Il était une fois Blanche Neige, 1 pomme, 3 petits cochons, 7 nains

Il était une fois Blanche Neige, 1 pomme, 3 petits cochons, 7 nains

À partir de 7 ans

Il était une fois Blanche Neige, 1 pomme, 3 petits cochons, 7 nains est un film d’animation de 2009, en images de synthèse plutôt statique et pas toujours correcte dans les proportions. Deux personnages vont dérégler l’histoire des contes, on les voit au début du film, ils nous montrent l’enfance de Blanche-Neige puis une ellipse qui nous amène à son adolescence où vont commencer ses aventures.

MESSAGES

Critique de la jet-set

Critique de la princesse qui passe son temps aux soirées people avec ses trois copines, Bergère, Boucle d’or et Chaperon rouge (qui pour les besoins de la représentation raciale ont pris des couleurs). Apparence.

Famille monoparentale

Difficulté pour un père seul d’élever sa fille. (Elle sort en boîte et ne rentre pas à l’heure, elle est toujours pendue au téléphone avec ses trois copines, ne pense qu’à son look). Il décide de se remarier pour l’aider à grandir.

Aider l’autre

L’importance ce n’est pas l’allure, la beauté ou ses habits, c’est ce que l’on peut donner aux autres, sa bonté, son aide. Blanche-Neige reçoit ainsi ses premiers remerciements. Et même la méchante va pouvoir passer par cet apprentissage.

Sens du bien et du mal

Mambo et Munk s’amusent avec une balance qui dérègle tout le conte. On voit ce que peuvent produire les médisances. Les méchants pensent à eux, les gentils font du bien aux autres.

Relation à la mère

Difficulté pour une fille de vivre dans l’ombre de sa mère.

Amour impossible

Blanche-Neige tombe amoureuse d’un jeune homme qui n’est pas noble.

SCÈNES DIFFICILES

Tristesse

La mort de la gentille mère de Blanche-Neige. Blanche-Neige est rejetée de tous parce qu’elle a mangé une pomme empoisonnée qui lui a fait dire des méchancetés.

Crainte

La présence d’une femme cachée sous un voile dont on ne sait pas les motivations. L’apparition de Rumplestiltskin en pleine nuit, dans une musique pour faire peur.

Mises en danger

La belle-mère ordonne au miroir de tuer Blanche-Neige, le faisceau semble tuer Peter.

VOCABULAIRE

Classique. Beaucoup de références parlées à des choses classiques, contes ou chansons. Chanson en anglais.

Un film avec peu de qualité graphique. Le conte est revisité, on y voit de nombreuses références à d’autres histoires (on ne peut s’empêcher de penser à Shrek qui s’amuse aussi de la sorte, mais qui est en tous points d’une qualité supérieure). Une thématique plutôt utile pour les demoiselles à partir de 11 ans, mais pas certain qu’un enfant de plus de 11 ans ait envie de voir cela. Il existe un premier film.

Partager cette page :

Lost Password