La Belle et le Clochard (Lady and the Tramp) est un film de 2019 avec acteurs et images de synthèse qui reprend le dessin animé de Disney. On mélange de véritables chiens avec parfois des situations faites par ordinateur, et on ne voit presque pas la différence. Une ellipse au début de l’histoire. Il peut se passer deux choses en même temps. Un petit retour en arrière.

MESSAGES

Famille

Fonder une famille. Un film qui tourne autour de la famille. Si pour l’humain cela ne semble pas être un problème, pour le clochard, qui ressemble à un célibataire endurci, perdre sa liberté c’est compliqué. Arrivée d’un bébé. Une petite chienne qui était le centre de l’attention de la famille va découvrir ce qui se passe quand un bébé arrive dans la maison. Elle se sent mise de côté. Un bébé est un nouveau sens de la vie. Le médecin constate que le père est complètement gaga de son bébé, il souhaite bonne chance à la petite chienne. La chienne va rencontrer le bébé. Ne plus être le centre de l’univers, parce que l’univers s’est agrandi. Couple mixte. La femme est noire et l’homme est blanc. Les deux chiens sont de races différentes (on est proche du thème de l’amour impossible lié à la différence de classe).

Chien

Une petite chienne (cocker) est le centre d’une famille, elle dort dans le lit du couple. Il y a des chiens voisins qui sont aussi bien appréciés de leurs propriétaires (un limier de Saint-Hubert et une terrier écossais). Animal de compagnie. Différents exemples de relations aux maitres. Jacqueline semble apprécier les différents habits que sa maitresse lui met.

Romance

Pour plaire à une femme, il faut lui faire découvrir des choses, l’aider, et la faire rire (et un diner à la bougie cela doit aider aussi) (apprendre à hurler à la lune c’est bien). Amour impossible. Deux personnes qui viennent de classes différentes peuvent finalement être ensemble. Chagrin d’amour. Ne plus pouvoir être avec l’être aimé peut provoquer une petite déprime.

Liberté

Le clochard veut se sentir libre, il n’a pas d’attaches, pas de colliers, il fait ce qu’il veut. On comprend qu’il a dû vivre quelque chose de compliqué avec les humains, ils ne sont pas loyaux. Chaque jour peut être une aventure. Foyer. Importance (ou pas) d’avoir un lieu de vie (si le clochard était plutôt contre, il va finalement apprécier cela). Solitude. La liberté va avec la solitude, et ce n’est pas toujours agréable.

Historique

On nous montre le début du siècle passé, avec habits d’époque et tout ce qui faut pour vous projeter dans le passé. On nous montre l’ancêtre du disque, le cylindre de Pathé. Ambiance jazz.

La Belle et le Clochard

La Belle et le Clochard

Musical

En dehors de certaines chansons du dessin animé de 1954, vous trouverez d’autres morceaux. Les chiens aiment bien chanter…

Différence de classe

On voit bien le contraste entre les différents quartiers. On découvre les travailleurs qui vont à l’usine le matin ou des endroits où des personnes des basses classes sont au boulot (et on voit un peu moins travailler ceux qui ont des chapeaux melon).

Vol

Le clochard va voler un repas, c’est pensé comique, le vol n’est pas un problème (par deux fois, la première un hamburger à un homme, la deuxième des saucisses à un chien). Mais on voit bien que l’influence de Lady va lui faire comprendre que ce n’est pas bien de voler.

Injustice

Lady se fait mettre dehors, car elle tente d’avertir qu’il y a un rat. Les deux chats font croire que les dégâts sont de la faute de la chienne (quand ce sont eux qui ont tout cassé).

Aider les autres

Le clochard n’a pas d’argent, mais il aide les autres (que cela soit donner son unique repas ou se mettre en danger en sauvant ses amis des la fourrière). Courage. Le clochard se met en danger en allant aider le bébé qui a un rat dans sa chambre.

Tolérance

Il ne faut pas rejeter ceux qui viennent d’autres classes, ils peuvent paraitre crasseux, mais peuvent être très sympa. On peut accuser à tort juste à cause de l’apparence.

Noël

Le film commence et se termine par un Noël enneigé, avec décoration ou cadeau.

La Belle et le Clochard

La Belle et le Clochard

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

Risquer de se faire écraser par des voitures. De nuit, le rat est proche de la chambre du bébé, il y entre, elle tente d’avertir la famille, mais ils ne comprennent pas et l’enferment. Le rat saute sur le clochard, il s’ensuit une bagarre dans la chambre du bébé, il est vers le berceau, le chien le fait partir, mais il fait tomber le berceau, puis le rat est sur le rideau juste au-dessus du bébé.

Malaise

La petite chienne ne veut pas dormir toute seule, elle va se rendre dans le lit de ses propriétaires qui ne veulent pas qu’elle y reste, et tente différentes fois de l’y enlever. Le lait a été renversé, on réalise que c’est un rat qui traine dans le quartier. Le clochard se fait chasser de l’usine où il dormait, le contremaitre le poursuit, il ne l’apprécie pas. La fourrière a capturé deux amis du clochard, mais il ne veut pas les aider, car il ne veut plus se confronter à l’homme qui le recherche aussi. Il finira par les aider, faisant croire qu’il est malade, l’homme le prend pour le mettre dans la cage et quand il l’ouvre il s’enfuit, se fait poursuivre. Il drague deux caniches qui semblent être des jumelles (sauf que l’un d’eux est le mari). Personne ne s’intéresse à Lady, on ne va pas la promener. Lady se fait traitée de mauvais chien, car elle monte sur le ventre de sa maitresse enceinte et risque de casser un précieux vase. Lady croit se confier à César, elle parle en fait au Clochard qui l’écoute sans rien dire. Elle lui demande de partir, mais il ne veut pas, car se sait en danger, elle menace d’aboyer, ce qu’elle finit par faire. Il doit se cacher dans la niche pour ne pas être vu par l’homme, Lady accepte finalement de ne pas montrer qu’il est là. Le couple ferme la porte quand elle veut aller dans la chambre où il y a le bébé. Elle se sent abandonnée, et c’est accentué par ce qu’elle voit par la fenêtre (ses voisins chiens qui sont entourés de leurs maitres). Elle entend un bruit et elle voit que le rat était sur le point de rentrer par la fenêtre, elle aboie, et se fait mettre dehors, car cela dérange le sommeil du bébé. La tante de Darling n’est pas appréciée par Jim Chéri. Cette tante est dépitée, elle croyait venir pour garder le bébé et elle doit s’occuper de Lady. Quand la famille part, la chienne se demande s’ils vont revenir. Deux chats cassent tout dans l’appartement, avec Lady qui tente de les arrêter et qui à la fin se fait accuser des dégâts (et en plus d’agresser les chats). La tante amène la chienne dans un magasin et lui fait mettre une muselière, elle finit par s’échapper, sort et risque de se faire écraser par des voitures. Elle se retrouve face à un gros chien qui semble agressif, il grogne, il va l’attaquer. Lady tombe sur le clochard et est bien gêné. Elle veut se débrouiller et rentrer seule, mais elle ne sait pas quelle direction prendre. Le clochard veut emmener Lady dans un bateau, il saute pour y parvenir et c’est périlleux. Le clochard entend qu’il n’y a pas de nourriture pour lui (et il avait pour une fois une fille invitée). L’homme de la fourrière le retrouve en pleine nuit, il les poursuit, mais ils arrivent à une barrière, ils doivent se séparer et le clochard se retrouve enfermé dans l’entrepôt, ils sont deux pour le piéger, il est traité de sale cabot, il doit se cacher, on craint qu’il y ait quelqu’un derrière lui. Il est coincé entre les deux hommes. C’est Lady qui venait de le sauver qui a été capturée. Elle se retrouve dans la fourrière, c’est sombre, un chien lui grogne dessus, elle est inquiète. Freddy est emmené en dehors de la fourrière, dans l’endroit d’où on ne revient pas, il lui dit que c’est son heure, et le lendemain il dit la même phrase à Lady, on craint pour elle. Tout va pour le mieux, mais on sent qu’autant Lady que le clochard sont déprimés, car plus ensemble. Le clochard entre dans la chambre où il y a le rat, c’est sombre et l’ambiance est tendue, l’animal se cache dans une maison de poupée. La famille croit que c’est le clochard qui s’en prenait au bébé, ils appellent l’homme de la fourrière qui le capture, injustement (et on comprend que vu qu’il s’est attaqué à un humain, il va être tué). Les chiens tentent de rattraper le fourgon de nuit, ils se dépêchent, mais ne savent pas quelle direction ils ont prise, ils doivent faire confiance au vieux chien limier. Ils font tomber le véhicule de la fourrière, le clochard est inanimé au sol, on peut craindre qu’il soit mort.

Tristesse

Deux petits chiots ont faim, le clochard leur donne son hamburger. Triste histoire du clochard qui a eu une famille, qu’il aimait, mais il s’est fait abandonner lorsqu’ils ont eu un bébé, il a attendu toute une journée, toute une nuit, mais personne n’est revenu le rechercher.

Moquerie

L’homme de la fourrière, qui veut faire son travail, est plutôt montré comme un obnubilé. Les personnes en chair, comme lui ou la tante, sont plutôt montrées comme peu sympathiques.

VOCABULAIRE

Classique.

Une version du classique Disney filmé en live. En dehors de la scène avec le rat et quelques moments dans la fourrière, le film est plutôt tranquille, n’empêche que la pauvre Lady se retrouve hors de son foyer et que les choses sont parfois injustes dans le monde canin, ce n’est pas pour les touts petits. On change un peu l’histoire pour nous présenter une jeune chienne bien plus dégourdie, qui sait ce qu’elle veut (même si l’homme continue à lui faire découvrir le monde), on n’impose plus deux vieux voisins motivés par une jeunette et on supprime une chanson qui se moque des chinois.

En dehors du premier dessins animé, il y avait aussi une suite dans le monde animé de Disney.

Partager cette page :

Lost Password