Le Bonhomme de neige

Le Bonhomme de neige

À partir de 5 ans

Le Bonhomme de neige est un court-métrage de 1982. Adapté du livre de Raymond Briggs. Les images sont des dessins au pastel qui s’animent de façon bien fluide. Le film peut être précédé d’un moment avec un acteur réel qui l’introduit avec quelques mots.

MESSAGES

Deuil

La perte, la séparation. Toute relation a une fin. Ici l’enfant sera confronté à la tristesse de la séparation, mais avec ce qui lui restera comme choses qui rappelleront le bonhomme de neige.

Magie de Noël

Avec l’hiver et la neige. Sapin décoré. Bonhomme de neige et père Noël. Fête avec plein de monde, plein de joie.

Importance du contact avec l’autre

Créer un lien avec quelqu’un qui devient le compagnon de jeu idéal. Faire découvrir des choses, partager de bons moments, s’amuser. Difficulté de se retrouver seul et importance d’avoir un ami. Aller à la rencontre de l’autre. Amitié.

Jeux à l’extérieur

Boule de neige, se suspendre à un arbre, courir dans la neige. Fabriquer un bonhomme de neige.

Apprentissage, découverte

L’enfant sera le professeur du bonhomme de neige, à qui il va montrer des choses de son quotidien.

Persévérance

Prendre du temps pour faire une activité, améliorer son travail, être fier de ce que l’on a réalisé.

Liberté

On voit le jeune garçon dehors sans bonnet, faire ce qu’il veut dehors, prendre son indépendance avec son ami.

Rêve ou réalité

Si tout peut nous laisser croire que l’histoire a été rêvée, ce que découvre le petit garçon dans sa poche nous laisse espérer que la magie est possible dans notre monde.

SCÈNES DIFFICILES

Petite tension

quand le bonhomme de neige s’approche des parents endormis. On réalise aussi qu’il font un peu des bêtises quand ils s’amusent avec les affaires des parents. On peut craindre que le feu le fasse fondre. On peut s’inquiéter qu’ils partent de la maison sans avertir les parents.

Tristesse

Le moment où l’enfant se réveille heureux en contraste avec le tas fondu qu’il reste du bonhomme de neige. Le film se termine sur cette situation, sans vraiment envoyer ensuite un message positif. – La maman gronde le garçon qui a envoyé une boule de neige sur la vitre, musique un peu triste.

VOCABULAIRE

Sans paroles, uniquement de la musique. Un chant au milieu du film.

Un beau film, classique de la période de Noël, bien adapté pour les petits, la fin reste triste et pas vraiment résolue, elle méritera d’être discutée avec les plus jeunes. Il existe un autre film, dans la même esthétique, Le bonhomme de neige et le chien de neige.

C’est un film qui a été très utilisé par les enseignants, si cela vous intéresse, vous trouverez de nombreuses fiches pédagogiques.

Partager cette page :

Lost Password