de l’animal une sorte de fantôme sort de son corps et entre dans celui de son ami (on peut comprendre cela comme une vie après la mort, ou l’idée que notre lien reste dans l’autre et le transforme).

Quête identitaire

C’est le lien avec l’autre qui peut nous construire. Les expériences difficiles nous constituent et permettent parfois d’avancer.

Amitié

Il y a des rencontres qui peuvent nous changer, nous permettre de surmonter des difficultés, mais les amitiés finissent par la mort d’un des amis (l’idée qu’il peut continuer d’exister à travers nous peut être un moyen d’accepter la disparition).

Poétique

Un film qui joue avec des moments imaginés, qui met en scène des situations improbables.

Musique

On voit comme les animaux ont des sons d’instruments pour représenter leurs voix. Importance du chant, avec un baleineau qui ne semble pas savoir chanter, et qui prendre de l’assurance avec un oiseau.

Danger

La nature peut être dangereuse, que cela soit un gros requin ou une tempête, cela peut provoquer des problèmes.

Intégration

Importance de faire partie du groupe.

L'oiseau et la baleine

L’oiseau et la baleine

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Un énorme requin passe devant le baleineau, il semble manger les deux danseurs qui étaient des habits coulant dans l’eau, la musique qui semblait plaire au baleineau s’arrête et cela devient sombre. Tempête, grosses vagues, l’oiseau coule avec sa cage, on le voit suffoquer sous l’eau, la baleine le remonte, mais peine perdue, il finit par ne plus retrouver son ami, on craint qu’il ait périt, il descend et le retrouve au fond de l’eau, toujours dans sa cage, mais inerte, on comprend qu’il est vraiment mort quand son fantôme sort de son corps.

Malaise

L’OISEAU ET LA BALEINE. On nous montre un naufrage, un bateau bien détruit, et une cage avec un oiseau qui flotte sur l’eau. Le baleineau est repoussé par les siens parce qu’il ne sait pas chanter. Moment de solitude dans l’eau.

Tristesse

L’OISEAU ET LA BALEINE. Mort de l’oiseau.

VOCABULAIRE

LE NID. Sans paroles, avec une musique très présente. L’OISEAU ET LA BALEINE. Sans paroles, une musique bien présente qui représente les voix des personnages. L’ODYSSÉE DE CHOUM. Un début du film sans paroles, avec juste une petite musique et les bruitages, puis au milieu on découvre des enfants et cela commence à parler.

Le thème est  sombre, avec une quête identitaire et la mort d’un ami. Le genre de film qui n’est pas pensé spécialement pour les enfants (la scène de la noyade est particulièrement dure), on aurait pu mettre un âge plus élevé, soyez présent pour parler avec votre enfant de ce qu’il a vu.

Ce court-métrage, avec deux autres productions, fait partie d’un film qui a été présenté au cinéma sous le titre de L’odyssée de Choum.

Partager cette page :

Lost Password