Cars 2 est un film en images de synthèse de 2011. L’animation y est impressionnante, on croirait vraiment se trouver dans les rues de Londres. Beaucoup d’environnements différents, rythme qui peut être très rapide. Utilisation d’écran dans l’écran, avec du matériel d’espion. On va suivre deux intrigues en parallèle, Flash avec les courses, et Martin avec les espions.

MESSAGES

Combattre des méchants

Importance de combattre le mal, il y a des victoires qui valent plus que d’autres. Agent secret. Initiation au monde des services spéciaux, avec armes cachées, déguisement, infiltration.

Importance de l’amitié

Être honnête avec son copain, ne pas avoir honte de lui, vivre des aventures sympathiques. On peut s’apprécier en étant différent. Dispute. Si on se dispute l’important c’est de se réconcilier.

Vieillesse

L’âge ne fait pas la qualité. Même si on est un vieux tacot, on vaut quelque chose (être malin et honnête). Martin va aussi rencontrer l’amour, et ne va plus passer pour l’idiot du village.

Écologie

Revalorisation d’un carburant propre, écologique. Complot d’une firme pétrolière qui veut garder son monopole.

Ouverture sur d’autres cultures

Le premier film renvoyait les USA à la nostalgie de ses années 60 et restait dans ses circuits intérieurs. Ici Flash et ses amis découvrent le monde, du Japon à l’Europe, mais avec une certaine stéréotypie des nationalités rencontrées.

Vantardise

Critique d’une voiture de course imbue d’elle-même.

Références

Beaucoup de clins d’oeil que seuls les adultes saisiront (le pape et sa Papomobile, diverses allusions drague, toilettes japonaises).

Explication de la méchanceté

Les méchants de l’histoire, les mafieux sont des vieilles voitures frustrées de ne plus pouvoir trouver des pièces de rechange, qui en ont assez d’être traitées de vieux tacot, guimbarde, poubelle, sabot.

Compétition

Vouloir remporter une course. Sport.

Cars 2

Cars 2

SCÈNES DIFFICILES

Mises en danger

L’introduction du film nous plonge directement avec des personnages d’agents secrets qui n’ont rien à voir avec le premier film. Scène de nuit, bateau menaçant. Scènes de poursuite, où le gentil peut se faire coincer par trois autres voitures pour le forcer à avancer contre un lance-flammes. Les gentils espions se font capturer, attacher. Une minuterie les approche d’une destruction (risquer d’être écrasé par les rouages géants de Big-Ben).

Agressivité

Le monde est plus dur que dans le premier film, on peut voir de véritables méchants, tirs aux pistolets, tirs de missiles, chalumeaux. Torture pour faire parler une voiture. Personnages louches, un vendeur de pièces d’occasion douteuses. Martin se retrouve avec une bombe sous le capot qui risque d’exploser, le tuant lui et ses amis.

Mort

Les voitures risquent leur carrosserie. On peut voir les effets d’un décès, avec un cube de voiture broyée, compressée. L’effet destructeur d’une grande chute dans de l’eau. Le méchant professeur Z n’hésite pas à faire exploser un espion américain, après lui avoir soutiré des informations.

Tristesse

Martin se sent rejeté par son ami. Son équipe va lire sa lettre d’au revoir et ils seront tristes. On nous apprend la mort de Doc, qui a eu lieu avant le début de ce film. Martin réalise qu’on le traite d’idiot derrière son dos, et que c’est un peu l’idiot du village.

VOCABULAIRE

Langage classique, qui joue avec les accents. La musique peut être stressante.

Véritable film d’agent secret, avec beaucoup plus d’action et de violence que dans le premier film, on joue beaucoup ici avec des risques encourus par les personnages. C’est dommage pour les plus jeunes qui ont souvent été matraqués de produits dérivés (jouets, habits, matériel de bureau) qui semblent être le public cible de ce film, mais qui n’ont pas les codes des James Bond, ni l’âge pour voir cela. Le méchant de l’histoire se dévoile à la fin, dans un retournement de situation complexe pour les plus jeunes qui auront de la peine à saisir le scénario.

Il existe un troisième film et une série de courts métrages, ici ou ici.

Partager cette page :

Lost Password