L'intelligence des arbres

L’intelligence des arbres

À partir de 8 ans

L’intelligence des arbres est un documentaire de 2017. Beaux paysages de forêts. Des personnes, une narratrice présentent différents contenu avec parfois des effets de synthèse pour mieux faire comprendre. Beaucoup de parole. Rythme plutôt lent avec une musique qui veut parfois générer des sensations grandioses.

MESSAGES

Écologie

Différentes personnes nous présentent leur rapport à la nature. Une sensibilisation à ce vivant. Il y a des arbres-mères qui nourrissent les autres et beaucoup d’autres connaissances qui méritent d’être approfondies (y compris pour pouvoir continuer à produire du bois). Importance de traiter la forêt avec plus de soin.

La vie des plantes

Communication. On ne voit que le tronc et le haut d’un arbre, on ne réalise pas ce qui se passe en profondeur, les racines ne sont pas de simples tuyaux d’eau. La mycorhize est une symbiose entre certains champignons et des arbres, un organisme qu’il est important de découvrir, il y a un câble végétal avec des échanges. Une véritable communication. On nous parle qu’il peut y avoir de l’amitié entre des arbres (mais c’est un terme humain, mieux vaut dire interaction). Aider les autres. Les plantes ressentent des choses, de la douleur, du stress. Et des signaux sont transmis aux autres plantes pour que les autres puissent faire face aux dangers (c’est envoyé dans le sol, et passe par le mycélium). On fait le lien entre le cerveau et le réseau racinaire des arbres. Famille. Un arbre n’est pas un individu, mais une famille.

Industrialisation

Les forêts que l’on connaît sont aménagées par l’homme, les forêts primaires n’existent presque plus. Ce sont les hommes qui ont déboisé puis replanté les pins ou sapins ou épicéas, mais aujourd’hui on tente de mieux comprendre comment cet environnement fonctionne. On comprend que si on plante uniquement une espèce, les arbres peuvent être affaiblis. Le débardage en cheval mériterait d’être réutilisé, cela permettrait d’éviter des machines qui détruisent le sol des forêts. Consommation. L’humain veut que l’arbre grandisse vite et fournisse du bois, mais les arbres n’ont pas ce rythme naturellement. Critique des monocultures. Il est nécessaire de réduire notre consommation, on ne peut plus continuer à vouloir de plus en plus produire.

Activisme

On nous montre différentes personnes intéressées par la forêt, qui veulent faire comprendre qu’il faut que l’on change de point de vue. Peter Wohlleben a écrit un livre « La Vie secrète des arbres », il va nous faire découvrir ce que l’on ne voit pas en regardant un arbre dans notre culture. Dre Suzanne Simard, une ancienne forestière devenue professeure d’Écologie forestière. Dr Teresa Ryan Sm’hayetsk qui dans sa position de descendante indienne et de chercheuse, continue à s’intéresser aux arbres.

Science

Les personnes qui nous parlent utilisent certains termes techniques, plutôt proches de la science. On nous parle d’expérience faite avec les plantes, pour comprendre leurs différentes communications.

Coopération

Microclimat, avec une forêt qui fonctionne collectivement, l’individu est moins important que la communauté, les arbres s’entraident et prennent soin les uns des autres. On nous parle des arbres-mère qui aident les plus jeunes. On nous parle de leur capacité à informer les autres qu’ils sont attaqués. Protection. Une souche peut rester en vie même en ayant le tronc et les branches qui ont été détruits, et c’est grâce aux autres arbres qui transmettent leur énergie à travers leurs racines.

Se décentrer

Notre culture s’est éloignée de la nature, on nous parle de peuple aborigène de Vancouver qui avait établi un lien avec eux. Un film qui doit nous faire comprendre que ce que l’on imagine des arbres n’est pas assez complexe.

L'intelligence des arbres

L’intelligence des arbres

SCÈNES DIFFICILES

Malaise

Surtout sur la fin du documentaire. On comprend que l’on ne prend pas soin des arbres (on nous parle d’arbres qui ne vont pas bien, que l’on va vite débiter quand on voit qu’ils tombent malades) (on nous dit que ces arbres que l’on plante sont des individus sans arbres-mère, un peu que des adolescents qui ne pensent qu’à eux). On voit une machine énorme qui coupe un arbre en même temps que l’on dit que l’on fait du mal à la forêt, y compris avec les pneus énormes qui compriment la forêt.

Étrangeté

Une musique un peu magique quand on parle du cerveau des arbres avec en parallèle le lien avec notre cerveau que l’on voit en synthèse.

Longueur

Un documentaire qui peut être long pour un enfant.

VOCABULAIRE

Un flux continu de parole, pas toujours complexe, heureusement.

Un documentaire qui veut nous faire comprendre que les arbres existent en famille, qu’ils communiquent. Le documentaire est visible par tout, mais le flot de paroles est constant, la musique ou des effets de synthèse tentent de maintenir la motivation du spectateur, mais cela reste une série d’entretien de personnes, il ne faut pas vraiment espérer qu’un enfant de moins de 8 ans reste captivé. Pour les enfants, mieux vaut être avec pour leur faire comprendre le message et s’arrêter souvent pour discuter de ce qui est dit.

Ce documentaire peut être parfois présenté avec Les Trésors Cachés des Plantes.

Partager cette page :

Lost Password