Le Monstre au milliard de tentacules

Le Monstre au milliard de tentacules

À partir de 13 ans

Le Monstre au milliard de tentacules (Futurama, le deuxième film,The Beast with a Billion Backs) est une production de 2008. Une introduction en noir et blanc, parodie des vieux dessins animés des années 40 qui est juste un trait d’humour. Puis on vivra plusieurs intrigues, une « anomalie » dans le ciel, conséquence des aventures temporelles du film précédent, un Bender, dans l’épisode qui lui est consacré, dans sa ligue des robots, un Fry qui découvre l’amour polygame et un mariage et un monstre s’en prend à tout être vivant. Le film part un peu dans tous les sens, pour mieux être en fait servi en 4 épisodes.

MESSAGES

Amour

L’amour est important et peut se vivre de différentes façons (mariage mixte, femme polygame, relation d’un jour, plaisir pervers), mais il n’y a pas de grand amour sans grande jalousie, alors la polygamie perd des points.

Complexité du mal

Avec l’anomalie, on a peur de l’inconnu. Même si finalement on a affaire à un épisode anti-manichéen, le méchant monstre se retrouve être en besoin d’amour et il représentera même le paradis (mais tout est relatif).

Société secrète

On se moque des sociétés secrètes avec des codes d’honneur, et de la religion (ou plutôt de la secte qui fait espérer l’amour). Religion.

SCÈNES DIFFICILES

Thèmes adultes

Ce n’est pas tant le visuel qui rend cette série « adulte », mais bien la complexité de l’humour et de nombreuses références à la sexualité.

Tristesse

De nombreuses histoires relationnelles avec des peines de coeur, et la mort d’un des personnages secondaires.

Crainte

Quelques Aliens peuvent faire peur aux plus jeunes.

VOCABULAIRE

Quelques vulgarités contrôlées et allusions plus ou moins directes à la sexualité.

Toujours autant d’humour, mais surtout pour les plus grands, il y a du sexe et de la violence dans Futurama, et en plus c’est pensé pour faire rire. Ici, notre présentation de la série.

Partager cette page :

Lost Password