Le Grinch est un film de 2018 en images de synthèse. Un narrateur nous explique ce qui se passe durant certaines partie du film, un peu comme s’il nous lisait un livre. On suit en parallèle le Grinch et la petite fille Cindy Lou. On nous montre le temps qui passe, un flash-back.

MESSAGES

Noël

Esprit de Noël avec décoration de la maison, le sapin, les cadeaux, les chants ou les autres thèmes propres à cette fête. On nous présente ici de l’exagération (on se moquerait presque des chanteurs quand ils balladent dans la rue) (ou de ceux qui mettent une tonne de décorations sur leur maison), pour mettre en valeur le véritable sens de cette fête, la gentillesse, la compassion et l’amour. Père Noël. Il n’existe pas vraiment, mais la petite Cindy veut aller le rencontrer.

Agressivité

Le Grinch a envie de mettre en avant la méchanceté. Il fait des crasses, embêtes les gens, se moque. Cette méchanceté existe à cause d’un rejet et recevoir de la gentillesse, être intégré, va lui permettre de changer. Gentillesse. On sent bien qu’au fond de lui, le Grinch n’est pas si mauvais que cela, sauf que personne ne lui a donné l’occasion de se racheter. Importance de reconnaitre ses fautes, de demander pardon. Blessures affectives. Un coeur peut se briser, on peut se mettre une carapace lorsque l’on a souffert.

Égoïsme

On nous montre un vilain Grinch qui ne pense qu’à lui, on critique son comportement et on revalorise celui de la petite Cindy qui est généreuse. C’est dans le lien avec les autres que l’on découvre la gentillesse (la première bonne action du Grinch sera de laisser partir le Renne avec sa famille). Réaliser que les cadeaux ne sont pas tout, qu’on peut être heureux de faire le bien.

Solitude

Un personnage qui se met au ban de la société, n’appréciant pas ce qu’elle offre et qui se retrouve seul.

Intégration

Une personne doit pouvoir être intégrée dans une communauté, si on ne fait pas attention à lui au début, il peut être frustré, triste et se renfermer (ici le petit Grinch orphelin n’a pas été inclus dans des fêtes de Noël qu’il voyait être célébrée autour de lui).

Aider les autres

Que cela soit la fille qui veut aider sa mère, un copain puis d’autres enfants qui veulent aider Cindy ou Cindy qui voudra aider le Grinch, c’est important de faire attention à l’autre et de le soutenir.

Consommation

On va critiquer ici la commercialisation de Noël. On ne veut pas de toujours plus de bruit et de lumière, mais plutôt s’intéresser à l’autre et ne pas laisser ceux qui sont seuls ne pas fêter Noël. Les présents physiques ne sont pas ce qui est le plus important (mais bon, c’est quand même sympa d’en recevoir).

Le Grinch

Le Grinch

Famille monoparentale

Importance d’avoir un bon lien avec son parent et de l’aider (la petite Cindy va vouloir soutenir sa mère qu’elle voit beaucoup travailler). Pas facile pour une mère de gérer une famille, encore moins si elle a des jumeaux.

Animal de compagnie

Le Grinch a un seul ami, c’est son chien Max. Au court du film, il y aura un renne qui va aussi partager leur quotidien. Critique de l’exploitation de l’animal, il est parfois un peu trop à la solde du Grinch qui l’utilise et parfois le rejette (les sonnettes de servantes utilisées pour lui montrer ce qu’il doit faire est un bon exemple). Chien. Sympathique exemple d’animal de compagnie qui donne des coups de main à son maître.

Amitié

On voit une bande de camarades s’entraider. C’est important d’avoir des amis sur lesquels on peut compter.

Persévérance

La petite Cindy est un exemple de persévérance, elle a une idée et elle met tout en œuvre pour y arriver. Le petit chien aussi, le Grinch aussi. Lorsque l’on a un projet, c’est bien de le réaliser.

Hiver

On arrive en plein hiver, on retrouve bien cette saison.

Ingéniosité

Le repère du Grinch est très ingénieux, on chien arrive facilement à lui préparer son petit déjeuner. Il est bien manuel, on le voit coudre facilement un costume.

Jeu

Enfants qui s’amusent dans la neige, boule de neige, patin à glace, bonhomme de neige.

Histoire racontée

Le narrateur raconte l’histoire du Grinch, comme si elle était racontée. Poésie. Il y a souvent des rimes. Littérature. Cette histoire provient d’un livre du Dr. Seuss, plus connu dans les pays anglophones.

Mignon

La petite Cindy est mignonne (un peu dans le style des enfants de Gru).

Le Grinch

Le Grinch

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Cindy Lou descend rapidement une pente, elle finit par tomber de haut (mais c’est plutôt montré comme rigolo). Le chien est intéressé par les saucisses, il risque un accident avec le Grinch qui perd le contrôle de l’appareil volant télécommandé. Le Grinch n’a pas vraiment le contrôle de son traineau, il fonce à toute vitesse, on peut craindre un accident. Le traineau tombe du haut de la montagne, le Grinch le récupère, mais la corde qui le retenait fait céder un bout de montagne, on le voit tomber et on craint qu’il se fasse mal.

Malaise

On entre dans le repère du Grinch, on voit plein d’interdictions, on ne sait pas où on va arriver. On voit que le petit chien du Grinch a aussi faim, il pousse sa gamelle. Vilain Grinch qui casse la tête d’un bonhomme de neige d’un enfant, puis lui lance une boule de neige. Le Grinch recrache un cornichon dans un bocal et le met dans le panier d’une femme. Le Grinch rejette le chien qui voulait faire de la musique avec lui. Vilain Grinch qui construit une catapulte dirigée contre le village, une grosse pierre qui doit être expulsée contre le sapin, mais c’est lui qui est finalement projeté et qui risque de s’écraser au sol en criant. Tristesse du Grinch enfant qui n’a pas de parent avec qui fêter Noël, il souffre de voir les autres prendre du plaisir et il part dans sa montagne. Effet de tonnerre et rire dément quand le Grinch a son projet d’embêter les Who. On voit le chien suivre le Grinch en haute montagne et il gèle presque sur place, on voit les glaçons qui sont sur lui, il a bien froid. Le Grinch veut voler une décoration de traineau à son voisin et il y a le risque qu’il réveille la chienne agressive qui garde la maison, il se fait poursuivre (quand on croit qu’il ne risque plus rien, elle réapparait). Plan machiavélique de voler les cadeaux. Petit garçon qui se retrouve tout nu et qui cache son sexe avec un cookie. Le Grinch revalorise son chien, ensuite surtout pour lui faire faire un travail de renne. La petite fille fait semblant de se coucher, mais va installer son piège à père Noël. Le Grinch va commencer à voler les cadeaux et les sapins, il entre dans les maisons et s’empare des présents, son plan semble réussir, il en a de plus en plus. Tout le monde se réveille, et il n’y a plus de cadeaux, la petite fille pense que c’est de sa faute et qu’elle a fait quelque chose de mal. Le Grinch avoue avoir volé les cadeaux, il dit être désolé et part chez lui tout penauds, c’est triste.

Banalisation de la violence

Un film qui joue avec le rire quand des personnages se font éjecter ou reçoivent des choses à la figure. On va rire de voir le Grinch se faire éjecté et arriver fort contre le sapin de Noël. Le Grinch se prend un sapin en plein visage et c’est rigolo.

Moquerie

La peur de Noël du Grinch est presque risible. On va rire de le retrouver accroché au sapin de Noël qu’il illumine lui-même. On se moque plutôt d’un gros renne, le seul qui n’a pas disparu.

VOCABULAIRE

Classique. Avec parfois des phrases avec des rimes.

Un petit film de Noël pensé pour les enfants, les plus jeunes doivent juste faire face à un montage complexe et une histoire avec de mini tensions (ce Grinch fait moins peur que celui de Jim Carrey, mais on nous le montre pas sympathique une bonne partie du film). Cette production est sortie avec une évaluation PG en Amérique, ce qui n’est pas considéré comme tout public. On joue souvent avec des gags de personnes qui reçoivent des coups.

En 2000 est sorti un film avec Jim Carrey : Le Grinch.

Partager cette page :

Lost Password